Au-delà de l'avenue D ; New York city, 1972-1982

Couverture du livre « Au-delà de l'avenue D ; New York city, 1972-1982 » de Philippe Marcade aux éditions Scali

3

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Scali
  • EAN : 9782350121765
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 269
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Musique
Résumé:

Eté 1972, un jeune français de dix-sept ans débarque aux etats-unis pour l'un de ces trips alors en vogue, sous la double influence de kerouac et de easy rider : emprunter la route 66 comme on offre un horizon sans fin à l'insouciance de sa jeunesse.
Par cette traversée initiatique et... Lire la suite

Eté 1972, un jeune français de dix-sept ans débarque aux etats-unis pour l'un de ces trips alors en vogue, sous la double influence de kerouac et de easy rider : emprunter la route 66 comme on offre un horizon sans fin à l'insouciance de sa jeunesse.
Par cette traversée initiatique et joyeusement enfumée, semée d'embûches tragicomiques, philippe marcadé démarre en trombe un récit vertigineux, uniquement fondé sur des souvenirs dont quelques autres moins modestes auraient façonné une légende. car marcadé a tout vu ou presque des chamboulements qui ont métamorphosé le visage d'une certaine amérique des années 1970, des derniers feux de la " contre-culture " au grand embrasement de la " culture contre ", le punk us, et de son épicentre, new york city.
A la fois aux premières loges et dans la coulisse, sur la photo et à la mise en scène, philippe marcadé, alias flipper, va vivre en dix ans l'équivalent de dix vies. il passerait aisément pour un mythomane hors catégorie si les photos qui accompagnent son témoignage n'en validaient l'authenticité, et surtout si la vérité du vécu ne palpitait autant sous chacune des anecdotes qui bourgeonnent à chaque chapitre de son livre.
Sans parler du casting, qui embrasse toute la faune interlope de ces années-là, la plupart du temps vue sous un angle inédit. jugez plutôt : des new york dolls à blondie, de nan goldin aux ramones, de nancy spungen aux cramps... mi-candide mi-zelig- ce personnage de woody allen qui s'incrustait dans l'histoire du siècle -, il croise aussi bob marley et ses wailers, madonna, warhol, john waters, divine, the clash...
Il est lui-même leader d'un groupe, the senders, seconds couteaux bien affûtés de la scène punk new yorkaise, qui fait les beaux soirs du max's et du cb's, l'alpha et l'oméga de la déglingue stylée dont on visite ici l'arrière-cuisine, voire les égouts. pathétique, hilarant, profondément touchant, foisonnant (le détails dont même les plus sûrs exégètes du punk ignoraient l'existence, ce livre n'a pourtant rien d'un pavé assommant pour spécialistes et fétichistes.
Au contraire, c'est un journal extime d'une odyssée hors norme qui relie l'après woodstock à l'arrivée du sida avec un fil électrique qui en aura cramé plus d'un en vol. quant à l'avenue d du titre, nichée dans le pire coupe-gorge de l'époque à l'est de manhattan, on disait que personne n'en revenait vivant. philippe marcadé est allé " au-delà ", il en est revenu entier, et lorsqu'on dévore son témoignage, on se demande encore comment.
Christophe conte.

Donner mon avis

Les derniers avis

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

Au-delà de l'avenue D ; New York city : 1972-1982 Philippe Marcade CAMION BLANC

Voir tous les livres de Philippe Marcade

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine