(presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire

Couverture du livre « (presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire » de Stephanie Pelerin aux éditions Mazarine

3.6

5 notes

  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d'amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi. ... Lire la suite

Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d'amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi. Tentant d'ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s'inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l'offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise... Heureusement, il reste les amies et le bon vin. À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d'elle. Mais rien ne sert de courir... il suffit juste d'être au bon endroit, au bon moment. Un orteil dans la quarantaine, professeur de français en banlieue, Stéphanie Pélerin exerce un métier qui lui demande souvent autant de poigne et de tact que celui de dresseur de fauve. Depuis décembre 2008, elle tient un blog aussi éclectique qu'elle : des albums pour enfants aux romans épicés en passant par la BD, elle dévore tout ce qui se lit. Presque (jeune), presque (jolie), (de nouveau) célibataire est son premier roman.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Huit ans d'amour avec Baptiste et se retrouver brutalement célibataire, Ivana n'était pas préparée à un tel bouleversement. Elle qui se pensait "rangée", menant une vie sans doute routinière mais justement rassurante par sa routine même, la voilà contrainte à réviser complètement ses projets d'avenir mais aussi sa place actuelle dans les rapports sociaux quotidiens. Du statut de "en couple" ce passage à l'état de célibat ne va pas sans tristesse, crainte et remises en questions. A trente ans peut-elle encore se dire jeune ? Suffisamment jeune en tout cas pour affronter à nouveau les diverses parades de séduction qui ont, de surcroît, évolué depuis son adolescence ? Mais plutôt que de se morfondre dans son chagrin en épuisant son stock de kleenex, Ivana décide de sortir du cocon protecteur dont la vie avec son compagnon l'avait enveloppée. Malgré son manque de confiance en elle, à petits pas, en tâtonnant, elle reprend le contrôle de son temps, de son corps et de son existence toute entière. De rencontres calamiteuses par le biais des sites spécialisés en aventures d'un soir, la recherche d'un prince charmant se révèle être l'inverse d'une sinécure. Et si, après tout, il était de mise de faire confiance au hasard ?

    D'une plume fluide et alerte, Stéphanie Pélerin évoque, avec un humour où la tendresse le dispute à l'ironie, les affres des jeunes femmes célibataires d'aujourd'hui qui commencent à entendre sonner le glas de leur horloge biologique et qui se sentent sommées de se conformer aux canons de la séduction. Le "marché" du célibat est finement observé par le biais des mésaventures d'Ivana et des constats un peu amers, un peu mélancoliques, qu'elle est amenée à faire. L'air de rien, sans insister, l'auteure nous amène à nous interroger sur les tiraillements entre la place qui est donnée aux jeunes femmes dans notre société, la place qu'elles se donnent et celle qu'elles occupent effectivement. La tyrannie de l'apparence et de la conformité sociale (à trente ans, on est en couple !) est traitée de façon piquante. Un roman au ton juste et à l'intrigue enlevée, qui se lit d'une traite !

  • 0.15

    Lorsque du jour au lendemain Ivana se retrouve célibataire après huit ans de vie commune, elle tombe des nues. Mais qu’importe qu’elle soit dans la trentaine, qu’elle ait quelques kilos en trop, elle décide de ne pas baisser les bras et de se reprendre en main.

    Professeur de lettres au lycée Auguste Renoir, notre héroïne amoureuse de Zola, tentera de rattraper le temps perdu et de mener sa nouvelle vie à 100 à l’heure. Mais plutôt que de forcer le destin, tout n’est-il pas question de hasard?

    Prenez un échec amoureux, un zeste d’amertume, une pincée d’amitié et de nouvelles rencontres, mélangez bien et servez le tout avec une bonne dose d’humour. Vous obtiendrez un agréable cocktail pour accompagner vos vacances au bord de la piscine ou ailleurs…

    Cette comédie légère que nous offre Stéphanie Pélerin se lit d’une traite. Un roman frais aux airs de Bridget Jones qui séduira les amateurs de lecture feel-good.

    Je remercie les éditions Mazarine pour cette lecture.

  • 0.2

    Il me fallait une lecture ludique et drôle et j'avoue que j'ai été servie. C'est une vraie bouffée d'oxygène, l'espace de quelques heures j'ai oublié le monde et son chaos et les petits soucis du quotidien et ça m'a fait un bien fou. Quel personnage cette Ivana ! c'est la bonne copine par excellence, elle pourrait être quelqu'un de notre entourage. Ce que j'ai apprécié particulièrement c'est que ça à l'air léger et convenu , la femme qui se retrouve larguée par son mec avec tout les problèmes d'intendance que ça génère lorsqu'on a un bien en commun, elle est ronde, n'a pas confiance en elle, maladroite et réfractaire au sport. Elle va se reprendre en mains et décider que les kilos c'est fini et qu'un de perdu dix de retrouvés. Déjà lu, rien d'original direz-vous et bien vous auriez tort, sous couvert d'humour des sujets importants sont abordés, il y a une vraie réflexion sur l'amour en général, la place des femmes dans la société , ce que l'on exige d'elles et ce qu'elles s'infligent pour entrer dans le moule, une réflexion sur les hommes aussi , les maris , les prétendants . Les sites de rencontres aussi et ce qu'on y trouve, ce qu'on y cherche.

    Une lecture fluide , drôle, tendre, le roman parfait pour la plage, pour les vacances, un weekend détente. Totalement dans l'air du temps, girly, funny on le lit très (trop) rapidement et il nous laisse un sourire sur les lèvres. Toutes les lectrices pourront s'identifier à Ivana chacune pour des raisons différentes, c'est très agréable qu'elle soit cette madame tout le monde , loin des héroïnes qui ne nous parlent pas tant elles sont éloignées de nous. Certaines scènes sont hilarantes et j'ai ri de bons coeurs, certains passages sont plus sérieux notamment sur les sites de rencontres et la difficulté de se remettre sur le marché de l'amour après une longue période en couple. On a le droit aussi à la multitude de profil d'hommes , le fragile, le marié, le paumé, le salaud, le pervers, le lâche...

    Pétillant à souhait, ça m'a reboostée je suis ravie de ma parenthèse détente.

    VERDICT

    Une lecture idéale pour l'été, pour se détendre et faire fonctionner les zygomatiques. Allez - y sans craindre d'être déçue ! Fans de romance et chick lit ce livre est pour vous.

    https://revezlivres.wordpress.com/2016/08/09/presque-jeune-presque-jolie-de-nouveau-celibataire-stephanie-pelerin/

  • 0.2

    Un roman agréable et sympathique. Ivana est une professeur de français de lycée parisien qui se retrouve brutalement seule du jour au lendemain. Passé le choc, elle décide de tenter le tout pour le tout et de s’inscrire sur un site de rencontre ( be my boy).

    Le ton de l’auteur est drôle, léger par moments sur la vie du lycée et les petites misères des profs. La quête d’un nouveau mec pas toujours évidente et les rencontres lourdingues parfois.

    Mais au-delà de sa quête Ivana, où chaque lectrice peut se retrouver à un moment de sa vie, est un personnage attachant avec ses doutes, ses complexes. L’auteur nous fait réfléchir à la vision de la femme et de sa sexualité, à la peur du jugement de son entourage. La difficulté de se reconstruire à la fin d’une relation et de s’assumer est aussi évoquée. Certaines situations m’ont fait bien rire et j’ai pris plaisir à suivre ses aventures et j’ai quitté Ivana à regret.
    La suite sur http://eirenamg.canalblog.com/archives/2016/06/30/34029536.html

  • 0.2

    (PRESQUE) JEUNE (PRESQUE) JOLIE (DE NOUVEAU) CELIBATAIRE DE L’AUTEUR STEPHANIE PELERIN 195 PAGES EDITIONS MAZARINE JUIN 2016

    Un premier roman vraiment sympathique pour l’été et pas que !

    Résumé :

    Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.
    Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise... Heureusement, il reste les amies et le bon vin.
    À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.

    Mon avis :

    Une lecture pour votre été. L’histoire d’une nana que son ami plante un soir en lui laissant l’appartement à vendre. Une remise en question pour cette femme qui est rondelette. Un récit qui en apparence est simple, léger mais pas que !

    L’auteur analyse la femme qui redevient célibataire après X années avec le même homme. Il faut se remettre en question, la solitude, le sexe, l’apparence…
    Beaucoup de femmes libres vont se reconnaître et pas qu’elles !
    Les femmes mariées ou en couple car la route est faite d’embûches dans la vie et pas qu’elles !
    Les hommes mariés, séparés, célibataires, les tentations, les séductions et pas que !
    En définitif, sous des airs faussement aériens, le problème est bien là « L’amour ».

    Le mariage, le célibat, les enfants, l’infidélité, les ruptures, de tout temps, nous aimons, nous détestons, nous haïssons et nous aimons de nouveau.

    A la fin de ce livre, je me suis posée ces questions :

    - Pour un nouvel amour, sommes-nous prêts à tout laisser tomber et recommencer ?
    - Comment rencontrer l’amour, le provoquer ou l’attendre par hasard ?
    - Le couple parfait existe-t-il ou est-ce une façade bien rodée par moment pour l’autre et le regard des autres ? Etc…

    Nous pouvons nous poser des tonnes de questions sur « l’amour ».

    Nous avons besoin d’être aimé. Nous voulons tous aimer mais ce n’est pas aussi facile que tout le monde nous le laisse croire.

    Un livre qui au départ nous parait naïf mais qui à la fin peut soulever des débats tumultueux. J’ai vraiment aimé ce roman. Je le conseille.

    Hop, hop, hop, un petit tour en librairie !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Les articles associés

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Présent dans les listes

Autres éditions

(presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire Stephanie Pelerin MAZARINE

3.6

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com