Phobos T.2 ; Il Est Trop Tard Pour Oublier

Couverture du livre « Phobos T.2 ; Il Est Trop Tard Pour Oublier » de Victor Dixen aux éditions R-jeunes Adultes

4.428571428

21 notes

  • Nombre de page : 496
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature jeunesse Romans / Contes / Fables
Résumé:

Reprise de la chaïne Genesis dans 3 secondes.
2 secondes.
1 seconde.

Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils... Lire la suite

Reprise de la chaïne Genesis dans 3 secondes.
2 secondes.
1 seconde.

Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l'amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

Le deuxième tome haletant du thriller spatial de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    A peine le premier tome terminé que je me plongeais dans la lecture du second opus, totalement happée par l’intrigue et impatiente de connaitre la suite des aventures des douze prétendants de l’espace. Il faut dire que monsieur Dixen sait jouer avec les nerfs de ses lecteurs ! Entre suspenses insoutenables et révélations foudroyantes, ce tome est lourd en rebondissements, et les presque cinq-cents pages ont défilées sans que je ne m’en sois rendu compte. J’avais un mal fou à arrêter ma lecture plus de quelques minutes, complétement absorbée par ce magnifique livre : la couverture est toute aussi belle que celle du premier tome. Contrairement à certains qui trouvaient le début du récit assez lent, je n’ai ressenti aucune longueur du point de vue du rythme.

    Nos douze candidats sont donc arrivés au terme de leur voyage : les voici sur la planète rouge, la majestueuse et tant convoitée Mars ! Grande passionnée d’astronomie et de planétologie, j’ai été soufflée par les descriptions du paysage martien : monsieur Dixen a surement visionné et/ou un certain nombre de documentaires pour parvenir à dépeindre de façon aussi scientifique les différentes facettes de cette mystérieuse planète ! D’ailleurs, toutes les descriptions sont très bien menées, suffisamment précises pour stimuler notre imaginaire mais sans tomber dans l’excès. L’utilisation de schémas aide également les lecteurs à mieux se représenter le cadre spatial de l’histoire, et c’est un véritable plus pour le livre ! 

    Si on s’attarde un instant sur les personnages : comparé au premier tome où la description de leur caractère était assez légère, nous apprenons progressivement à les connaitre, pour le meilleur comme pour le pire ! Certains personnages deviennent donc de plus en plus attachants, affichant librement leurs fragilités, tandis que d’autres s’avèrent être de véritables têtes à claques ! De la même façon, les relations entre les personnages ne font plus complexes, des tensions apparaissent, ce qui rend ce huis-clos spatial encore plus intéressant. Léonor se dévoile peu à peu, avec ses forces et ses faiblesses, ses doutes et ses certitudes. Ce que j’aime chez elle, c’est vraiment ce côté imprévisible, ce refus de se conformer aux règles édictées par d’autres qu’elle … même si le contexte va l’obliger à réfréner ses ardeurs impulsives ! De plus, Léonor découvre progressivement un sentiment qu’elle ne s’attendait absolument pas à éprouver un jour : l’amour. Et elle se rend compte que si cela apporte beaucoup de joie, c’est également une source de soucis permanents …

    Il est assez difficile d’en dire plus sans risquer de dévoiler l’un ou l’autre élément de l’intrigue … Car la force de ce livre, ce sont les multiples rebondissements, les coups de théâtre chocs, les révélations totalement inattendues. Sans cesse, de nouvelles informations arrivent, de nouveaux éléments font surface. L’intrigue se morcelle en toujours plus de sous-intrigues, d’histoires propres à chaque personnage, et si c’est parfois déroutant et difficile à suivre, cela forme finalement un tout cohérent. L’auteur parvient à nous faire croire pendant 99% du roman que le final va se dérouler d’une telle manière … pour bouleverser toutes nos certitudes au cours des toutes dernières pages ! Je dois bien l’avouer, j’ai plusieurs fois grogné de frustration, et je suis allé jusqu’à m’exclamer un tonitruant « QUOI ! MAIS CA NE PEUT PAS FINIR COMME CELA !? » lorsque j’ai tourné la dernière page … Je suis ensuite restée interdite, figée devant mon bouquin pendant plusieurs minutes, à me demander s’il ne manquait pas des pages puis à pester contre ce cher monsieur Dixen, à qui je décerne le prix de « l’auteur le plus cruel » ! Mais cela est à prendre comme un compliment, car même si je râle, j’adore quand on me surprend de cette manière ! 

    Pour conclure, je dirais que ce second tome est digne de son prédécesseur, qu’il a réussi le pari de me faire rire, pleurer et grincer des dents tout en me captivant du début à la fin. Une fin qui rend très compliquée l’attente du prochain opus ! Novembre me semble tellement loin … Heureusement que Phobos Origines sort très prochainement ! Bref, c’est une saga coup de cœur !

  • 0.2

    Quel plaisir de retrouver les pionniers de Mars ! J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga et j’avais hâte de me replonger dans cette conquête martienne. Dans ce deuxième tome, nous retrouvons les douze pionniers du programme Genesis. Les couples définitifs sont établis et se dirigent sur Mars.

    J’ai plutôt bien aimé ce second tome, mais j’ai trouvé quand même quelques longueurs qui m’ont un peu freiner dans l’histoire. Rien de grave : j’ai beaucoup aimé lire la suite de l’aventure et mieux connaitre les différents pionniers (surtout Marcus). J’ai apprécié que les caractères de chacun se dévoilent au cours du roman, ils ont vraiment leurs caractéristiques propres, c’est très appréciable.

    Le style et l’écriture de Victor Dixen est toujours aussi agréable à lire. Le fait de passer de la planète Mars à la Terre régulièrement dans le roman est très réussi : ce n’est absolument pas dérangeant pour le lecteur.

    Et cette fin ! Mais quelle fin ! Ça m’a chamboulé ! Mais pas d’inquiétude, je ne spoile pas. Mais je peux vous assurer que la lecture en vaut le coup rien que pour la fin ! J’ai vraiment hâte de lire la suite avec le troisième tome !

    Pour conclure, une lecture très agréable, même s’il n’était pas à la hauteur du premier selon moi, mais j’ai quand même très envie de lire la suite pour voir comment les pionniers sont réussir à survivre !

  • 0.2

    Nous retrouvons nos personnages là où on les avait quittés, prêt à faire leurs choix, rentrer sur terre ou bien tenter leurs chances sur Mars ?
    Dans ce tome-ci, on découvre les personnages un peu plus pour certain et beaucoup plus pour ceux qui ne se sont pas révélés dans le premier tome. Il y a des personnages dans le tome précédent que l'on trouvait "méchant", ne vous inquiétez pas un de ces personnages vas être de plus en plus horrible, on a beau essayer de lui trouver des points positifs, de la gentillesse mais, non impossible de lui en trouver.
    Le tome 2, est de nouveau séparé lors des chapitres ce qui est toujours plaisant, car cela nous permet de rester sur terre d'une certaine façon. On suit ainsi le vaisseau, mais aussi Séréna aux commandes de son plan machiavélique, on trouve également des chapitres sur Andrew, un homme courageux et Harmony, une jeune fille que l'on veut mieux connaître. Ainsi que Cindy, une jeune fille serveuse qui est fane de l'émission depuis le lancement, ses quelques chapitres sur elle nous permet de voir à quels points ce scénario a rendu certaine personne totalement accrocs à l'émission.
    Victor Dixen a fait de son livre un vrai moment de "Télé-réalité" on a même droit au Pub et aux histoire d'amour, on s'y croirait presque. J'espère que le tome 3 sera aussi bien, mais j'espère aussi que la fin va s'améliorer parce que franchement j'étais un peu sur les fesses avec cette révélation à la fin.
    Si vous ne les avez pas lu, allez y s'en plus tarder vous vivrez en plus d'une bonne lecture, un voyage sur Phobos/mars que demandez de mieux ?

  • 0.25

    Très bonne suite sans pause et très fluide... Vivement la suite

  • 0.15

    Après un premier tome haletant, et plus qu'original, Victor Dixen continue son épopée spatiale vers Mars. Après un cliffhanger insoutenable, pour qui n'avait pas sur ses étagères le second tome, le récit reprend au moment exact où le lecteur quitte les prétendantes et prétendants. Ils sont en passent de prendre une grave décision.
    Les choses comme le lecteur s'en doute - et s'en félicite secrètement - ne vont pas se passer simplement. Léonor et les nouveaux martiens vont devoir affronter de nouveaux problèmes et menaces, dont les pires ne sont pas celles que l'on croit. Même si le rythme est un peu plus lent dans ce tome, le récit reste pleinement addictif, et l'on s'inquiète pour l'avenir de ces douze aventuriers bien téméraires. Qui aurait pris place avec eux dans le Cupido?
    La narration, sous différents angles "cinématographiques" est toujours aussi captivante, et donne une cadence soutenue aux évènements et autres rebondissements qui émaillent l'histoire. le lecteur découvre davantage la personnalité de chacun des explorateurs de la planète rouge, même si l'auteur se penche plus vers Léonor et son ténébreux Marcus - qui fait d'ailleurs une révélation pas piquer des vers, à sa belle. Comme si ce n'était pas déjà assez tendu comme ça.
    Victor Dixen parvient avec aisance à surprendre le lecteur et à manipuler son récit et ses personnages avec brio. Et on ne parlera pas, bien sûr de cet horrible cliffangher, qui fait frémir le lecteur, et lui fait hâter le moment de lire le troisième opus. heureusement pour les addicts de la géante rouge, un livre hors-série paraîtra très bientôt, "Origines". (...)

  • 0.05

    Dans la lignée du tome 1, mais l’histoire est encore plus délayée pour faire durer le suspens, pourtant pas vraiment insoutenable. Mis à part l’origine de la dépressurisation des « habitats ». La description des publicités diffusées à la télévision pendant le show est sinon inintéressante, au moins largement superflue.
    Gageons que le tome 3 saura redonner un peu d’intérêt à cette trilogie.

  • 0.25

    toujours aussi excellent! l'auteur sait toujours nous tenir en haleine avec les nombreux rebondissements! on tremble, on rit avec les personnages bref on en redemande et le retournement de fin! glacant!

  • 0.25

    3, 2, 1... Nous voici de retour en direct sur la chaine Genesis pour enfin retrouver nos 12 pionniers de l'espace après les avoir laissé face à la vérité de leur aventure, à quelques jours seulement d'arriver sur Mars.

    ​Le suspense laissé par la fin du tome 1 reprend immédiatement dès les premières pages de ce tome 2. Seulement on sent que la grande découverte que vient de révéler Léo à ces 11 coéquipiers vient de tous les faire mûrir en quelques minutes. Et ce n'est que le début.

    ​Afin de déroger à la règle, V. Dixen nous propose un tome central plus que passionnant, haletant et truffé de rebondissements, certains des plus surprenant. 500 pages vous avez dit ? Vous ne les verrez pas passer tant l'intrigue est justement chargée. L'ennui ne trouve pas sa place, au grand dam de nos explorateurs de l'espace qui vont enfin connaître la vie sur Mars.
    ​Ainsi ce tome 2 est une histoire à lui tout seul. On découvre vraiment les participants masculins, un nouveau décor nous est présenté et de nouvelles actions entrent en scène, qui ne manquent pas de rendre le lecteur complétement accro à sa lecture.

    ​De nouveaux personnages font également leur apparition. Du coup les chapitres sont plus diversifiés, ce qui donne un rythme parfait pour ce tome 2.

    ​Quand à la fin, jamais je ne l'aurais vu venir !! V. Dixen est le roi du cliffhanger de malade. Je suis fou de devoir attendre quelques mois avant d'enfin repartir sur Mars pour découvrir le fin mot de l'histoire. Heureusement, "Les Origines" pourra me faire patienter d'ici là ;-)

  • 0.25

    Un deuxième tome dans la même lignée que la premier. Toujours la même schéma accrocheur et ça marche, on en redemande, on ne veut pas quitter ce monde si intriguant.
    Victor Dixen fait fort, très fort avec cette saga !
    On attend le tome 3 avec impatience !

  • 0.25

    Le premier tome a été un coup de coeur magistrale! Donc forcement j'attentais beaucoup de ce tome-ci!

    Tout d’abords l'histoire de Phobos est incroyablement addictive et c'est principalement pour cette raison que j'aime tant cette saga. Une fois le livre ouvert, on oublie tout et on ne se rends pas compte du temps qui passe et on à l'impression de vivre les aventures dans le le fameux Cupido, le vaisseau spatial, avec les personnages.

    Je vais commencer par les premier point positif de ce livre, en premier lieux, c'est qu'on en apprend plus sur les autres personnages. On reste évidement sur Léonor mais on vit avec les autres aussi. J'ai adoré Kelly, elle est très fraîche mais fragile si on creuse un peu. Je n'ai pas mais alors pas aimé ni même pu supporté Alexeï qui est vraiment agressif et macho. Quant à Kenji, j'ai eu de gros doutes sur sa sincérité. Serena McBee est glacial. Elle n'est pas humaine, c'est un iceberg! Un vrai catalogue variée de personnages, développés et attachants !

    Quant à l'histoire globale, elle est très bien menée. Notre très cher Victor Dixen est allé au bout de son idée de télé-réalité en insérant même des pages publicitaires et c'est tellement bien mener que s'en ai passionnant ! Il y a énormément de rebondissements et de diversité. On apprend des choses de partout, tout le temps, avec aucun temps mort ! J'ai aimé découvrir les paysages de Mars en même tant que nos amis, ce qui leur arrive... Pendant tout le livre et un fois fini, une question n'a pas arrêter de me trotter comment Phobos pouvait bien finir..Ils sont coincés sur Mars. Et hop encore un coup de théâtre...
    Que dire de l'écriture de Victor Dixen a pars qu'elle est magistrale. De toute façons je crois qu'il n'a plus rien a montrer, cet auteur nous montre toute l'étendue de sont talent avec son autre saga puis celle-ci .Il décrit tellement bien les sensations de nos personnages, tellement de choses. On ne s'en rend pas compte mais on est réellement hypnotisés, happé, envoûtée par cette histoire, cet écriture et on donnerait tout pour que jamais cela ne se termine. Cette fin, j'étais à deux doigts de pleuré toutes les larmes de mon corps. Victor Dixen réussi a me donner l'impression d'avoir été menée en bateau. J'ai un trou, horrible dans le coeur à cause de cet fin , de cette saga et mon coeur désirs qu'une chose la suite. A tout prix !!!! C'est tellement horrible d'achever un livre ainsi. Mais bravo à Victor Dixen vraiment, ce livre est un véritable coup de coeur!

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Le cas Jack Spark t.1 ; été mutant Victor Dixen JEAN-CLAUDE GAWSEWITCH

4.333333333

Voir tous les livres de Victor Dixen

Récemment sur lecteurs.com