Amoreux du bien-vivre ; Afrique, Amériques, Asie... que nous apprend l'écologie des pauvres ?

Couverture du livre « Amoreux du bien-vivre ; Afrique, Amériques, Asie... que nous apprend l'écologie des pauvres ? » de Paul Aries aux éditions Golias

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Golias
  • EAN : 9782354721633
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 64
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Essais d'Economie générale
Résumé:

Je suis un Objecteur de croissance amoureux du Bien-vivre. Ce positionnement tient à la conviction que quelque chose se cherche au sein desmultiples forces qui luttent pour la justice sociale et écologique en Europe,mais aussi en Asie, en Afrique et dans les Amériques. Nos amis... Lire la suite

Je suis un Objecteur de croissance amoureux du Bien-vivre. Ce positionnement tient à la conviction que quelque chose se cherche au sein desmultiples forces qui luttent pour la justice sociale et écologique en Europe,mais aussi en Asie, en Afrique et dans les Amériques. Nos amis sud-américains parlent désormais ouvertement d'un « socialisme du Buen-vivir » et plus seulement de « Buen-vivir », ancrant ainsi ce nouveau mouvement dans une longue tradition révolutionnaire. Nos amis africains puisent dans la philosophie négro-africaine de l'existence de qui nourrir un socialisme africain pour le 21e siècle, un socialisme nécessairement antiétatique, un socialisme nécessairement communautaire, un socialisme fondé sur l'être davantage que sur l'avoir. Nos amis asiatiques se retrouvent derrière des notions comme la pauvreté écologique pour penser aussi un monde égalitaire et fraternel. Lemoment est venu d'opposer en France, comme dans les autres continents, une écologie des pauvres à l'écologie des riches, une écologie des pauvres qui ait la capacité de changer l'objetmême de l'écologie, une écologie des pauvres qui ouvre de nouveaux chemins. Les gauches ont en réserve des potentialités considérables tant la difficulté demarier le « rouge » et le « vert » ne tient pas au retardmais au double fléau du social-libéralisme et du stalinisme anticommuniste. Des Amériques à l'Afrique en passant par l'Asie et l'Europe de nouveaux chemins sont frayés qui conduisant à une nouvelle articulation de la justice sociale el de la justice écologique sur la base d'une remise en cause conjointe du capitalisme, du productivisme et de l'étatisme. Ce nouvel essai est donc un cri d'espoir.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Décroissance & gratuité ; moins de biens, plus de liens Paul Aries GOLIAS

Voir tous les livres de Paul Aries

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine