Au 143, rue Félix Pyat ; parc Bellevue ; histoire d'une copropriété à Marseille (1957-2011)

Couverture du livre « Au 143, rue Félix Pyat ; parc Bellevue ; histoire d'une copropriété à Marseille (1957-2011) » de Marie D' Hombres et Blandine Scherer aux éditions Ref2c
  • Date de parution :
  • Editeur : Ref2c
  • EAN : 9782918582113
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 304
  • Collection : Paroles d'histoire
  • Genre : Sociologie Faits de société, Témoignages contemporains, Actualité, Biographies
Résumé:

Au 143, rue Félix Pyat, se trouve le parc Bellevue dans les quartiers Nord de Marseille. Au cours des années 1990, ce vaste ensemble d'immeubles accueillant alors près de 5000 habitants est qualifié de cité la plus insalubre d'Europe. Les réhabilitations se succèdent mais la réputation... Lire la suite

Au 143, rue Félix Pyat, se trouve le parc Bellevue dans les quartiers Nord de Marseille. Au cours des années 1990, ce vaste ensemble d'immeubles accueillant alors près de 5000 habitants est qualifié de cité la plus insalubre d'Europe. Les réhabilitations se succèdent mais la réputation demeure, celle d'une plaque tournante de tous les trafics dans la ville phocéenne. Pourtant, l'histoire de cette cité ne se résume pas à une succession de faits divers qui ont défrayé la chronique et qui illustrent le mal-être des grands ensembles. C'est une histoire dense et captivante qui se dévoile lorsqu'on prend la peine de sonder les murs et d'écouter les gens.
Le 143 de la rue Félix Pyat a toujours été, depuis son origine, un lieu « à gens », comme on dit de certains hommes qu'ils sont « à femmes ».
Les huit cent appartements, constamment habités depuis cinquante ans, ont vu défiler tant et tant de familles, de personnages aux origines et aux histoires diverses. Le lieu est relativement jeune et pourtant riche d'une expérience de vies humaines, dont le seul point commun est une histoire migratoire. Le lieu est devenu une sorte d'auberge espagnole, les gens passent et s'attachent. Ils aiment et détestent ce quartier, rêvent et refusent de le fuir, éprouvent haine et amour tout à la fois.
Situé à la frontière du récit intime et de l'histoire sociale, le travail de Marie d'Hombres et de Blandine Scherer aborde l'histoire des quartiers à partir de la mémoire et du quotidien des hommes, dans un esprit qui cherche à la fois à rendre compte de phénomènes structuraux communs à une société et de la diversité des façons de vivre et de penser.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Des gens d'ici ; mémoires des migrations à Port-de-Bouc Marie D' Hombres REF2C

Voir tous les livres de Marie D' Hombres

Récemment sur lecteurs.com