Au temps où la Joconde parlait

Couverture du livre « Au Temps Ou La Joconde Parlait » de Jean Diwo aux éditions Flammarion

4.75

4 notes

  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans historiques
Résumé:

Un jeune peintre sicilien, Antonello, part à dos de mulet pour aller chercher jusqu'à Bruges un secret bien gardé, celui de la peinture à l'huile, découvert par Van Eyck. Un pari fou qu'il gagnera. Antonello de Messine rapportera en Italie la formule du nouveau solvant, après trois années de... Lire la suite

Un jeune peintre sicilien, Antonello, part à dos de mulet pour aller chercher jusqu'à Bruges un secret bien gardé, celui de la peinture à l'huile, découvert par Van Eyck. Un pari fou qu'il gagnera. Antonello de Messine rapportera en Italie la formule du nouveau solvant, après trois années de péripéties dramatiques, drôles et amoureuses. De Florence à Rome, de Naples en Flandre, de Milan à la cour de François 1er, nous suivons le prodigieux théâtre ambulant des génies de la Renaissance. Ces acteurs qui se donnent la réplique avec passion, qui vivent leur art et leur foi jusqu'à en mourir, aiment et haïssent, se nomment Léonard de Vinci, Michel Ange, Botticelli, Savonarole, les Médicis, Raphaël, Machiavel, Lucrèce et César Borgia... Encore faut-il ajouter à cette distribution fabuleuse les papes, les princes, les condottieri qui accompagnent du fracas de leurs armes la plus magnifique éclosion de chefs-d'oeuvre de l'histoire. C'est le temps où Léonard, entre deux inventions de machines volantes, écoute parler Mona Lisa dont il peint le visage mystérieux. Ce panneau de peuplier qu'il apportera dix ans plus tard à Amboise dans ses bagages deviendra la mythique "Joconde". Ceux qui ont aimé Les Dames du faubourg et Les Violons du Roi retrouveront, dans le roman de ce siècle magique, l'art simple et direct de Jean Diwo et le plaisir d'apprendre l'histoire à travers la vie quotidienne de ceux qui l'ont faite. Couverture : Le Jardin d'amour, Francesco del Cossa. Palais Schifanoia, Ferrare. © Flammarion, 1992

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Divine balade dans les ateliers de la Renaissance italienne.
    Que l’on connaisse tout des fresques à la détrempe ou du sfumato, ou qu’on ignore tout des techniques picturales de la Renaissance italienne, voici un roman historique qui s’adresse à tous les publics et invite le lecteur à une découverte majeure, celle de la peinture à l’huile qui amena au XVe siècle une innovation technique considérable. Et c’est Antonello da Messina qui partit à Bruges recueillir le secret de cette nouvelle technique auprès de Van Eyck avant de la transmettre aux génies absolus qui vont à leur tour révolutionner la peinture : Leonard de Vinci, Michel Ange, Rafael… D’atelier en atelier, à l’ombre tutélaire de Laurent le Magnifique, la magnificence de la Renaissance éclot et s’impose dans toute l’Italie et jusqu’à la cour de France sous la plume enlevée de Jean Diwo : un délicieux voyage dans le temps, celui où la chapelle Sixtine se couvrait des fresques de Michel Ange et où la Joconde chuchotait à l’oreille de Leonard de Vinci.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Le jeune homme en culotte de golf Jean Diwo FERYANE

Voir tous les livres de Jean Diwo

Autres éditions

Au temps où la Joconde parlait Jean Diwo J'AI LU

4.75

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com