« Eichmann était d'une bêtise révoltante » ; entretiens et lettres

Couverture du livre « « Eichmann était d'une bêtise révoltante » ; entretiens et lettres » de Hannah Arendt et Joachim Fest aux éditions Fayard
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : Ouvertures fayard
  • Genre : Histoire du 20ème siècle à nos jours
Résumé:

La philosophe Hannah Arendt, auteur des Origines du totalitarisme, couvrit à sa demande le procès d´Eichmann à Jérusalem en 1961 pour le compte du New Yorker. Le livre qui en est l´aboutissement, Eichmann à Jérusalem, sous-titré Rapport sur la banalité du mal,... Lire la suite

La philosophe Hannah Arendt, auteur des Origines du totalitarisme, couvrit à sa demande le procès d´Eichmann à Jérusalem en 1961 pour le compte du New Yorker. Le livre qui en est l´aboutissement, Eichmann à Jérusalem, sous-titré Rapport sur la banalité du mal, déclencha immédiatement la polémique aux États-Unis puis lors de sa publication en France en 1966, tandis que d´aucuns déconseillèrent même sa publication en Allemagne (1964). Elle y soutenait qu´Eichmann n´était ni un Iago ni un Macbeth, imputant ses crimes à la pure absence de pensée, ce qui, précisait-elle, n´équivalait nullement à la « stupidité ». Comment s´explique dès lors le titre du présent entretien qu´elle accorda à l´historien allemand Joachim Fest, auteur notamment des Maîtres du IIIe Reich ? De même comment expliquer que, bien qu´Eichmann lui répugnait, s´exprimant sur Albert Speer, l´architecte de Hitler qui devint ensuite ministre de l´Armement, elle puisse affirmer dans la seconde partie de leur entretien : « L´homme me plaît, mais je ne parviens pas à le comprendre » ? Faut-il y voir une nouvelle provocation de la part de celle qui pourtant, ne se targuait que de « dire la vérité des faits » ? Ce livre rassemble l´entretien accordé par Hannah Arendt à Joachim Fest en 1964, leur correspondance, ainsi que les écrits qui ont amorcé la controverse. S.C.-D.Hannah Arendt (1906-1975) est considérée comme l'une des plus grandes philosophes du XXe siècle. On compte parmi ses grands textes Les Origines du totalitarisme, L´Humaine Condition et, plus récemment, Écrits juifs.Joachim Fest (1926-2006), historien et essayiste allemand, a notamment écrit Les Maîtres du IIIe Reich (1963). Traduit de l´allemand et de l´anglais (américain) par Sylvie Courtine-Denamy.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Hannah Arendt-Mary Mccarthy, Correspondance 1949-1975 Hannah Arendt Mary Mccarthy STOCK

Voir tous les livres de Hannah Arendt Voir tous les livres de Mary Mccarthy

Autres éditions

« Eichmann était d'une bêtise révoltante » ; entretiens et lettres Hannah Arendt Joachim Fest FAYARD

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com