Et Moi Aussi Je Suis Peintre

Couverture du livre « Et Moi Aussi Je Suis Peintre » de Appollinaire aux éditions Le Temps Qu'il Fait

0 note

Résumé:

Guillaume Apollinaire est sans aucun doute le plus grand poète français du XXe siècle. On lui doit deux recueils majeurs dont le premier, Alcools. Poèmes 1893-1913, demeure profondément attaché à la tradition, alors que le second, Calligrammes Poèmes de la Paix et de la Guerre (1913-1916),... Lire la suite

Guillaume Apollinaire est sans aucun doute le plus grand poète français du XXe siècle. On lui doit deux recueils majeurs dont le premier, Alcools. Poèmes 1893-1913, demeure profondément attaché à la tradition, alors que le second, Calligrammes Poèmes de la Paix et de la Guerre (1913-1916), afoeche sur divers modes sa "modernité". Accompagnent ces deux oeuvres, trois petits recueils de qualité, Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée (1911), un ensemble d'"idéogrammes lyriques et coloriés", Et moi aussi je suis peintre (1914), enoen une plaquette : Vitam impendere amori (1917). Pour des raisons curieuses, l'ensemble d'idéogrammes est ignoré du public. On ne le trouvera pas dans les oeuvres complètes de chez A. Balland et J. Lecat, ni dans les remarquables volumes de la Bibliothèque de la Pléiade, tout se passant comme s'il ne méritait pas qu'on le tire de l'oubli. On se gardera cependant de le déplorer car on peut expliquer les raisons, d'abord circonstancielles puis éditoriales, de cette omission - et parce que celle-ci oblige à une juste réparation. Près d'un siècle après qu'Apollinaire en a corrigé les épreuves et qu'en a été composé l'" achevé d'imprimer" ( à la date du 10 août 1914 ), on a le bonheur de découvrir une oeuvre " inédite " du poète. Pour être oelle de son temps, elle n'en demeure pas moins d'une surprenante jeunesse, devenue classique sans avoir rien perdu de sa pétulance, comme si, avec les années, l'"avant-garde" des commencements du XXe siècle voyait ses pouvoirs renouvelés.
Deux maquettes de Et moi aussi je suis peintre peuvent être consultées. L'une à la Bibliothèque Jacques Doucet de Paris, l'autre à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.
C'est d'après la première qu'une édition hors commerce a été publiée en 1987 par les éditions Sébastien Gryphe. Présentée par Michel Decaudin et Daniel Grojnowski, elle comprenait, outre son fac-similé et celui du "Bon de souscription", une interprétation coloriée des idéogrammes, due à Manuel Viusa ; ainsi que la reproduction de l'étude de Gabriel Arboin, "Devant l'idéogramme d'Apollinaire" ; d'une page de Pierre Roy concernant le titre de l'album ; et de la reproduction sept manuscrits d'"idéogrammes".
La présente édition reproduit les planches de l'" album " qui avait été publié en 1987.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !