(l)ivre de papier

Couverture du livre « (l)ivre de papier » de Guillaume Basquin aux éditions Tinbad
  • Date de parution :
  • Editeur : Tinbad
  • EAN : 9782955303535
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 240
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

À l'heure de la plus grande folie technologique, un narrateur lit, regarde des oeuvres d'art, visionne des films avant disparition, écoute des musiques, se déplace très vite dans le temps et dans l'espace réel. Il nous livre ses pensées, résultat de ses voyages. Puisque les hommes... Lire la suite

À l'heure de la plus grande folie technologique, un narrateur lit, regarde des oeuvres d'art, visionne des films avant disparition, écoute des musiques, se déplace très vite dans le temps et dans l'espace réel. Il nous livre ses pensées, résultat de ses voyages. Puisque les hommes marchent presque toujours dans les voies frayées par d'autres, et procèdent dans leurs actes par imitation, un jeune écrivain prudent doit toujours commencer par des voies frayées par de grands auteurs, et imiter ceux qui ont été excellents, afin que, si son talent n'y parvient pas, il en garde au moins quelque odeur?: « Nos styles sont désormais des réminiscences. » Tout est représenté en grand style, mais sans quitter le réel authentique. Rien d'inventé ou bien d'imaginaire, de refait afin de vous mieux plaire. Ce que je vous montre est partout à l'oeuvre?: le drame de l'imprimé qui a vécu?!

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Guillaume Basquin répond à nos questions ! (05/05/2016)

1) Qui êtes-vous ? ! L'auteur. 2) Quel est le thème central de ce livre ? La fin globale, programmée par les propriétaires de la société, de l'imprimé, sous toutes ses formes : films, photographies, journaux, revues, livres... 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? "lui ce que je pense de la publicité une activité débile faite par des gens dégueulasses elle on annonce la mort de la presse c'est bien fait ‘fallait pas se compromettre avec les rats une chanson gauchiste entendue deux fois m'sieur le patron cette fois ça ira mal pour toi nous sommes fatigués d'attendre et de nous faire matraquer la commune monte à l'assaut du ciel tout le pouvoir aux soviets il faut tout changer mais par où commencer par tous les bouts on peut aujourd'hui déjà se demander si l'opéra n'est pas arrivé à un stade où de nouvelles innovations loin de mener à sa rénovation conduiraient au contraire à sa destruction note de Brecht sur Mahagonny 1930-1938 voilà tous les films ont une fin oui il faut que ça finisse elle et lui muets en train de se regarder ils ont commencé à se penser hi-sto-ri-que-ment puisse chacun être son propre historien each of us is to have his own twin telescope terminé là comme dans le tristram il y a un chasm of ten pages il ne s'agit pas d'une erreur de l'imprimeur de la première édition comme dans ce célèbre exemple" 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Le sacre du printemps, d'Igor Stravinsky. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Une Nouvelle Histoire du monde, vue par un narrateur incarné : moi, l'auteur !

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Fondu au noir ; le film à l'heure de sa reproduction numérisée Guillaume Basquin PARIS EXPERIMENTAL

Voir tous les livres de Guillaume Basquin

Récemment sur lecteurs.com