6 livres incontournables pour fêter toutes les musiques

jeudi 20 juin 2019

Electro, rock, pop, disco... Une playlist littéraire qui donne des fourmis dans les jambes !

6 livres incontournables pour fêter toutes les musiques

La musique ça s’écoute mais ça se lit aussi. Parce qu’elle a une histoire et des icônes, des ramifications, des rythmes et des genres différents, les écrivains s’en emparent pour le meilleur de cette sélection concoctée à l’occasion de la Fête de la musique.

Pas obligés donc de sortir son vieux pipeau et de casser les oreilles de la voisine qui n’est pas assez sourde, ou d’agresser les passants avec un mi mal posé, la musique se fête aussi entre un livre et soi, au cœur de son imaginaire, en silence ou... avec des oreillettes.

Départ pour une visite en terre d’électro, avec escale dans la disco, la renaissance du rock des 60’s, en passant par la Beat generation ou Michael Jackson : il y en aura pour tous les goûts.

  • Un catalogue d’exposition qui s’impose

    • add_box
      Couverture du livre « Électro ; de Kraftwerk à Daft Punk » de Collectif aux éditions Textuel

      Électro ; de Kraftwerk à Daft Punk de Collectif

      C’est à la fois le premier ouvrage consacré aux codes de la culture électro, et une expo qui a lieu à la Philharmonie de Paris jusqu’au 11 août  2019.
      L’approche est ambitieuse et très réussie, qui entraine de Kraftwerk aux Daft Punk, notamment par la culture de l’anonymat et du man machine made by Kraftwerk, prolongés 20 ans plus tard par les Daft Punk. Au cours de la promenade, on croisera les secrets de la playlist de Laurent Garnier, le studio imaginaire de Jean-Michel Jarre, ou des instruments révolutionnaires comme la Croix sonore créée en 1932, à la sonorité proche du thérémine. Aujourd’hui symbole de résistance dans des pays comme la Géorgie, l’électro, à travers ses différentes incarnations, n’a pas dit son dernier mot.
      Le livre est riche, original et ne perd jamais son fil directeur. On le doit à Jean-Yves Leloup, qui est aussi un remarquable commissaire d’exposition.

  • ... En passant par le disco

    • add_box
      Couverture du livre « Disco dico » de Fabrice De Rotrou aux éditions Adhoc

      Disco dico de Fabrice De Rotrou

      « Quand on prononçait le mot disco, (les spécialistes de la musique) répondaient paillettes et boules à facettes », explique Fabrice de Rotrou, grand mélomane et DJ passionné qui mixe dans le monde entier.
      C’est en toute simplicité mais avec une intensité contagieuse qu’il entreprend ici de donner le premier dictionnaire du disco, retraçant les germinations et productions entre 1975 et 1982. Ce sont 964 références en tout : le travail a dépassé son auteur et ça en vaut la peine. On va pouvoir enfin sortir de « I will survive » dans cette plongée musicale avec une foule d’invités comme Moroder, Cerrone, Diana Ross ou Alec Constandinos et le compositeur et producteur Patrick Adams.
      Avec Fabrice de Rotrou, le disco se révèle enfin, sur des talons hauts, dans l’envergure que les années 80 lui ont dénié.

  • Itinéraire de la pop par l’histoire de celui qui en fut le roi

    • add_box
      Couverture du livre « Michael Jackson ; 40 ans de règne du roi de la pop ; des Jackson five à This is it » de Fabrice Bellengier aux éditions Mareuil Editions

      Michael Jackson ; 40 ans de règne du roi de la pop ; des Jackson five à This is it de Fabrice Bellengier

      Après avoir consacré des biographies à Supertramp et Charlotte Gainsbourg, Fabrice Bellengier s’est emparé d’une figure écrasante, Michael Jackson.
      Patient, le biographe a fait fi des petites histoires pour se concentrer sur la grande : celle d’un homme qui a révolutionné la musique pendant 40 ans et presque autant d’albums. Les concerts, la composition des albums, ses collaborations, tout a fait l’objet d’un travail documenté et sourcé, jusqu’à sa vie privée quand elle prend un sens dans son œuvre, comme la naissance de ses enfants.
      Un panorama précis et complet de la vie et des influences de celui qu’on surnomme toujours le roi de la pop.

  • De la littérature à la musique : focus sur la beat generation

    • add_box
      Couverture du livre « La vie vagabonde ; carnets de route (1960-2010) » de Lawrence Ferlinghetti aux éditions Seuil

      La vie vagabonde ; carnets de route (1960-2010) de Lawrence Ferlinghetti

      Ce mouvement qui a influencé toutes les formes d’art, et plus encore la musique, avec le jazz et la folk, est à redécouvrir dans les carnets de Lawrence Felinghetti, qui a contribué à incarner la Beat generation sans jamais avoir voulu s’en revendiquer.
      La Vie vagabonde rassemble des textes de toutes formes écrits au cours de cinq décennies de voyages : des journaux, feuillets épars, recomposent, à travers le marcheur de la Beat generation , l’itinéraire d’un mouvement culte, du Mexique à Rome en passant par Berlin et la Russie. Ils rendent compte d’une époque qui change terriblement, au moins autant que les illusions du marcheur.
      Un document gai, curieux de la vie et de l’époque, publié en 2015 aux Etats-Unis.

  • Un concentré d'énergie rock

    • add_box
      Couverture du livre « Encore plus de bruit ; l'âge d'or du journalisme rock en Amérique, par ceux qui l'ont inventé » de Maud Berthomier aux éditions Tristram

      Encore plus de bruit ; l'âge d'or du journalisme rock en Amérique, par ceux qui l'ont inventé de Maud Berthomier

      Il y a presque tout dans le titre, sauf l’essentiel : le vivant et l’énergie qui se dégagent de ces onze interviews réalisées il y a une dizaine d’années, sans pour autant avoir pris une ride.
      C’est qu’il s’agit de parler d’histoire, celle du rock, avec la chance inouïe de lire ceux qui ont contribué à la faire ou la mettre en lumière : la renaissance du rock dans les sixties correspond à la naissance de la critique rock, avec des personnalités incontournables, comme le romancier comme Nick Tosches, mais aussi Jon Landau, reconnu comme le plus grand critique rock de son temps, producteur et manager.
      Onze regards qui sont autant de reflets que d’influences sur une musique, mais aussi sur l’esprit d’un temps.

  • A paraître en octobre

    • add_box
      Couverture du livre « Good booty » de Ann Powers aux éditions Castor Astral

      Good booty de Ann Powers

      « Nous sommes devenus des êtres sexuels en écoutant des disques », explique l’auteur d’entrée de jeu.
      Ann Powers est critique pour la National Public Radio à Nashville, et s’interroge ici sur la construction d’un art érotique à travers la production musicale américaine sur un siècle. Ce livre raconte l’histoire de la musique populaire américaine par le prisme du genre et de la sexualité, et c’est passionnant.
      Sorti  en 2017, il a été choisi comme l’un des meilleurs de l’année par le Wall Street Journal et le site Buzzfeed. Et on pourra le lire tout en écoutant la playlist qui porte son nom sur Deezer.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Commentaires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com