Atelier Monetaire Royal De La Rochelle

Couverture du livre « Atelier Monetaire Royal De La Rochelle » de Mille aux éditions Pu De Rennes

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Pu De Rennes
  • EAN : 9782753513617
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 237
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Histoire
Résumé:

La campagne de fouilles 1994 et le suivi de travaux de 1997 ont permis de circonscrire sur la Place de Verdun le deuxième atelier monétaire rochelais, de son installation à la fin du XIVe siècle à sa destruction peu après 1689.
Ce chantier a bénéficié d'une approche transdisciplinaire... Lire la suite

La campagne de fouilles 1994 et le suivi de travaux de 1997 ont permis de circonscrire sur la Place de Verdun le deuxième atelier monétaire rochelais, de son installation à la fin du XIVe siècle à sa destruction peu après 1689.
Ce chantier a bénéficié d'une approche transdisciplinaire associant étroitement archéologues, archéomètres, historiens et numismates. Il a permis de restituer une histoire économique mais également technique de l'atelier monétaire en faisant appel tant aux fouilles, aux archives qu'aux méthodes physiques et expérimentales. D'après les sources écrites, le transfert de l'Hôtel de la Monnaie du Cours des Grolle au profit de la Place de Verdun s'effectue à l'extrême fin du XIVe siècle, sans doute peu après 1389.
Les premières activités reconnues de l'atelier qui s'installe surement dans l'ancienne grande salle du Château Vauclair démantelé correspondent à celles de la fonderie, où quatre fours ont été retrouvés. Ceux de la seconde phase construits vers le milieu du XVe siècle sont tout à fait imposants et signalent une importante activité que ne démentent pas les archives. La destruction de la fonderie qui a lieu peu d'années avant 1520 marque la reconstruction de l'atelier et la création à son emplacement d'une cour au nord et d'une salle de traitement des espèces monétaires au sud.
Les activités pratiquées dans ce nouvel espace sont celles du recuit, du lavage des carrés et du blanchiment des flans prêts à la frappe. Au début du XVIIe siècle, une nouvelle partition de l'atelier entraîne la création d'une salle dévolue à la frappe manuelle, mécanisée en 1646 par l'installation d'un balancier. Les officiers de la Monnaie furent invités à quitter le bâtiment de la Place de Verdun pour La Rue de la Monnaie en 1689 et les vieux bâtiments sont rasés peu de temps après.
En plus des bâtiments et des structures de fonte, la fouille a livré un important mobilier métallurgique permettant de restituer la chaîne opératoire de la production monétaire. On découvre ici comment les ouvriers de cet atelier ont su respecter et parfois aménager les règles imposées dans le cadre de la fabrication des monnaies de cuivre et d'argent. L'intérêt des résultats de cette intervention de sauvetage et du travail de laboratoire qui s'en est suivi dépasse largement le cadre régional charentais, puisqu'il s'agit du seul atelier monétaire royal médiéval et moderne fouillé en France et l'un des rares en Europe.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Cote Azur Riviera Mts Merveilles Mille CRES

Voir tous les livres de Mille

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine