Apocalypse de la vérité ; méditations heideggeriennes

Couverture du livre « Apocalypse de la vérité ; méditations heideggeriennes » de Jean Vioulac aux éditions Ad Solem

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Ad Solem
  • EAN : 9791090819771
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 272
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Philosophie Dictionnaires et ouvrages généraux
Résumé:

La notion de vérité a reçu sa définition classique dans l'idée d'une relation exacte - d'une adéquation - entre l'intelligence et un étant.
Cette définition nous a été léguée par la pensée grecque. Avec ce leg, nous avons hérité aussi de la confusion - originaire selon Heidegger... Lire la suite

La notion de vérité a reçu sa définition classique dans l'idée d'une relation exacte - d'une adéquation - entre l'intelligence et un étant.
Cette définition nous a été léguée par la pensée grecque. Avec ce leg, nous avons hérité aussi de la confusion - originaire selon Heidegger - de l'étant avec l'être. Une pensée de l'étant n'est pas nécessairement une pensée de l'être. La vérité comme maîtrise sur l'étant a engendré la métaphysique, puis la technologie, dont le règne s'étend comme une «machination universelle» redoublant l'aliénation de l'homme par rapport à l'être.
Husserl et Heidegger avaient dénoncé l'avènement du règne de la machine. Comment en sortir? Après deux livres sur l'époque de la technique et la logique totalitaire qu'elle véhicule, Jean Vioulac défend, à la lumière d'un lecture heideggeriennne du Nouveau Testament, une conception autre de la vérité. Non plus adéquation, mais découvrement, dévoilement - apocalypse de l'être, c'est-àdire du Logos. «Il ne s'agit pas, dans ce découvrement, écrit Jean-Luc Marion dans sa préface, de découvrir les choses en tant que des étants mais de mettre au jours le monde lui-même à partir d'un autre logos. L'apocalypse (biblique) dévoile ce qui échappe à la différence ontologique elle-même: le monde vu à partir de ce que Dieu découvre dans et par son propre Logos.» Ce que met au jour le logos chrétien, c'est la conspiration de la métaphysique et de la technologie. «Nous ne pourrons pas l'affronter sans mobiliser aussi les secours de la théologie issue de la Bible. Longtemps, de Justin à Augustin, de saint Bernard à Erasme, les Chrétiens ont, eux aussi, revendiqué le titre de philosophes en tant que disciples du Logos.» Le livre de Jean Vioulac se place dans ce sillage.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

La logique totalitaire ; essai sur la crise de l'Occident Jean Vioulac PUF

Voir tous les livres de Jean Vioulac

Récemment sur lecteurs.com