Étranges rivages

Couverture du livre « Étranges rivages » de Arnaldur Indridason aux éditions Metailie

4

17 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Metailie
  • EAN : 9782864249016
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Erlendur est de retour ! Parti en vacances sur les terres de son enfance dans les régions sauvages des fjords de l'est, le commissaire est hanté par le passé. Le sien et celui des affaires restées sans réponse. Dans cette région, bien des années auparavant, se sont déroulés des événements... Lire la suite

Erlendur est de retour ! Parti en vacances sur les terres de son enfance dans les régions sauvages des fjords de l'est, le commissaire est hanté par le passé. Le sien et celui des affaires restées sans réponse. Dans cette région, bien des années auparavant, se sont déroulés des événements sinistres. Un groupe de soldats anglais s'est perdu dans ces montagnes pendant une tempête. Certains ont réussi à regagner la ville, d'autres pas. Cette même nuit, au même endroit, une jeune femme a disparu et n'a jamais été retrouvée. Cette histoire excite la curiosité d'Erlendur, qui va fouiller le passé pour trouver coûte que coûte ce qui est arrivé...
C'est un commissaire au mieux de sa forme que nous retrouvons ici !

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Premier polar islandais, première rencontre avec Arnaldur INDRIDASON, et je suis agréablement surprise.
    Si on exclut le fait que j'ai systématiquement éludé tous les toponymes dans ma lecture (je butais sur chaque nom de village), j'ai passé un agréable moment de lecture dans une Islande que je ne connais pas. Ce polar n'en est pas véritablement un, à mon avis, sauf si cela se justifie par la présence de quelques squelettes et que l'enquête porte sur des disparitions. Rien n'est d'ailleurs très officiel (ni très légal) dans la démarche d'Erlendur, ce flic de Reykjavík ! Il s'agit plutôt de renouer avec ce qui, enfant, l'a traumatisé, et de chercher une fois de plus ce qui est arrivé dans la lande ce jour de tempête quand son frère a disparu.
    Alors, certes, on suit Erlendur dans son enquête, mais ce polar, qui pourrait aussi être un roman, évoque surtout une Islande en pleine mutation, des paysages sauvages de landes et de fjords, le vent glacial et la neige. C'est une histoire qui fait la part belle à l'introspection et à l'analyse psychologique et qui m'a séduite !

  • 0.2

    Me voici de retour en Islande dans le froid et la neige de cet automne où Erlendur retourne dans la ferme de son enfance, pleine d’un souvenir horrible.

    Islande, pays fascinant, sauvage où les tempêtes hivernales sur terre et sur mer sont redoutables et redoutées. On dit que des personnes y disparaissent à tout jamais.

    Ce cher commissaire Erlendur, que je retrouve avec plaisir, a grandi là dans cette ferme isolée où il campe actuellement. Les souvenirs reviennent….

    Il aime cette région, il aime les vieilles histoires de personnes disparues dans la tempête. Pourtant, il y a perdu son petit frère. C’est ainsi qu’il mènera à terme, de façon officieuse, une enquête sur la disparition d’une femme lors d’un soir de grande tempête.

    Arnaldur Indridason sait faire parler le vent, sait nous faire écouter cette terre islandaise, les silences, ce que l’on ne dit pas.

    Arnaldur Indridason nous parle des deuils rendus impossibles par l’absence des corps, parce qu’il n’y a pas de réponses, ou pas encore, parce que tout est enfoui au fond des êtres humains. Avec une écriture simple, il nous montre la poésie de son Islande, la beauté des décors, l’âpreté de la vie, la fausse tranquillité de ces êtres.

    C’est le second livre de cet auteur que je lis (l’autre étant La rivière noire) et j’ai vraiment aimé sa recherche, ses quêtes et, je l’espère, son apaisement. Je crois que je croiserai encore la route de ce commissaire et de son Islande.

  • 0.2

    Il est très singulier le dernier Indridason et le titre est bien choisi. L'auteur nous entraîne en effet sur de bien "Etranges rivages". Notre commissaire passe d'étonnantes vacances dans sa région natale, sur ces terres sauvages des fjords de l'est islandais qui ont été le cadre d'une épreuve déchirante pour le petit garçon qu'il était.
    Erlendur squatte la vieille maison en ruine de ses parents et replonge dans son douloureux passé, hanté par les circonstances tragiques qui ont entraîné la disparition de son petit frère au cours d'une tempête de neige.

    Miné par la culpabilité, Erlendur cherche des réponses à sa propre histoire, ce qui l'a amené à s'intéresser aux histoires de disparition en général. Et justement, au cours de la 2ème guerre mondiale, des évènements sinistres se sont produits dans la région. Un groupe de soldats anglais s'est perdu dans les montagnes au cours d'une tempête. Morts ou vivants, ils ont tous été retrouvés.

    Par contre, au cours de la même nuit, une jeune femme a également disparu et son corps n'a jamais été retrouvé. Il n'en faut pas plus pour exciter l'instinct de limier du commissaire qui se met à fouiller dans les ténèbres d'une histoire vieille de plus de 60 ans.

    Beaucoup de tristesse dans ce roman. On en apprend un peu plus sur l'aventure tragique qui l'a séparé de son frère et surtout sur ce qui nourrit son sentiment de culpabilité. Il aura la possibilité de trouver la réponse à la question qui le hante mais ce sera trop difficile pour lui de lever le voile. On se sent encore un peu plus proche de cet homme si attachant qu'on aimerait qu'il soit réel.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Erlendur est de retour sur les terres de son enfance et, parce que la disparition de son frère lors d'une tempête de neige reste un traumatisme et une énigme, il va tenter de comprendre les circonstances qui ont entouré celle d'une jeune femme, dans des circonstances analogues, en 1942.
    La détermination et l'inflexibilité du commissaire lors de l'interrogation des témoins d'un drame remontant à des dizaines d'années n'est plus liée à son métier ou à la résolution d'une enquête policière, elle est constitutive de son humanité, impérieuse, liée au long malaise que fut sa vie, minée par le silence qu'il s'imposa après le drame dont il s'est senti toujours responsable, sans se confier à quiconque. C'est cette profonde douleur qu'il veut extirper, en même temps que la vérité, à des vieillards enfermés dans leurs déchirants souvenirs.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Erlendur est de retour sur les terres de son enfance et, parce que la disparition de son frère lors d'une tempête de neige reste un traumatisme et une énigme, il va tenter de comprendre les circonstances qui ont entouré celle d'une jeune femme, dans des circonstances analogues, en 1942.
    La détermination et l'inflexibilité du commissaire lors de l'interrogation des témoins d'un drame remontant à des dizaines d'années n'est plus liée à son métier ou à la résolution d'une enquête policière, elle est constitutive de son humanité, impérieuse, liée au long malaise que fut sa vie, minée par le silence qu'il s'imposa après le drame dont il s'est senti toujours responsable, sans se confier à quiconque. C'est cette profonde douleur qu'il veut extirper, en même temps que la vérité, à des vieillards enfermés dans leurs déchirants souvenirs.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Erlendur est de retour sur les terres de son enfance et, parce que la disparition de son frère lors d'une tempête de neige reste un traumatisme et une énigme, il va tenter de comprendre les circonstances qui ont entouré celle d'une jeune femme, dans des circonstances analogues, en 1942.
    La détermination et l'inflexibilité du commissaire lors de l'interrogation des témoins d'un drame remontant à des dizaines d'années n'est plus liée à son métier ou à la résolution d'une enquête policière, elle est constitutive de son humanité, impérieuse, liée au long malaise que fut sa vie, minée par le silence qu'il s'imposa après le drame dont il s'est senti toujours responsable, sans se confier à quiconque. C'est cette profonde douleur qu'il veut extirper, en même temps que la vérité, à des vieillards enfermés dans leurs déchirants souvenirs.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Erlendur est de retour sur les terres de son enfance et, parce que la disparition de son frère lors d'une tempête de neige reste un traumatisme et une énigme, il va tenter de comprendre les circonstances qui ont entouré celle d'une jeune femme, dans des circonstances analogues, en 1942.
    La détermination et l'inflexibilité du commissaire lors de l'interrogation des témoins d'un drame remontant à des dizaines d'années n'est plus liée à son métier ou à la résolution d'une enquête policière, elle est constitutive de son humanité, impérieuse, liée au long malaise que fut sa vie, minée par le silence qu'il s'imposa après le drame dont il s'est senti toujours responsable, sans se confier à quiconque. C'est cette profonde douleur qu'il veut extirper, en même temps que la vérité, à des vieillards enfermés dans leurs déchirants souvenirs.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Femme En Vert (La) Arnaldur Indridason METAILIE

4.5

Voir tous les livres de Arnaldur Indridason

Autres éditions

Étranges rivages Arnaldur Indridason POINTS

4

Voir toutes les éditions