Amours mortes

Couverture du livre « Amours mortes » de Laurence Biava aux éditions Ovadia

4

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Ovadia
  • EAN : 9782363921147
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 226
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

« L'intensité prend sous son aile toutes les valeurs et toutes les données ramassées sous la paupière de l'oeil des situations à changer de suite, demain, toujours et les emmène par les pylônes en transit entre le mal qui guette pour interrompre l'histoire des personnes et la force de... Lire la suite

« L'intensité prend sous son aile toutes les valeurs et toutes les données ramassées sous la paupière de l'oeil des situations à changer de suite, demain, toujours et les emmène par les pylônes en transit entre le mal qui guette pour interrompre l'histoire des personnes et la force de s'y opposer, de résister pour offrir un monde digne de ce nom à ceux qui nous suivront, à ceux qui sont passés furtifs, alors que la connexion des paroles échangées fusait entre les âmes agrippées au clavier, au téléphone, dans l'ascenseur de l'hôtel, fixé les yeux rivés au ciel à voir s'envoler les avions vers Tunis, Fort de France ou accoudé à un parapet... L'intensité, celle de deux écrivains, qui vivent par ce qu'ils ressentent, par leurs émotions vraies, parfois difficiles ou impossibles dans un premier temps à exprimer autrement que par le texte littéraire ou musical. Cette intensité, la leur, c'est d'abord un corps et un esprit à la recherche du lien, de l'unité fondamentale avec le monde, et c'est cet effort sur soi d'essayer de trouver le mot juste, qui vaille vraiment le coup afin que cela corresponde à la chose dite. Où le mot ne domine pas la chose mais où c'est bien justement le contraire » Au faîte de sa vie, une avocate célèbre se souvient avec émotion d'une de ses années les plus difficiles au barreau, lorsqu'elle dut assurer conjointement la défense de deux jeunes lectrices assez particulières : Elvira Belhaj, lycéenne de Tunis, débarquée en France pour la tournée européenne de Valentin Paar, et Clarisse Klarté, lectrice-blogueuse de son état, entichée follement d'Oracle Ballan, avec lequel elle parviendra à écrire une fiction à quatre mains...

Dans ce roman à plusieurs voix, Laurence Biava évoque aussi bien la destinée tragique de deux insulaires, deux «lectrices au miroir» fanatiques, happées par l'écriture épigramatique et le pouvoir vampirique de la littérature, que les oscillations narcissiques et postures complaisantes des écrivains. Avec acuité et un style à part, l'auteur nous entraîne à la source du conditionnement littéraire vécu comme une nécessité ou une discipline, ou comment la complicité intellectuelle forge les individus et leurs désirs irréductibles, déraisonnés, parce que chevillés au corps. Jusqu'à la mort...
Un livre dérangeant et d'une rare densité.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

Ton visage entre les ruines Laurence Biava IN OCTAVO

5

Voir tous les livres de Laurence Biava

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine