Atlas des reflets célestes

Couverture du livre « Atlas des reflets célestes » de Goran Petrovic aux éditions Noir Sur Blanc

4

1 note

  • Nombre de page : 320
  • Collection : Notabilia
  • Genre : Littératures Européennes Rares
Résumé:

Entreprise nourrie du désir juvénile et mystique d'étreindre l'univers entre les pages d'un livre, ce roman pratique un ludisme radical en jouant avec les divers éléments constitutifs de la construction narrative.
Avec la langue elle-même et avec le genre, également : almanach, fable... Lire la suite

Entreprise nourrie du désir juvénile et mystique d'étreindre l'univers entre les pages d'un livre, ce roman pratique un ludisme radical en jouant avec les divers éléments constitutifs de la construction narrative.
Avec la langue elle-même et avec le genre, également : almanach, fable morale, grimoire, livre des mystères, encyclopédie, récit utopique, conte philosophique, ce livre se présente avant tout comme un atlas, et l'auteur, sous les traits d'un cartographe, lance au lecteur-voyageur une invite inusitée. On y joue encore avec la structure romanesque, qui se déploie en un entrelacs de trois axes narratifs.
Le premier des axes évoqués raconte les aventures d'une bande d'amis, famille utopique composée par affinités électives. Ces huit hurluberlus partagent une maison à laquelle ils ont ôté le toit afin de supprimer une barrière entre eux et l'harmonie des sphères. Grands rêveurs, ils partagent également leurs songes. Au sujet de ceux-ci, on peut lire dans ce roman régi par un onirisme flamboyant : « Au cours de la vie les rêves peuvent rapetisser, grandir, se transmettre, se perdre, se prêter, s'offrir, se voler. Il convient de les garder soigneusement. Ils ne conditionnent pas seulement la dimension d'un individu, mais, additionnés les uns aux autres, celle de l'humanité. »

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Un roman étonnant tout d'abord dans sa forme : " des images verbales s'associent à des narrations et, celles ci, à leur tour, s'amplifient et s'enrichissent de leur contrepoints en images"

    Pour être plus claire, chaque chapitre est suivi de notes qui viennent compléter un mot ou un expression pour en éclairer le sens dans son contexte historique le plus souvent puis un encadré qui décrit une oeuvre picturale.

    Il faut un certain temps pour s'habituer à ses "coupures" et garder ne tête le fil de l'histoire.

    Puis vient le style, très poétique et aux images décalées :

    "Les jets d'eau de centaines de voix humaines s'animent, les gouttes de rires étincelants éclatent."

    Pour conclure un ensemble déconcertant mais d'une grande douceur et humanité : voyage céleste ??

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Le siège de l'église saint-sauveur Goran Petrovic SEUIL

Voir tous les livres de Goran Petrovic

Récemment sur lecteurs.com