Être esclave d'Afrique en Amérique(s)

Couverture du livre « Être esclave d'Afrique en Amérique(s) » de Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard aux éditions La Decouverte
Résumé:

Ce livre traite des esclaves en Afrique, aux Antilles et sur le continent américain, en s'attachant à montrer le rôle majeur qu'ils y ont joué et en restituant leur histoire grâce aux nombreux récits de vie qu'ils ont écrits ou qui ont été recueillis. Transportés d'Afrique où certains d'entre... Lire la suite

Ce livre traite des esclaves en Afrique, aux Antilles et sur le continent américain, en s'attachant à montrer le rôle majeur qu'ils y ont joué et en restituant leur histoire grâce aux nombreux récits de vie qu'ils ont écrits ou qui ont été recueillis. Transportés d'Afrique où certains d'entre eux l'étaient déjà, ces esclaves ont contribué à l'évolution culturelle et sociale des côtes africaines et de l'arrière-pays, ainsi qu'à la création de nouvelles sociétés esclavagistes et métissées aux Amériques. Au XVe siècle, se constitua ainsi une culture métisse luso-africaine. Et après la " découverte " du Brésil, en 1500, se développa dans l'Atlantique Sud la traite en droiture avant que le " commerce triangulaire " ne s'impose au XVIIe siècle dans l'Atlantique Nord. Le tout aboutira, au XIXe siècle, à un paradoxe : le processus des abolitions l'emportera dans les Amériques tandis que les sociétés africaines généraliseront, au contraire, l'esclavage interne précolonial.
Les auteurs inscrivent dans leur contexte géohistorique les diverses formes de résistances, dont la révolution haïtienne marqua le sommet, mais aussi les " accommodations " des esclaves en Afrique, lors de la " terrible traversée " et dans les plantations américaines. Ils montrent les transformations de la " culture esclave " dans les Caraïbes et dans les Amériques ainsi qu'en Afrique avec le retour de certains d'entre eux.
Synthèse des apports de l'historiographie internationale sur l'esclavage en Afrique et aux Amériques, ce livre contribue à une meilleure connaissance d'un phénomène majeur de notre histoire et rappelle que les principaux acteurs en furent les esclaves. En restituant l'intensité des échanges noués entre l'Afrique et les Amériques, sans négliger l'importance des Européens, il dépasse une vision européocentrique encore dominante dans l'historiographie française.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

L'Afrique et les Africains au XIXe siècle Catherine Coquery-Vidrovitch ARMAND COLIN

Voir tous les livres de Catherine Coquery-Vidrovitch

Autres éditions

Être esclave d'Afrique en Amérique(s) Catherine Coquery-Vidrovitch Eric Mesnard LA DECOUVERTE

Voir toutes les éditions