"les mots sont aussi des demeures" ; poétiques de Jean Cayrol

Couverture du livre «

0 note

  • Nombre de page : 176
  • Collection : Eidolon
  • Genre : Lettres et linguistique Critiques et Essais
Résumé:

Depuis quelques années, Jean Cayrol émerge des limbes de l'oubli. La redécouverte de l'un des grands absents de l'histoire littéraire de l'après-guerre se fait sous l'enseigne du « lazaréen ». À son retour des camps, Jean Cayrol, à la différence de tant d'autres survivants, avait... Lire la suite

Depuis quelques années, Jean Cayrol émerge des limbes de l'oubli. La redécouverte de l'un des grands absents de l'histoire littéraire de l'après-guerre se fait sous l'enseigne du « lazaréen ». À son retour des camps, Jean Cayrol, à la différence de tant d'autres survivants, avait refusé de porter témoignage de son expérience, pour explorer par l'écriture Romanesque la persistance du « concentrationnaire » dans « le psychisme européen et même mondial ». Pour l'ancien résistant, il n'y avait pas d'« après », il n'y a qu'une vie dans et avec l'épouvante des camps. La nouvelle poétique qu'il concrétisera dans ses essais, ses récits, ses poèmes et ses films, pose la catastrophe comme condition préalable de toute création littéraire et artistique de l'après-guerre.
Ce volume, réunissant les actes du premier colloque universitaire consacré à l'oeuvre cayrolienne, s'appuie sur le titre d'un de ses recueils de poèmes, Les mots sont aussi des demeures, pour s'interroger sur la ou les poétique(s) de Cayrol. Les mots, à condition d'être restaurés «dans leur splendeur première», offrent au poète la possibilité de bâtir des «demeures», certes transitoires mais «ouvertes, hospitalières».
C'est dans cet esprit que des chercheurs venus de plusieurs pays - France, Allemagne, Italie, Autriche, Suisse - sont venus habiter les « demeures » d'un grand auteur bordelais et mondial.

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Peter Kuon répond à nos questions ! (02/06/2010)

1) Qui êtes-vous ? ! Je suis professeur de Philologie romane et de Littérature comparée à l'Université de Salzbourg (Autriche). Mes recherches portent sur l'utopie littéraire, la réception des grands classiques (p.ex. La Divine Comédie), les littératures contemporaines française et italienne ainsi que les récits concentrationnaires et génocidaires. C'est dans le cadre de ce dernier domaine de recherches que j'ai découvert l'oeuvre cayrolienne, fortement marqué par la déportation de l'auteur, au cours de l'action «Nacht und Nebel» (Nuit et brouillard), dans le camp de concentration et d'extermination de Mauthausen en Haute-Autriche. 2) Quel est le thème central de votre livre ? Le volume, issu du premier colloque universitaire consacré à l'oeuvre cayrolienne, s'interroge sur la poétique de l'auteur. À son retour des camps, Jean Cayrol, à la différence de tant d'autres survivants, a refusé de porter témoignage de son expérience, pour explorer par l'écriture la persistance du «concentrationnaire» dans «le psychisme européen et même mondial». Pour l'ancien déporté, il n'y avait pas d'«après», il n'y a qu'une vie dans et avec l'épouvante des camps. L'originalité et l'actualité de cette nouvelle poétique, qu'il concrétisera dans ses essais, ses récits, ses poèmes et ses films, consistent à poser la catastrophe comme condition préalable de toute création littéraire et artistique de l'après-guerre. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre livre, laquelle choisiriez-vous ? «Les mots sont aussi des demeures». 4) Si votre livre était une musique, quelle serait-elle ? La Sonate n°2 pour piano en si bémol mineur, op. 35 de Frédéric Chopin (avec la célèbre «Marche funèbre»).

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com