"Ma Garbetto" et autres oeuvres en gascon

Couverture du livre «
  • Nombre de page : 152
  • Collection : Au viu leupard
  • Genre : Littérature française Romans régionaux
Résumé:

Daniel Vivien Michel Bergey, plus connu sous le nom de l'Abbé Bergey, est né à Saint-Trélody, près de Lesparre, en 1881 et mort en 1950 à Saint-Émilion. Ancien aumônier militaire pendant la guerre de 1914-18, député de la Gironde (1924-1932), curé de Saint-Émilion (1911-1950), il a... Lire la suite

Daniel Vivien Michel Bergey, plus connu sous le nom de l'Abbé Bergey, est né à Saint-Trélody, près de Lesparre, en 1881 et mort en 1950 à Saint-Émilion. Ancien aumônier militaire pendant la guerre de 1914-18, député de la Gironde (1924-1932), curé de Saint-Émilion (1911-1950), il a laissé le souvenir d'un homme d'exception, d'un humaniste, d'un orateur infatigable : ses discours et sermons, en français, attiraient les foules. Cependant, derrière l'homme public se dissimulait un homme plus intime, qui écrivait dans sa langue maternelle, le gascon médocain de Lesparre. Membre de l'Escolo dau Medoc, rattachée au Félibrige, encouragé par d'autres écrivains membres de cette Escolo, l'Abbé Bergey réunit en 1923 l'essentiel de son oeuvre gasconne et la publia dans un recueil intitulé Ma Garbetto (Ma petite Gerbe). C'est ce recueil, augmenté de quelques autres textes éparpillés çà et là, que nous avons choisi de vous présenter ici dans une orthographe modernisée, mais avec la traduction de l'auteur.

Danièl Vivens Miquèu Bergèir, mei coneishut com l'Abat Bergèir, es vadut a Sent-Arlòdi, a costat de L'Esparra, en 1881, e es mòrt en 1950 a Sent-Melion (Semelhon). Ancien aumoinèir militari pendent la guèrra de 14-18, deputat de Gironda (1924-1932), curè de Sent-Melion (1911-1950), a deishat lo sovenir d'un òmi rare emb d'un grand còr e d'un orator shens feblèir : sos discors e sarmons, en francés, amassavan frem de monde. Darrèir l'òmi public, egau, un òmi mei secrèt s'estujava, qu'escrivèva dens sa lenga mairau, lo gascon medoquin de L'Esparra.
L'Abat Bergèir, que hadèv' partida de l'Escòla dau Medòc, ligada au Felibritge, estut encoratjat per d'autes escriveires d'aquera Escòla. En 1923, amassèt la màger part de son òbra gascona dens un recuelh intitolat Ma Garbeta. Aquò's aqueth recuelh, aumentat de quauques textes qu'eran escampilhats un chic pertot, qu'avem causit de vos presentar ací, dens una grafia modernisada, mès emb d'una revirada en francés pre l'autor.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine