Angéologie, démonologie et spiritualisation du réel

Couverture du livre « Angéologie, démonologie et spiritualisation du réel » de Flavia Buzzetta aux éditions Kime
  • Date de parution :
  • Editeur : Kime
  • EAN : 9782841747689
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 200
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Philosophie Textes / Critiques / Essais / Commentaires
Résumé:

Le volume recueille les actes de la journée d'études « Angélologie, démonologie et spiritualisation du réel », organisée par Flavia Buzzetta (UMR 8230-Bourse Fernand Braudel Hastec), qui a eu lieu le 3 décembre 2013 à Paris. Comment la pensée philosophique et les traditions... Lire la suite

Le volume recueille les actes de la journée d'études « Angélologie, démonologie et spiritualisation du réel », organisée par Flavia Buzzetta (UMR 8230-Bourse Fernand Braudel Hastec), qui a eu lieu le 3 décembre 2013 à Paris. Comment la pensée philosophique et les traditions religieuses, chrétiennes et juives, ont développé le thème de la spiritualisation du réel? Jusqu'à quel point une théorie qui présuppose une réalité entièrement traversée par des entités spirituelles et angéliques, a été la source de complexes et articulées spéculations qui constituent un point de dialogue et de convergence entre l'Orient et l'Occident ? Les auteurs du volume ont donné une réponse à ces questions, en examinant la notion de spiritualisation du réel selon des perspectives historiques et spéculatives différentes. Le niveau angélique céleste est le sujet de l'article de Ghislain Casas (EPHE), qui a étudié l'image des anges moteurs au Moyen Âge. Du côté médiéval s'inscrit aussi l'étude Gideon Bohak (Tel Aviv University) qui a suivi l'élaboration mystique et ésotérique du Shi'ur Qomah, un texte juif où l'anthropomorphisation de la divinité conduit à une topographie angélique très hétérogène.
Saverio Ansaldi (Université de Reims Champagne- Ardenne) s'est occupé de la Renaissance et a essayé d'expliquer la notion de fureur et d'angémorphose chez Jean Pic de la Mirandole.
Le Comte de la Mirandole revient aussi dans l'article de Stéphane Toussaint (LEM-CNRS) qui a proposé une étude des commentaires renaissants aux Conclusiones dont le sujet est l'angélologie. Emma Abate (Bourse Hastec 2013) a mis en lumière la valeur lexicale de la nomenclature démonique juive, en analysant les entrées démonologiques du Sefer ha- Shorashim de David Qimhi et sa réception chez les auteurs de la Renaissance. Flavia Buzzetta (Institut d'études avancées, Paris - UMR 8230) a développé une étude linguistique et conceptuelle du mot cacodemon/shed en remontant à ses sources latines et grecques et en remarquant les changements sémantiques intervenus dans les domaines philosophique, littéraire, astronomique et astrologique. Les études proposent un dialogue sur des thèmes riches en perspectives spéculatives en remarquant l'interconnexion et les rapports intellectuels entre l'Orient et l'Occident.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com