Apathy for the devil

Couverture du livre « Apathy for the devil » de Nick Kent aux éditions Rivages

4.5

2 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Rivages
  • EAN : 9782743623814
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 360
  • Collection : Rivages rouge
  • Genre : Musique
Résumé:

À l'aube des seventies, un étudiant fan de musique tout juste sorti de l'adolescence signe ses premières chroniques dans la presse spécialisée de l'époque. Durant des années, Nick Kent va écrire pour le New Musical Express des articles qui vont imposer l'hebdomadaire anglais comme une... Lire la suite

À l'aube des seventies, un étudiant fan de musique tout juste sorti de l'adolescence signe ses premières chroniques dans la presse spécialisée de l'époque. Durant des années, Nick Kent va écrire pour le New Musical Express des articles qui vont imposer l'hebdomadaire anglais comme une référence. Inventer un style, fulgurant, passionné, reposant sur des reportages et des interviews dans lesquels le rock critic s'implique totalement. Fréquenter au plus près Iggy Pop, les Rolling Stones, le MC5, Led Zeppelin, David Bowie, ou les Sex Pistols (groupe dont il fera partie l'espace d'un instant !). pour le meilleur et pour le pire. Ce livre raconte son histoire.
Sa rencontre avec Chrissie Hynde (future chanteuse des Pretenders), avec qui il a partagé un temps sa vie. Sa complicité avec tous les plus grands groupes du moment. Mais aussi l'extraordinaire violence d'une époque largement marquée par les drogues les plus dures. Au-delà de simples et sombres mémoires, Apathy For The Devil est la chronique du rock d'une décennie toxique dont Nick Kent fut un des flamboyants acteurs et un des survivants. Un fulgurant voyage au coeur des ténèbres.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Huit années qui ont marqué l'histoire du rock.
    De 1970 à 1978.
    Des Beatles et des Stones jusqu'au punk en passant par le progressif, le glam et le pub rock.
    Les meilleures années ?
    A mon humble avis : OUI !

    Nick Kent, jeune journaliste au New Musical Express, nous raconte l'épopée du rock.

    Sex, Drugs and Rock'n'Roll.

    Si cette époque nous a légué des joyaux musicaux c'est au prix de vies humaines : Janis Joplin, Jim Morrison, Jimy Hendrix et de nombreux autres musicos plus ou moins connus.
    Cette période est celle des abus et à la lecture des témoignages et des anecdotes de Kent on se demande encore comment un Keith Richards, guitariste des Stones, a survécu.

    Ce livre est incontournable pour revivre et comprendre le Swingin London, la naissance du punk.

    C'est avec un plaisir non dissimulé que je lis la « réhabilitation » de groupes trop méconnus comme Roxy Music ou Can.

    L'écriture de Nick Kent, teintée d'un humour corrosif et d'une auto-dérision émouvante contribue à rendre ce livre indispensable.

    L'auteur lui-même se déclare comme un rescapé des seventies.

    « Quand je me lève, je sais de nouveau qui je suis. Il fut un temps où je n'étais qu'un figurant de la nuit des morts élégants... »

    A lire avec la bande son qui va avec proposée en annexe.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

The dark stuff ; l'envers du rock Nick Kent NAIVE

3

Voir tous les livres de Nick Kent

Autres éditions

Apathy for the devil Nick Kent RIVAGES

4.5

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com