Au temps du brame... ; les representations de la chasse dans l'oeuvre de Gustave Courbet et dans la peinture allemande du XIXe siècle (1800-1900)

Couverture du livre « Au temps du brame... ; les representations de la chasse dans l'oeuvre de Gustave Courbet et dans la peinture allemande du XIXe siècle (1800-1900) » de Gilbert Titeux aux éditions Les Presses Du Reel
  • Nombre de page : 576
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Peinture / Dessin d'art
Résumé:

Courbet, la chasse et ses représentations allemandes contemporaines.
Courbet et l'Allemagne. Courbet und Deutschland, pour reprendre le titre de la grande exposition présentée en 1978/1979 à Hambourg et Francfort. Il s'avère que la chasse allemande a profondément marqué les étranges... Lire la suite

Courbet, la chasse et ses représentations allemandes contemporaines.
Courbet et l'Allemagne. Courbet und Deutschland, pour reprendre le titre de la grande exposition présentée en 1978/1979 à Hambourg et Francfort. Il s'avère que la chasse allemande a profondément marqué les étranges représentations du peintre français : ses oeuvres cynégétiques les plus importantes de son propre point de vue - la trilogie du Combat de cerfs, du Cerf à l'eau et du Piqueur - ont été peintes en Allemagne, au cours de son séjour à Francfort, de septembre 1858 à février 1859. C'est d'ailleurs durant ce séjour de l'autre côté du Rhin, que Courbet a certainement vécu ses plus belles parties de chasse. Il s'avérait donc intéressant d'étudier les représentations contemporaines de cette chasse allemande qui a tant inspiré Courbet, parallèlement aux fameuses peintures de chasse de ce dernier.
La peinture de chasse allemande du XIXe siècle se distingue par son « naturalisme » marqué par les conventions académiques, tout à l'opposé du « réalisme » novateur de certains peintres allemands comme Wilhelm Leibl (1844-1900) et Johann Sperl (1840-1914), profondément marqués par la force déconstructrice du Français Courbet. Celui-ci pulvérise littéralement les différents types de peinture cynégétique et manifeste avant tout sa liberté. Celle de rêver. Son Rut de printemps sonne ainsi, de façon prémonitoire, la fin du brame, du röhrender Hirsch, dans la peinture de chasse...

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com