Architectures pour la guerre et pour la paix

Couverture du livre « Architectures pour la guerre et pour la paix » de Emilie D'Orgeix aux éditions Mardaga Pierre
  • Nombre de page : 224
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Architecture, Urbanisme, Packaging, Publicité
Résumé:

Aujourd'hui, les études sur l'architecture militaire et civile sont le plus souvent envisagées de manière indépendante, comme si art civil et art militaire étaient des entités antinomiques.
L'architecture militaire ne s'est en réalité détachée de l'ensemble des pratiques de la... Lire la suite

Aujourd'hui, les études sur l'architecture militaire et civile sont le plus souvent envisagées de manière indépendante, comme si art civil et art militaire étaient des entités antinomiques.
L'architecture militaire ne s'est en réalité détachée de l'ensemble des pratiques de la construction que très tardivement.
Il suffit pour s'en convaincre d'interroger les Vies des architectes du xve au xviiie siècle, pour la plupart tout autant architectes civils que militaires.
À partir de la Renaissance, la construction de l'identité des élites européennes se fonde sur la lecture de textes antiques qui nourrissent leur conception de la virtus militaire et civile. La bibliothèque idéale comporte tout autant des ouvrages de Cicéron que de Vitruve, Polybe, César, Strabon et Frontin. Les architectes et les ingénieurs de la Renaissance impliqués dans la « cause » humaniste s'inspirent eux aussi des modèles militaires grecs et romains.
Les formules que la culture classique a élaborées face au territoire conquis, au trophée, au triomphe etc., ont servi de fondement pour une abondante iconographie militaire continuellement présente dans l'architecture civile de l'époque moderne, s'agit-il d'un plan d'une ville, d'une façade qui hérite de l'arc de triomphe, des panoplies intégrées dans des décors, ou encore de la structure des traités architecturaux.
Les auteurs de ce volume - chercheurs confirmés, parmi les plus réputés - se sont résolus à franchir les limites disciplinaires et à croiser les « thèmes » militaires et civiles à travers leurs fondements antiques communs. Ils traitent de manière originale des sujets qui sont rarement abordés par les historiens d'architecture et qui n'en sont pourtant pas moins centraux pour la culture architecturale européenne.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com