Arbre de Diane

Couverture du livre « Arbre de Diane » de Alejandra Pizarnik aux éditions Ypsilon
  • Date de parution :
  • Editeur : Ypsilon
  • EAN : 9782356540348
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 88
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Poésie grand format
Résumé:

Publié en 1962 à Buenos Aires quand Alejandra Pizarnik vivait à Paris (elle y séjourne de 1960 à 1964), ce recueil marque un tournant dans son oeuvre. Les 4 parties qui le composent, rassemblant des poèmes de différentes époques (de 1956 à 1961), montrent la volonté de faire un point... Lire la suite

Publié en 1962 à Buenos Aires quand Alejandra Pizarnik vivait à Paris (elle y séjourne de 1960 à 1964), ce recueil marque un tournant dans son oeuvre. Les 4 parties qui le composent, rassemblant des poèmes de différentes époques (de 1956 à 1961), montrent la volonté de faire un point sur son parcours. La première partie, la seule a ne pas être datée, intitulée elle-même Arbre de Diane est constituée des derniers poèmes écrits à Paris, sa nouvelle vie littéraire et parisienne y apparaît à travers les dédicaces, à Julio Cortazar et à sa traductrice Laure Bataillon, à André Pieyre de Mandiargues, ainsi qu'à travers les poèmes sur un dessin de Wols, un dessin de Klee et sur l'exposition Goya qui nous donne à imaginer sa fréquentation des galeries et expositions. La deuxième partie et la troisième sont constituées chacune de 2 poèmes extraits de ses deux précédents recueils de poèmes - La Dernière innocence et Les Aventures perdues - datés respectivement de 1956 et de 1958. La dernière partie datée 1959 est intitulé Autres poèmes. Ainsi il nous semble trouver le sol qui a permis la naissance de Arbre de Diane. Les éditions contemporaines espagnoles n'ont pas repris le recueil dans son intégralité en omettant les deux parties centrales, il nous paraît fondamental de respecter sa composition originale, nous publions donc la traduction de l'ouvrage tel qu'il parut en 1962.
La préface d'Octavio Paz, qui sera l'un des amis les plus chers et importants de Pizarnik, autant du point de vue personnel que littéraire, introduit merveilleusement ce livre pour qu'on invite à sa lecture par ses quelques mots qui lui sont empruntés : « l'arbre de Diane n'est pas un corps qui puisse se voir : c'est un objet (animé) qui nous permet de voir au-delà, un instrument naturel de vision. [...] [P]lacé face au soleil, l'arbre de Diane reflète ses rayons et les réunit en un foyer central appelé poème»

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Oeuvre Poetique Alejandra Pizarnik ACTES SUD

Voir tous les livres de Alejandra Pizarnik

Récemment sur lecteurs.com