Autour du monde

Couverture du livre « Autour Du Monde » de Laurent Mauvignier aux éditions Minuit

5

2 notes

  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Rencontrer une fille tatouée au Japon, sauver la vie d'un homme sur un paquebot en mer du Nord, nager avec les dauphins aux Bahamas, faire l'amour à Moscou, travailler à Dubaï, chasser les lions en Tanzanie, s'offrir une escapade amoureuse à Rome, croiser des pirates dans le Golfe d'Aden, tenter... Lire la suite

Rencontrer une fille tatouée au Japon, sauver la vie d'un homme sur un paquebot en mer du Nord, nager avec les dauphins aux Bahamas, faire l'amour à Moscou, travailler à Dubaï, chasser les lions en Tanzanie, s'offrir une escapade amoureuse à Rome, croiser des pirates dans le Golfe d'Aden, tenter sa chance au casino en Slovénie, se perdre dans la jungle de Thaïlande, faire du stop jusqu'en Floride. Le seul lien entre les personnages est l'événement vers lequel tous les regards convergent en mars 2011 : le tsunami au Japon, feuilleton médiatique donnant à tous le sentiment et l'illusion de partager le même monde. Mais si tout se fond dans la vitesse de cette globalisation où nous sommes enchaînés les uns aux autres, si chacun peut partir très loin, il reste d'abord rivé à lui-même et à ses propres histoires, dans l'anonymat. « Laurent Mauvignier ne se contente pas de raconter ce qui se passe le jour de Fukushima, il remonte dans le temps, rien ne le presse, il s'installe dans l'histoire, fournit mille détails, confronte les points de vue, décrit les lieux et les personnages, embarque le lecteur dans un roman qui s'arrêtera 15 ou 30 pages plus loin pour se glisser subtilement dans un autre, situé à 10 000 kilomètres de là. » (Bernard Pivot, Le Journal du dimanche) « Son roman dit la folle contradiction de la globalisation, cette circulation éclair des informations et des hommes dans un univers qui multiplie les solitudes. Il pointe le paradoxe de l'accessibilité qui éloigne, de la communication qui isole, du fourmillement qui finit par faire embouteillage. Et surtout, il montre combien chacun a perdu son centre de gravité, dans un monde où l'on bouge sans cesse, où les voyages font de chaque lieu un chez-soi possible. Le véritable exploit est d'avoir fait un livre aussi solide sur le chancellement. Le secret de sa rotation altière et puissante ? Le point fixe de Laurent Mauvignier reste la littérature. Jamais fabriquée, à la fois instinctive et très maîtrisée, la langue est sa terre d'attache. Et sa nécessité d'écrire, tellement palpable, tellement absolue, fait de chacun de ses romans un kit de survie infaillible. » (Marine Landrot, Télérama) Ce roman est paru en 2014.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Comment dire le pas assez sans en dire beaucoup trop? Dans quel genre littéraire classer cet inclassable? Le roman-monde, ça existe? La romonde? Le principe de ce texte, c'est de raconter le jour de Fukushima du point de vue de plusieurs personnages autour du monde et on a d'abord l'impression qu'il s'agit d'un recueil de nouvelles. On découvre ensuite qu'un lien relie le nouveau récit au précédent, et ça devient un jeu palpitant de le découvrir... Les photos qui ponctuent le texte (dont trois de l'auteur) donnent des indices. Et puis bien sûr, il y a la langue de Mauvignier (si on anime des ateliers d'écriture, c'est une mine inépuisable). L'un des personnages les plus inquiétants du livre, grand admirateur de son écrivain de frère (sauf que le-dit frère n'écrit plus), donne une des clés de lecture, me semble-t-il (si vraiment on a besoin de clés): "(il) écrit des nouvelles qui parlent des hommes et des femmes, des histoires de gens simples qui essaient de s'en sortir dans un monde fait pour personne." (p. 353). Il y a un peu de ça et beaucoup plus... et l'on n'a pas vraiment besoin de clés, tout est ouvert.

  • 0.25

    Un merveilleux voyage à la rencontre de personnages qui n'ont rien à voir les uns avec les autres, et qui pourtant, à leur façon, vivent tous le même évènement tragique. Si au début du roman le lien entre tous ces personnages n'est pas évident, il le devient au fil des pages. Mauvignier nous oblige à considérer le monde comme un tout, et démontre en quelques pages ce que certains voudraient nous faire oublier, à savoir que ce qui se passe en dehors de nos frontières nous concerne, et d'une façon ou d'une autre, nous touche.
    On retrouve dans ce roman la délicatesse et l'agilité de l'écriture de Mauvignier, et son amour des Hommes ; il nous décrit des personnages pas forcément aimables, et même parfois à première vue tout à fait détestables, mais nous oblige à porter sur eux un regard rempli d'empathie. C'est une très belle réussite !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Autres éditions

Autour du monde Laurent Mauvignier MINUIT

5

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com