Attention

Couverture du livre « Attention » de Nic Sirkis aux éditions Chevre Feuille Etoilee

0 note

  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Nic Sirkis répond à nos questions ! (14/03/2013)

1) Qui êtes-vous ? ! Peut-être, derrière ma façade fanfaronne, une inquiète qui n'en a pas l'air, comme mon personnage Yann Orion qui ressasse ses sources d'inquiétude, qui a peine à faire la part des choses entre le verre à moitié vide et le verre à moitié plein et s'efforce de «procrastiner» le moins possible... 2) Quel est le thème central de ce livre ? Celui de la trahison, celle des autres mais aussi celle de nous-mêmes face à nos convictions. Dans un lointain jeu surréaliste du «Dictionnaire», une amie avait répondu à la question : Qu'est-ce qu'un «GIRASOL» ? par : Ce sont les antennes situées sur la tête des girafes pour mesurer leur degré de solitude. C'est son insolite définition que je retiens en délivrant le message de mon livre : Continuer à se battre, même au creux de la chute et de l'abandon, quelles que soient les indications de notre intime girasol. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? «Écrire, quelque part, c'est faire face à une dysharmonie interne. C'est réparer quelque chose en latence. Retrouver, en quelque sorte, une harmonie perdue.» 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? «Te recuerdo Amanda», sans doute... en souvenir au cri d'appel et d'humanité que lançait Victor Jara, en rentrant du «trabajo» - travail - (mot dont l'étymologie est «torture»)... cet hymne à la vie et à la création du poète à qui les sbires de Pinochet ont tranché les doigts qui grattaient sa guitare dans le stade de Santiago. Ou au contraire, à la musique de silence et solitude, sillon lent de la barque, du Moulin d'Andé, où, dans les années 60, j'accompagnais avec mon frère nos parents les week-ends, chez leurs amis Suzon Lipinska et Maurice Pons. Enfant je m'y endormais le soir, près de la roue sur les coussins du salon enjambant le bras de Seine, bercée par les mots d'Arthur Adamov, de Georges Perec - à qui je dédie cet «Attention !» qui, sans suivre les contraintes de l'OUvroir de LIttérature POtentielle, lui fait révérence - de toute la musique magique des êtres rencontrés là-bas... 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Mon émerveillement devant ce concept que j'ai découvert... à la fin du siècle dernier, la sérendipité, et qui se vérifie chaque jour - «l'accident du hasard», cette «erreur féconde» -... qui zigzague dans nos vies, entre nos rencontres, et fait éclater son rire.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Présent dans les listes

Du même auteur

Les clés de la rue Charlot Nic Sirkis CHEVRE FEUILLE ETOILEE

Voir tous les livres de Nic Sirkis

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine