Anatomie des vagues

Couverture du livre « Anatomie des vagues » de Stephan Sanchez aux éditions Jmdesbois
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Jusqu'où peut-on repousser les limites de la raison ? Fiona, la trentaine active, vit dans le Sud de la France. Un soir d'été, son conjoint Florian disparaît sans laisser de traces alors que tous deux se prélassent sur une plage. Un deuil impossible débute pour la jeune femme et sa... Lire la suite

Jusqu'où peut-on repousser les limites de la raison ? Fiona, la trentaine active, vit dans le Sud de la France. Un soir d'été, son conjoint Florian disparaît sans laisser de traces alors que tous deux se prélassent sur une plage. Un deuil impossible débute pour la jeune femme et sa personnalité s'altère progressivement. Enseignant les arts plastiques et la musique dans une grande ville, elle se reconstruit peu à peu à mesure que passent les années. Malgré le vide laissé par l'absence du conjoint, elle reprend goût aux choses simples de la vie. Jusqu'au jour où un coup de fil lui apprend que Florian a été vu dans une église par sa meilleure amie. Dès lors, son quotidien bascule. Fiona reçoit d'inquiétants appels anonymes et des lettres mystérieuses ; d'étranges odeurs embaument son appartement. Qui est cet homme que l'on a vu ? Que veut-il ? Est-ce bien Florian, est-ce son double, ou encore un fantôme ? Entre thriller et portrait psychologique, ce roman prenant qui aborde la question du deuil dépeint les émotions d'une femme blessée mais déterminée à percer le mystère de la disparition de son ancien amour. EXTRAIT 20 h 16 : le téléphone fixe sonna. J'interrompis ma lecture (Avant d'aller dormir de S. J. Watson, l'histoire d'une quadragénaire amnésique qui, chaque matin, se réveille en croyant être une jeune étudiante célibataire ayant tout l'avenir devant elle). Julianne n'avait pas pour habitude d'appeler si tard. J'imaginai le pire, comme d'habitude : un accident de voiture, un séisme dévastateur de magnitude 8 virgule 9, un bloc de glace tombé du ciel écrasant le corps de ma meilleure amie... Mon imagination peut devenir, en l'espace de quelques secondes, ma pire ennemie. Je décrochai le combiné : « Allô ? » Pas de réponse. « Allô ? » répétai-je. Je jurai. « Pour la dernière fois : allô ! » Le ou les individus raccrochèrent. Certaines personnes n'avaient donc rien à faire de leur soirée ?! Me déranger en pleine lecture pour quoi ? pour rien ! Ces mauvais plaisantins ne pouvaient-ils pas harceler quelqu'un d'autre ? A PROPOS DE L'AUTEUR Stéphan Sanchez est né en 1988 près d'Aix-en-­Pro­ven­ce. Après des études d'arts plastiques et d'histoire de l'art, il se lance dans l'écriture et sort deux ro­mans : Soleil blanc, en 2013, et La nuit, je me perds, en 2014. Aussi photographe, il s'intéresse à l'architecture et expose régulièrement.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Anatomie des vagues Stephan Sanchez JMDESBOIS

Voir tous les livres de Stephan Sanchez

Récemment sur lecteurs.com