Astérix t.35 ; Astérix chez les Pictes

Couverture du livre « Astérix t.35 ; Astérix chez les Pictes » de Rene Goscinny et Albert Uderzo aux éditions Albert Rene

3.277777777

18 notes

  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Bandes dessinées Jeunesse
Résumé:

Les Pictes ? Oui, les Pictes ! Ces peuples de l'ancienne Ecosse, redoutables guerriers aux multiples clans, dont le nom, donné par les Romains, signifie littéralement « les hommes peints ». Astérix chez les Pictes promet donc un voyage épique vers une contrée riche de traditions, à la... Lire la suite

Les Pictes ? Oui, les Pictes ! Ces peuples de l'ancienne Ecosse, redoutables guerriers aux multiples clans, dont le nom, donné par les Romains, signifie littéralement « les hommes peints ». Astérix chez les Pictes promet donc un voyage épique vers une contrée riche de traditions, à la découverte d'un peuple dont les différences culturelles se traduiront en gags et jeux de mots mémorables.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    J'ai bien aimé les "borborigmes" comme dit Panoramix! J'aime le pays des Pictes et les tartans.

  • 0.15

    avec ce volume on renoue avec la tradition, des gaulois bien dans leur époque, l'écriture et les textes me font penser aux péres d'Astérix..

  • 0.15

    Rude challenge que de relever un tel défi. Tout y est ou presque. On colle à l'esprit du passé comme on le peut, rappel d'autres albums, détail des dessins, mais au final décevant car je trouve insipide. Il est impossible d'être dans la lignée de Goscinny car c'était un créateur unique. A chacun de trouver sa voie mais de grâce cessez de piller l'héritage.

  • 0.2

    Enfin l'esprit d'Astérix retrouvé avec quelques albums en errance !

  • 0.2

    Pour un premier album sans les créateurs, j'ai trouvé ça pas mal. Plutôt fidéle à l'esprit "Astérix", jeux de mots, histoire,.... Il est vrai que l'absence d'Idéfix dans l'aventure est regrettable, seule note défavorable de l'histoire, qui reste malgrè tout assez plaisante (notament au vu des dernières aventures qui n'étaient pas terrible)

  • 0.15

    Rude hiver en Armorique où le village d'irréductibles gaulois subit les assauts de la neige et des températures glaciales. Privés de chasse au sanglier, Astérix et Obélix en sont réduits à chercher des huîtres sur la plage quand, à leur grande surprise, ils tombent nez à nez avec un géant roux prisonnier d'un bloc de glace. Grâce aux bons soins de Panoramix, l'étranger se réchauffe et retrouve la parole. Mac Oloch, cousin Picte de nos gaulois, raconte sa sombre histoire de clans ennemis dans sa Calédonie natale. Accueilli à bras ouverts, en vertu du droit d'asile, le beau guerrier en kilt, finit par s'attirer l'inimitié des hommes du village, jaloux de son pouvoir de séduction qui émoustille leurs épouses. Une solution s'impose : Astérix et Obélix embarquent avec lui pour une traversée vers l'Ecosse.

    Après quelques albums pathétiques, Astérix et Obélix reviennent au combat sous la plume de Ferri et Conrad, adoubés par Uderzo himself. Sous le poids de la charge, les petits nouveaux sont restés timorés, se contentant de s'appuyer sur les basiques de la série : chamailleries des deux amis, petit voyage en territoire étranger, mise en déroute de la bande de pirates, bagarres avec les romains et banquet final, le tout ponctué de blagounettes et jeux de mots pas toujours très heureux.
    Ce dernier album, mais premier pour les deux successeurs, ne révolutionne pas la série mais sauve du naufrage que le pauvre Uderzo, vieillissant et esseulé, promettait à ses héros. On sourit quelquefois, on soupire un peu mais surtout on se réjouit de cette nouvelle jeunesse annoncée.Gageons qu'une fois la pression retombée, Ferri et Conrad sauront trouver leurs marques et imagineront des aventures plus audacieuses pour le couple de bagarreurs casqués...

  • 0.2

    Nous sommes en 2013 après Jésus-Christ. Et toute la Gaule est occupée par deux types de bandes dessinées : les mangas et les super-héros américains. Toute ? Non ! Voici venir un nouvel opus d’Astérix et Obélix, les deux archétypes du Français moyen. Une heureuse surprise, si vous voulez mon sentiment, mais, je l’avoue, ce n’était pas difficile vu l’indigence des derniers albums et autres éditions de récits courts. Tout ce qui fait le sel de la série initiée par le tandem René Goscinny – Albert Uderzo s’y retrouve : aventures et bagarres pour les jeunes, calembours et allusions à l’histoire ancienne (ou à l’actualité : le droit d’asile), et du rire (humour, runing gags, sens de la rupture), à maintes reprises, aussi bien pour les uns que les autres. Nous retrouvons à nouveau le jeu sur les clichés culturels d’un pays (ou d’une région de France) et les Ecossais sont présentés en kilt, bagarreurs et buveurs d’élixir. Cela m’a fait du bien comme si je venais de retrouver des amis, partis très loin, et revenus inopinément pour quelques jours à la maison. Et puis « Mac Oloch » rival de « Mac Abbeh », cela me fait rire ! Donc, pour moi, le résultat tient la route … mais le prochain volume sera certainement attendu au tournant !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Astérix t.34 ; l'anniversaire d'Astérix et Obélix ; le livre d'or Rene Goscinny Albert Uderzo ALBERT RENE

2.25

Voir tous les livres de Rene Goscinny Voir tous les livres de Albert Uderzo

Autres éditions

Astérix t.35 ; Astérix chez les Pictes Rene Goscinny Albert Uderzo ALBERT RENE

3.277777777

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine