Anri Sala ; Ravel Ravel Unravel

Couverture du livre « Anri Sala ; Ravel Ravel Unravel » de Collectif aux éditions Manuella

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Manuella
  • EAN : 9782917217481
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 144
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Monographie / Histoire de l'art / Essais / Dictionnaires
Résumé:

Anri Sala représente la France à la biennale de Venise 2013.
Il projettera simultanément deux films du Concerto pour main gauche de Maurice Ravel, lequel a été composé à la demande du pianiste allemand Paul Wittgenstein, qui perdit son bras droit lors de la Première Guerre... Lire la suite

Anri Sala représente la France à la biennale de Venise 2013.
Il projettera simultanément deux films du Concerto pour main gauche de Maurice Ravel, lequel a été composé à la demande du pianiste allemand Paul Wittgenstein, qui perdit son bras droit lors de la Première Guerre mondiale.
Les deux films commenceront de manière synchrone avant de se décaler peu à peu l'un par rapport à l'autre. Le spectateur/ auditeur aura donc d'abord l'impression d'entendre un seul concerto, puis il sentira comme un écho, un décalage qui produira un effet d'espace.
Comme toujours dans le travail d'Anri Sala, la musique, celle que l'on joue, est l'occasion d'interroger la place de l'homme dans l'espace et le temps. La répétition du même (Ravel Ravel), pas tout à fait identique, crée par décalage l'antithèse (Unravel). Et c'est ce frottement, ce jeu des contraires qui crée le mouvement, la pensée, l'espace et le temps humains.
Le livre édité à cette occasion est conçu comme une transposition de ce principe de décalage et de création d'espaces.
Trois registres de textes proposent autant de points de vue qui se complètent, se répondent ou se contredisent pour restituer la complexité du réel : d'une part les témoignages historiques de Ravel, Wittgenstein et Marguerite Long (pianiste amie de Ravel), d'autre part les textes fictionnels d'Alexandre Waugh (spécialiste de Wittgenstein) et de Jean Echenoz (extrait de son roman Ravel), enfin les essais de Laurent Pfister (sur le droit d'auteur du compositeur du Boléro), de Peter Szendy (musicologue) et de Christine Macel (commissaire de l'exposition).
De la même façon, trois registres d'images offrent des téléscopages visuels féconds : les images d'archives, les images d'illustration, les dessins préparatoires de l'artiste et des images de ses films.
Le graphisme du livre lui-même donne à sentir ce mouvement perpétuel, la superposition des tempos musicaux : les pages sont scandées par des zones de vibrations noires, qui se déplacent comme si le milieu du livre devenait mouvant.
Jusque sur la couverture dont le visuel est comme une répétition du dos.
OEuvre de documentation autant que livre d'artiste, cet ouvrage est l'histoire de cette interprétation plastique et sonore présentée à la prochaine biennale de Venise.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Spider-man t.1 ; les illusions perdues Collectif PANINI

Voir tous les livres de Collectif

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine