American spleen

Couverture du livre « American spleen » de Olivier Guez aux éditions Flammarion

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion
  • EAN : 9782081269521
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 270
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Histoire autres continents
Résumé:

« Le gouvernement ! Il est flippant le gouvernement. Tous nos hommes politiques sont flippants. On leur fait pas confi ance aux politicards. » « Il y a un manque de curiosité terrible dans ce pays. La plupart des gens détestent leur boulot et mènent des vies dénuées de toute substance.... Lire la suite

« Le gouvernement ! Il est flippant le gouvernement. Tous nos hommes politiques sont flippants. On leur fait pas confi ance aux politicards. » « Il y a un manque de curiosité terrible dans ce pays. La plupart des gens détestent leur boulot et mènent des vies dénuées de toute substance. » « Nous ne voulons pas finir comme l´Allemagne de l´Est ! » « Obama est un idéaliste sans dents ! » « Cette société manque de solidarité et d´empathie. Nous n´estimons plus l´autre. Les gens se détestent à un point inimaginable. » États-Unis, été-automne 2011. De New York aux déserts d´Arizona, à Washington comme au Montana, au mont Rushmore ou à Chicago, où que j´aille, c´est la même plainte désenchantée, le même malaise, les mêmes frustrations. Les institutions sont paralysées, Obama a déçu, l´économie stagne, les inégalités s´accroissent, la confiance a disparu : l´Amérique, désemparée, est paumée et démissionnaire. Le pays que j´observe est confus, incohérent et angoissé ; son passé est trouble, son avenir incertain et le présent fâcheux. L´Amérique a la nostalgie de son hégémonie perdue. Elle souffre de spleen.
Mon American Spleen, c´est une balade dans l´Amérique de la Grande Récession, l´Amérique des Tea Parties et des mormons, d´Occupy Wall Street et de la finance toute-puissante, des clandestins mexicains et des élites libérales new-yorkaises. Un voyage aux sources de sa mélancolie contemporaine. Une enquête littéraire, historique et sociale, au volant d´une Ford Mustang élancée, à travers tout le pays, nourrie de rencontres sérieuses ou hallucinées, d´anonymes et de célébrités.
O. G.

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Olivier Guez répond à nos questions ! (16/06/2012)

1) Qui êtes-vous ? ! Je suis un flâneur presque salarié, pour reprendre à ma sauce la formule célèbre d'Albert Londres... Depuis une dizaine d'années je suis journaliste et écrivain. J'ai travaillé et travaille pour différents journaux européens, notamment Le Monde et la Frankfurter Allgemeine Zeitung, le principal quotidien allemand. J'ai beaucoup voyagé, en Amérique du Sud et du Nord, au Moyen-Orient, en ex-Urss, dans toute l'Europe, d'où j'ai rapporté articles, interviews et quelques livres, en particulier d'Allemagne où j'ai passé quatre ans entre 2005 et 2009. L'an dernier j'ai eu envie de me pencher sur les États-Unis de la grande récession, de la crise actuelle. Alors je suis parti trois mois, tout l'été et j'ai écrit American Spleen... 2) Quel est le thème central de ce livre ? Le thème central c'est la mélancolie américaine contemporaine. On associe rarement l'Amérique à la mélancolie. C'est pourtant ce que j'ai ressenti lors de ce long séjour. Les gens, de toutes conditions, des quatre coins des États-Unis, que j'ai rencontrés, étaient pour la plupart paumés et inquiets. Ce livre ce sont avant tout des rencontres, des lectures, des aventures - à la frontière mexicaine avec les gardes frontières, au stand de tir à Tucson en Arizona, chez les mormons en Utah, au rodéo de la fête de l'indépendance dans le Montana... -, des paysages sublimes, la route, l'Amérique profonde et l'Amérique des grandes métropoles de la côte est. Une grande balade pour mieux comprendre les États-Unis contemporains en essayant d'éviter les clichés et les poncifs, une réflexion aussi sur le devenir de la première puissance mondiale, un livre hybride entre le récit de voyage et l'essai politique et historique... 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? "La Ford Mustang dévore les kilomètres sans bruit, glisse sans secousse, comme un coussin d'air lancé sur la chaussée déserte, fluide, long ruban d'asphalte rose traversant des collines et des prairies d'un vert épinard ou bien céleri." 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? J'hésite entre L.A. woman des Doors et Do it Again de Steely Dan, deux morceaux diffusés non stop sur les stations de radios et qui m'ont accompagné tout au long des 8000 kilomètres que j'ai parcourus. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Une certaine intimité avec une Amérique aux mille visages, complexe, désorientée et toujours fascinante. L'Amérique des quartiers branchés de New York, des quartiers résidentiels de Washington DC, des déserts d'Arizona, des montagnes rocheuses du pays mormon, des grands ciels du Montana ou de l'architecture sublime de Chicago. Et à chaque fois des rencontres, des hommes et des femmes, des destins que je souhaite partager avec mes lecteurs.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

La Grande Alliance ; De La Tchetchenie A L'Irak : Un Nouvel Ordre Mondial Olivier Guez Frederic Encel FLAMMARION

Voir tous les livres de Olivier Guez Voir tous les livres de Frederic Encel

Autres éditions

American spleen Olivier Guez FLAMMARION

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine