Atomic Park ; A La Recherche Des Victimes Du Nucleaire

Couverture du livre « Atomic Park ; A La Recherche Des Victimes Du Nucleaire » de Jean-Philippe Desbordes aux éditions Actes Sud
  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782742759002
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 515
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Sociologie Faits de société, Témoignages contemporains, Actualité, Biographies
Résumé:

Pour commémorer le vingtième anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, Jean-Philippe Desbordes s'est lancé dans une enquête qui étudie les menaces sanitaires associées à chacune des activités nucléaires (médicale, militaire, civile ; de l'extraction de l'uranium à la gestion des... Lire la suite

Pour commémorer le vingtième anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, Jean-Philippe Desbordes s'est lancé dans une enquête qui étudie les menaces sanitaires associées à chacune des activités nucléaires (médicale, militaire, civile ; de l'extraction de l'uranium à la gestion des déchets) et dévoile quelques secrets bien gardés. La question de l'impact sanitaire de l'irradiation nucléaire est au coeur de l'actualité. L'opinion publique en a réellement pris conscience au moment de la polémique au sujet des victimes de l'accident de Tchernobyl. Les estimations varient entre 32 victimes (mortes dans les trois mois) et plus de 100 000, dont beaucoup sont décédées d'un cancer longtemps après l'irradiation. Il s'agit pour la plupart des liquidateurs, des soldats ayant nettoyé la centrale avant de retourner dans leur région d'origine. Ils n'ont jamais été recensés sérieusement.
Plus récemment, en 2003, l'association des vétérans des essais nucléaires français (AVEN, 1 700 membres) a porté plainte contre l'Etat français pour enfin briser le silence et dénoncer l'injustice dont ses membres se sentent victimes. Après 210 essais nucléaires entre 1966 et 1996, la France se refuse encore à prendre en compte les graves problèmes de santé des quelque 150 000 personnes qu'elle a envoyées sur les sites du Sahara et de Polynésie. 80 % des membres de l'association sont atteints de nombreuses pathologies, et 34 % de cancers (alors que le taux d'incidence du cancer pour une population du même âge en France n'est que de 17 %). Les vétérans des essais nucléaires américains et australiens se mobilisent également, tandis que ceux de la Russie, pays qui a entrepris le plus grand nombre d'essais nucléaires, restent encore dans l'ombre. Par ailleurs, la question des déchets nucléaires et la polémique sur les "faibles doses" reviennent régulièrement sur le devant de la scène. En 2006, vingt ans ont passé depuis l'accident de Tchernobyl, et l'on parlera à nouveau de la question brûlante des victimes.
Jean-Philippe Desbordes travaille depuis dix ans sur l'histoire, les dangers et les "affaires" entourant le nucléaire. Il est l'auteur d'un grand nombre de films documentaires, diffusés dans le cadre de magazines d'information comme La Marche du siècle et Pièces à conviction.
Atomic Park révèle les différents aspects de sa recherche ayant pour point de départ une question précise : quelles sont les menaces sur la santé de l'irradiation ionisante dans chacune des activités nucléaires (médicale, militaire, civile ; de l'extraction de l'uranium à la gestion des déchets) ?
Trois obstacles majeurs se sont présentés à l'auteur :
- Depuis l'avènement du nucléaire, la notion de victime n'a pas été redéfinie malgré le fait qu'une épidémie de radiations ne ressemble à aucune autre, car la maladie et la mort surviennent souvent tardivement : un cancer, par exemple, se déclare quinze à vingt ans après l'irradiation.
- La notion de la dose (nombre de sieverts autorisé par an) est à l'origine de nombreux malentendus et donne lieu à de passionnants débats. Il n'existe pas de registre obligatoire des doses reçues pour toutes les personnes fréquentant les divers sites nucléaires. Il est ainsi très difficile de connaître l'exposition réelle des personnes travaillant dans le nucléaire.
- En conséquence, la preuve d'une irradiation ou d'une contamination est difficile à apporter, ce qui permet à certains de minimiser l'impact sanitaire du nucléaire. Ainsi, l'enquête de Jean-Philippe Desbordes se transforme en un véritable roman policier à la recherche des différentes victimes du nucléaire au sein d'Atomic Park. Pour retrouver et faire témoigner les irradiés les plus divers, il a dû explorer les moindres recoins de ce pays étrange où semblent régner d'autres lois. Les dirigeants d'Atomic Park effacent même parfois certaines traces et utilisent des stratagèmes afin de faire disparaître des preuves. Leur avenir en dépend. Les implications dangereuses - à la fois pour la santé et la démocratie - d'une des inventions scientifiques les plus critiquées du siècle dernier sont ici révélées, documents et interviews à l'appui. Car, tout en préservant la couche d'ozone et en garantissant à la France et à l'Europe une plus grande indépendance énergétique, le nucléaire demande d'énormes sacrifices à la population civile et militaire, sacrifices que celle-ci fait le plus souvent malgré elle. Unique en son genre, l'enquête de Jean-Philippe Desbordes vient à point nommé et pose, au moment du vingtième anniversaire de Tchernobyl, des questions taboues.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Les cobayes de l'apocalypse nucléaire Jean-Philippe Desbordes L'EXPRESS

Voir tous les livres de Jean-Philippe Desbordes

Récemment sur lecteurs.com