Arthur Leblanc - Le Poete Acadien Du Violon

Couverture du livre « Arthur Leblanc - Le Poete Acadien Du Violon » de Maheu Renee aux éditions Boreal

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Boreal
  • EAN : 9782764603437
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Histoire
Résumé:

Le nom d'Arthur LeBlanc résonne toujours à nos oreilles aujourd'hui, mais on a trop souvent oublié quelle a été la carrière fulgurante, et trop tôt interrompue, de cet artiste.
Fils de luthier et de musicien, Arthur LeBlanc a joué du violon depuis sa tendre enfance. Après avoir donné... Lire la suite

Le nom d'Arthur LeBlanc résonne toujours à nos oreilles aujourd'hui, mais on a trop souvent oublié quelle a été la carrière fulgurante, et trop tôt interrompue, de cet artiste.
Fils de luthier et de musicien, Arthur LeBlanc a joué du violon depuis sa tendre enfance. Après avoir donné son premier concert au Concert Hall de Moncton en 1916, il faisait la fierté de son Acadie natale. Ses dons ont tout de suite attiré sur lui l'attention de mécènes, et dès l'adolescence s'amorce une vie de voyages et de déplacements menée par le désir de perfectionner son art. Il étudie d'abord au séminaire de Québec, pour ensuite s'inscrire au prestigieux New England Conservatory of Music de Boston. Puis il s'embarque pour Paris et s'inscrit à l'École normale de musique, où ses professeurs seront Jacques Thibaut pour le violon, Alfred Cortot et Nadia Boulanger pour la théorie et la composition.
C'est donc armé d'une formation sans précédent pour un violoniste canadien qu'il rentre à Québec en 1939. Au cours des années qui suivent, LeBlanc fait des débuts remarqués à Carnegie Hall (il est The Acadian poet of the violin, selon le New York Times), joue à la Maison-Blanche et se lance dans une importante tournée de concerts.
Mais derrière cet éclatant succès se cache la faille. Le surmenage provoque une terrible dépression nerveuse chez Arthur LeBlanc et il doit être interné. Le manque de connaissances sur la maladie mentale à son époque le prive de soins adéquats. Tout le reste de sa vie, Arthur LeBlanc cherchera en vain à retrouver l'éclat de ses premières années.

Renée Maheu donne ici un portrait sensible et fouillé de ce grand musicien. Elle brosse en même temps un tableau de la vie musicale au Canada et en Europe au cours des années 30 et 40.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine