Andy

Couverture du livre « Andy » de Brigitte Kernel aux éditions Plon

2.666666666

3 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Plon
  • EAN : 9782259215923
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 174
  • Collection : Miroir
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

En 1968, quelques semaines après l'attentat qui faillit lui coûter la vie, Andy Warhol, par la plume de Brigitte Kernel, se rend de manière étrangement rythmée chez un psy à New York. Il essaie de comprendre la femme qui a tenté de le tuer. Il a du mal à survivre et se sent dans un... Lire la suite

En 1968, quelques semaines après l'attentat qui faillit lui coûter la vie, Andy Warhol, par la plume de Brigitte Kernel, se rend de manière étrangement rythmée chez un psy à New York. Il essaie de comprendre la femme qui a tenté de le tuer. Il a du mal à survivre et se sent dans un étrange état d'irréalité. Au cours de onze séances fictives, toutes ses angoisses et frustrations remontent à la surface : son rapport compliqué avec sa mère, le poids de la religion, son homosexualité bridée à l'extrême et son voyeurisme qu'il ne supporte plus. Andy a l'impression d'être une imposture, il compose son art et multiplie les images comme pour effacer ce qu'il juge être taché en lui. Se considère-t-il lui-même comme sa propre oeuvre ? Il s'interroge devant le psy silencieux. Mais qui est donc ce psy ?

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Andy Warhol émouvant dans ce portrait où Brigitte Kernel lui donne la parole. Voyeur fragile et héroïque, aussi agaçant que séduisant, il garde finalement tout son mystère.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Andy Warhol revit sous la plume de Brigitte Kernel comme si elle avait voulu cerner définitivement le personnage complexe né à Pittsburgh.
    En rentrant dans l'intimité de cet artiste, on apprend ainsi ses origines ruthènes (la Ruthénie n'est pas un pays mais une région de l'Est de l'Europe). L'icône à la chevelure blonde immergée dans un New York des années 50, au coeur d'une Amérique puritaine considérant l'homosexualité comme un pêché, nous a toujours fasciné. C'est en ce sens que faire connaissance avec ce héros d'un roman est pertinent L'auteur totalement habitée par le personnage a choisi un angle d'attaque original.

    En 1968, quelques semaines après l'attentat qui faillit lui coûter la vie, Andy Warhol, par la plume de Brigitte Kernel, se rend de manière étrangement rythmée chez un psy à New York. Il essaie de comprendre la femme qui a tenté de le tuer. Il a du mal à survivre et se sent dans un étrange état d'irréalité. Au cours de onze séances (onze... chiffre fatidique), toutes ses angoisses et frustrations remontent à la surface : son rapport compliqué avec sa mère, le poids de la religion, son homosexualité bridée à l'extrême et son voyeurisme qu'il ne supporte plus. Il s'interroge devant le psy silencieux. Mais qui est donc ce psy ? Le psy tout comme le lecteur attend et essaie de comprendre cette nature complexe qui a accouché du talent que le monde entier lui reconnait.

    A l'occasion de ces consultations Andy ne semble pas partager l'engouement du public et a même l'impression d'être une imposture. Il compose son art et multiplie les images.

    Se considère-t-il lui-même comme sa propre oeuvre ? Tout se bouscule dans sa tête. Il lui faut comprendre qui est Valérie Solanas, cette femme qui a voulu attenter à ses jours, il ne sait même plus s'il est vivant ou mort ? comme s'il était le spectateur de sa propre vie en regardant à travers un miroir sans tain. Lucide sur lui-même, le héros prend la posture singulière d'être à la fois idole et fan de Truman Capote, allant jusqu'à le harceler, de Liz Taylor, de Marylin Monroe et de John Lennon qui rentrent le Panthéon de l'hôte de la Factory. Comment vivre dans le pêché et vivre sa passion pour les hommes en allant à la messe et assumer ce que les autres et sa mère appellent un sale vice passible de la sanction du jugement dernier. Tout y passe son rapport aux autres et à l'argent...

    Devant un psy silencieux Andy en arrive même à se poser la question de son aura artistique... Serait-il une création de lui-même ? ? ? comme si en multipliant les images à l'infini (les soupes Campbell par exemple) il cherchait à détruire les vilaines traces de son passé.

    Fan d'Andy Warhol, Brigitte Kernel a pratiqué la meilleure endoscopie de la créativité et de la sensibilité de cet artiste en souffrance comme beaucoup d'homosexuels qui vivent sous le joug de l'opinion sévère qu'on peut avoir d'eux. Cette fiction réaliste arrive à point nommé dans le débat de société qui secoue notre pays... à lire ! ! ! ! Ce livre on le dévore et on l'adore ! !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Les Falaises Du Crime Brigitte Kernel FLAMMARION

4

Voir tous les livres de Brigitte Kernel

Autres éditions

Andy Brigitte Kernel PLON

2.666666666

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com