Être soignant en psychiatrie

Couverture du livre « Être soignant en psychiatrie » de Christophe Malinowski aux éditions Chronique Sociale
Résumé:

La première partie de cet ouvrage est romancée et très en lien avec la réalité hospitalière. Elle décrit le quotidien de services psychiatriques et met l'accent sur le coté émotionnel très présent qui existe dans la relation humaine avec des patients difficiles.
Elle se présente sous la forme... Lire la suite

La première partie de cet ouvrage est romancée et très en lien avec la réalité hospitalière. Elle décrit le quotidien de services psychiatriques et met l'accent sur le coté émotionnel très présent qui existe dans la relation humaine avec des patients difficiles.
Elle se présente sous la forme classique d'un roman.
En effet, l'auteur a voulu appuyer sur le côté émotionnel de la relation entre les patients et les soignants. La fiction, décrite depuis les yeux du patient, a pour but justement de susciter l'émotion pour rappeler le caractère humain de cette relation soignante.
L'idée est de décrire dans le détail le quotidien, les soins, les relation humaines, l'univers psychiatrique depuis les yeux et les ressentis du patient qui peut donc vivre son hospitalisation comme difficile. L'auteur évoque donc le quotidien d'un service de psychiatrie, les chambres doubles, les repas en communauté, les ateliers thérapeutique, les entretiens médicaux, les relations avec les autres patients, etc.
Tout cela vu par le patient toujours.
Dans un deuxième temps, les deux parties suivantes sont analyses et questionnements qui s'appuient d'abord sur les éléments concrets de la première partie, puis se généralisent dans le soin dans ses multiples dimensions.
L'auteur analyse tout ce qui a pu se passer pour ce patient, et essaye d'interroger la responsabilité de l'institution et surtout celle des soignants dans tout cela. Il reprend des concepts psychiatriques de clivage, de contretransfert, de mouvements contre-transferentiels, de cadre souple ou de cadre rigide, etc.
La question de fond étant celle de la place de l'infirmier dans la relation avec le patient, son incidence, sa responsabilité.
Qu'est-ce qu'être soignant ? Dans la crise, dans la durée.
Quelle est la responsabilité du soignant dans sa relation au malade ? Par exemple, un soignant peut-il être en partie responsable de l'agressivité du patient envers lui, de son refus des soins, d'une fugue ? L'équipe entière peut-elle aussi être responsable, via les mécanismes de contre-transferts négatifs par exemple ? À l'inverse un positionnement empathique et souple peut-il favoriser la bonne relation ?
Comment nous soignants infirmiers, de par notre positionnement et nos attitudes, pouvons-nous créer une relation de qualité avec le patient même s'il est difficile, et améliorer ou non par la suite son adhésion aux soins, sa reconnaissance de ses difficultés, et donc au final son hospitalisation et sa relation avec la psychiatrie ?

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Autres éditions

Être soignant en psychiatrie Christophe Malinowski CHRONIQUE SOCIALE

Voir toutes les éditions