Architecture, pouvoir et dissidence au Cameroun

Couverture du livre « Architecture, pouvoir et dissidence au Cameroun » de Dominique Malaquais aux éditions Karthala
  • Date de parution :
  • Editeur : Karthala
  • EAN : 9782845862319
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 400
  • Collection : Recherches internationales
  • Genre : Politique Géopolitique
Résumé:

L'architecture est un phénomène politique.
Au vu de monuments tels que le palais du Roi-Soleil à Versailles, cela semble aller de soi dans le contexte de grands Etats. Mais il n'est pas nécessaire qu'un site ou un bâtiment existe pour qu'il soit opératoire : il peut n'être qu'imaginaire,... Lire la suite

L'architecture est un phénomène politique.
Au vu de monuments tels que le palais du Roi-Soleil à Versailles, cela semble aller de soi dans le contexte de grands Etats. Mais il n'est pas nécessaire qu'un site ou un bâtiment existe pour qu'il soit opératoire : il peut n'être qu'imaginaire, à l'instar de la première mosquée de Médine, qui n'a jamais été construite. En outre les sociétés étrangères à la tradition de centralisation politique n'ignorent pas que le pouvoir se construit, au sens littéral du terme.
Ainsi, en pays bamiléké, au Cameroun, l'environnement bâti joue un rôle capital dans la constitution de systèmes juridiques, d'institutions religieuses et d'entités sociales privilégiant une minorité d'aînés aux dépens d'une majorité de cadets et de femmes. En bref, il est l'un des instruments clefs de la domination d'une élite dirigeante, mais aussi de l'articulation de l'identité individuelle. Dans le même temps l'architecture bamiléké est le lieu de démarches subversives et de contre-récits qui ont culminé dans la violence des années cinquante.
L'analyse du bâti comme appareil de domination conduit à la compréhension de la dissidence. Ce n'est pas le moindre mérite de cet ouvrage que d'apporter un éclairage inédit sur l'une des rébellions les plus importantes et pourtant les moins étudiées de l'Afrique subsaharienne : celle de l'UPC dans l'ouest du Cameroun, à l'aube de son indépendance. L'appréhension de la culture matérielle est nécessaire à celle du nationalisme et de la lutte contre l'inégalité.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine