Études littéraires, volume 40, numéro 1, hiver 2009

Couverture du livre « Études littéraires, volume 40, numéro 1, hiver 2009 » de Gisele Sapiro et Maaike Koffeman et Michael Einfalt et Sophie Levie et Martyn Cornick et Christophe Wall-Romana et Noemi Doyon aux éditions Département Des Littératures De L'univer
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Non attribué
Résumé:

« Mais comment une revue peut-elle s'imposer au point de devenir la "rose des vents" de la République des lettres et le rester pendant quarante ans ? » C'est cette question, posée d'emblée par Anna Boschetti, que le numéro 40,1 d'Études littéraires vise à examiner. On a souligné à juste titre le... Lire la suite

« Mais comment une revue peut-elle s'imposer au point de devenir la "rose des vents" de la République des lettres et le rester pendant quarante ans ? » C'est cette question, posée d'emblée par Anna Boschetti, que le numéro 40,1 d'Études littéraires vise à examiner. On a souligné à juste titre le pluralisme et la « mesure » qui caractérisent les choix de la Nouvelle revue française et qui lui permettent de se démarquer de la plupart des revues contemporaines, attachées à des mots d'ordre esthétiques ou idéologiques finissant inévitablement par les dater et par restreindre leur capacité d'attraction. Sa réputation, qui n'est plus à prouver, tient principalement à deux traits primordiaux : le goût raffiné des contributeurs, présent dès la genèse de la revue, qui demeure à l'avant-plan lorsqu'il s'agit de sélectionner les textes à publier ; enfin, l'équilibre entre continuité et renouvellement qui assure à la revue une place d'honneur aux premières loges de l'actualité littéraire des premières décennies du XXe siècle. Par l'étude des principales périodes de l'histoire de la NRF, il s'agira de comprendre, à travers ce numéro, comment le rayonnement dans tous les domaines de la vie culturelle a pu persister, et ce, malgré les aléas de l'histoire. L'étude du contexte d'émergence de la revue et de ses principaux directeurs (J. Rivière, J. Paulhan, Drieu La Rochelle), joint à l'angle sociologique annoncé par le texte introductif, met en lumière une modernité esthétique entretenue non seulement par le souci constant de préserver un équilibre, mais surtout par un dévouement sans réserve à la revue de la part de ses contributeurs.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

La guerre des ecrivains 1940-1953 Gisele Sapiro FAYARD

Voir tous les livres de Gisele Sapiro