Am stram gram

Couverture du livre « Am stram gram » de M. J. Arlidge aux éditions Les Escales

4.15

20 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Les Escales
  • EAN : 9782365690812
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 362
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Policier / Thriller grand format
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Am Stram Gram est un excellent thriller !

    Nous rencontrons le commandant Helen Grace, alors qu’une horrible affaire de meurtres retentit. Une femme kidnappe deux personnes à chaque fois, les enferme dans un lieu clos et leur offre un choix funèbre : tuer ou être tué pour pouvoir être libéré.

    J’ai adoré Am Stram Gram pour tout un tas de raisons. Tout d’abord, j’ai été séduite par la narration. Les chapitres sont très courts et se succèdent rapidement, tout en offrant un maximum d’indices et de détails à chaque fois. Le lecteur n’est donc pas lésé et peut se faire sa propre opinion. Cette succession de chapitres assez brefs donne aussi un très bon rythme de lecture ce qui rend cette dernière palpitante. C’est très efficace !

    J’ai également été séduite par l’intrigue. Une femme kidnappant deux individus et les forçant à faire ce choix tragique de tuer ou d’être tué, cela m’a paru être un scénario complètement fou et original. On se demande qui peut bien être cette femme et ce que sont ses motivations. Le suspens est présent à chacune des pages, accentué par de l’action pure et dure qui ne nous laisse aucun répit. Aucun temps mort n’est permis dans ce thriller et c’est génial.

    Ce qui m’a le plus plu dans toute cette histoire, c’est le commandant Helen Grace. C’est un personnage que j’ai apprécié par sa force de caractère et sa complexité. Elle n’est pas sympathique, elle ne donne pas envie qu’on la protège ni qu’on l’aime. A priori, je pense que si l’on rencontrait ce type d’individu dans la vie, on la détesterait d’emblée. Mais c’est justement le fait que M.J. Arlidge choisisse un personnage aussi controversé qui fait tout l’intérêt et l’originalité du récit. Elle n’est pas affable mais elle inspire le respect, elle intrigue et l’on se surprend à vouloir connaître son passé pour comprendre ce qui fait d’elle une femme aussi dure envers les autres et elle-même. J’ai été complètement séduite par Helen Grace.

    En définitive, Am Stram Gram est un thriller génial qui, en alliant une narration au rythme incroyable, une intrigue originale et un personnage principal très spécial, provoque tout un tas de sentiments et emmène le lecteur d’un bout à l’autre du récit sans temps mort. Une réussite totale !

  • 0.2

    Enfin un roman comme je les aime où l'on rentre dès les premières pages dans le vif du sujet!

    J'ai vraiment tout de suite été happée par cette intrigue qui démarre au quart de tour. On se retrouve parmi des personnages attachants, torturés, étonnants avec une histoire où le rythme est soutenu par de courts chapitres.

    L'écriture est fluide. Tout est réuni pour ne plus avoir envie de poser ce livre avant d'avoir tourné la dernière page.
    Le seul point négatif serait peut être les moments de séquestration où l'on a l'impression que ça dure quelques heures alors que ça s'étend sur plusieurs jours.

    A part ça, ça a vraiment été un coup de cœur pour moi. Et j'ai hâte de lire les autres œuvres de Mr Arlidge.

  • 0.25

    Voilà un livre qui m'aura tenu en haleine tout au long de sa lecture, qui aura été assez rapide. Car nous sommes bien ici en présence d'un très gros page-turner et si vous le commencez, vous allez avoir du mal à vous en défaire.

    Cela commence par deux jeunes personnes enlevées et séquestrées dans une piscine, avec comme idée perverse : tuer l'autre pour s'en sortir. Ce premier enlèvement ne sera pas le dernier, ils se succéderont malheureusement, au grand damn du commandant Helen Grace qui va se retrouver face à un tueur en série qui va se révéler être bien plus proche d'elle qu'on ne le pense.

    Une histoire vraiment prenante et quand vous allez avoir fini ce livre, vous allez vouloir lire les autres histoires d'Helen Grace !

  • 0.25

    J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman !
    L’histoire est assez originale et je pense qu’elle pourrait sûrement arriver dans la vie de tous les jours. Il y a finalement des combats de coqs, de chiens, mêlant humains et animaux alors pourquoi pas un combat à arme égale entre hommes ?
    C’est un livre qui fait beaucoup réfléchir sur la condition humaine…

    Le roman est prenant du début à la fin. Je me suis douté parfois de certaines choses mais j’ai tout de même eu de belles surprises tout au long de l’histoire.
    Les idées sont intéressantes et j’ai eu envie de découvrir la fin. J’ai vraiment eu du mal à m’arrêter de lire, voulant toujours savoir ce qui allait arriver aux protagonistes.
    Ces derniers sont d’ailleurs attachants, sensibles, humains. M.J. Arlidge a créé des personnages qui peuvent être des personnes que l’on rencontre dans la vie de tous les jours, certains peuvent être nos voisins, nos amis, notre famille… Il y a bien sûr des personnages plus forts physiquement et moralement que les autres mais ce n’est pas dérangeant et on ne peut pas dire qu’ils sont des héros invincibles.
    Ce que j’ai trouvé un petit peu dommage c’est que les victimes n’étaient pas assez mises en avant et n’apparaissent qu’au moment présent. J’aurais peut-être apprécié découvrir un peu plus leur quotidien, ou avoir des flash-back les concernant. M.J. Arlidge évoque certaines choses mais pas assez pour se familiariser avec eux…

    L’auteur aurait pu indiquer la durée que les victimes restent enfermées. Il aurait pu être bien par exemple de mettre jour 1, jour 2 ou de faire défiler les heures précises… Ici c’est selon moi un peu trop rapide… Je n’ai malheureusement pas ressenti l’enfermement et l’oppression qu’ont pu éprouver les personnages.
    L’auteur nous décrit par contre assez bien les protagonistes et l’enquête. On sent que ce dernier a fait des recherches pour être le plus convaincant possible, et c’est réussi ! Ce qui m’a par contre un petit peu manqué ce sont les métiers que l’on peut retrouver dans les affaires criminelles. En effet, l’auteur se concentre essentiellement sur trois enquêteurs et en oublie les autres…

    La fin est surprenante. Je ne m’y attendais vraiment pas… C’est donc selon moi un roman réussi et je serais curieuse de lire d’autres enquêtes de cet auteur pour retrouver certains des protagonistes.
    En résumé, un roman que je vous conseille sans hésiter et qui, je pense, vous surprendra tout au long de la lecture.

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/12/affaire-n258-am-stram-gram-de-mj-arlidge.html

  • 0.25

    Glacial !

    Un roman lu du train à la plage, dont la noirceur fait souvent s'écarquiller les yeux et se dresser la chair de poule. L'auteure est à la fois crue et subtile, ne cherche à aucun moment à ménager son lecteur et invente un univers sombre tant dans la description des lieux que l'on est amené à visiter que par les personnalités des personnages. Les douces notes de bonheurs simples et d'heureux événements ne sont que de passage, aussitôt brutalement écrasée par un pied de plomb. L'intrigue est captivante, nouvelle, déroutante, et étrangement, pas si dérangeante que ça. Les notes du passé qui renvoient à l'assassin sont choisies et aussi violentes que les scènes mortuaires : vraiment, l'auteure ne déroge pas à sa règle de noirceur, et c'est un véritable plaisir pour tout amateur de ce type de lecture.

    Et pour ne rien gâcher, la fin est abrupte, comme crachée en bas de page sans plus de cérémonie. Une idée de la suite, une envie de happy ending, un besoin de "que sont-ils devenus" ? Passez votre chemin, Am stram gram a des promesses bien plus dramatiques à vous dévoiler. Et sincèrement, on se régale !

  • 0.25

    Un polar que j'ai adoré, dans le style torture psychologique et dénouement inattendu. L'ambiance est oppressante et les personnages sont hyper intéressants. J'aime la plume de l'auteur, qui distille l'angoisse petit à petit. Un vrai "page-turner" que je les aimes.

  • 0.15

    Dès les premières pages, on plonge dans l’atmosphère noire, glauque même créée par l’auteur.
    Quelle imagination pour prêter au meurtrier une idée aussi diabolique ! Obtenir la mort de ses victimes sans la donner directement, en leur laissant le « choix » : tuer ou mourir.
    L‘intrigue et les situations sont extrêmement bien trouvées, faisant monter la tension et le sentiment d’urgence au long de la lecture.
    Cependant, les personnages (quoique intéressants, voire sympathiques) et leurs ressorts psychologiques m’ont semblé un peu caricaturaux, ou pas très aboutis, ou un peu « tirés par les cheveux ».
    Les transitions dans l’écriture manquaient de fluidité, de finesse.
    Néanmoins, ce roman offre un très bon moment de lecture qui ne décevra pas les amateurs du genre.

  • 0.25

    Am Stram Gram m'a complètement retournée. Je ressors vraiment stupéfaite et comblée de ma lecture. L'histoire est originale, surprenante, et en plus, on trouve le point de vue de chaque personnage clef du livre, chose que j'ai adorée. On entre dans leurs pensées, et ce qui m'a le plus marquée, c'est les pensées des victimes qui s'en sortent. On ressent tout leur mal-être, toute leur culpabilité à s'en être sorti, et on se demande : Qu'est-ce qu'on aurait fait à leur place, nous ? Le seul personnage auquel je n'ai pas accroché, c'est Mark. Il ne sait pas ce qu'il veut, on dirait qu'il vit au pays des bisounours, il est complètement paumé en fait.

    Un autre point positif cependant : Au cours de la lecture, on trouve des chapitres très courts, d'une ou deux pages, qui sont écrits en italique. C'est écrit à la première personne, mais on ne sait pas qui parle, ce qui laisse le lecteur dans le doute et se demander qui ça peut bien être. J'avoue qu'au début, j'étais complètement à côté de la plaque ! Et, évidemment, on ne comprend qu'à la toute fin... Mais j'ai beaucoup aimé le principe. ça nous permet, en effet, de mieux comprendre les motivations du tueur psychopathe.

    En tous cas, une fois ma lecture commencée, j'ai vraiment eu du mal à me stopper pour aller dormir, et je me suis jetée dessus le lendemain pour le terminer. L'histoire est totalement addictive et on a tellement envie de comprendre, de savoir qui est ce tueur en série psychopathe qu'on en vient à se tirer les cheveux pendant les recherches d'Helen Grace. Plusieurs fois, je me suis demandée "Mais c'est pas possible, c'est qui ? Et surtout, pourquoi ?!" et la raison est tellement... Surprenante, et en même temps, tellement pas... J'en ai été, pour ma part, pleinement satisfaite.

    Deux autres romans écrits par M.J. Arlidge mettant en scène Helen Grace existent, mais ne sont pas encore traduits en français. J'espère qu'ils le seront bientôt, car c'est sûr et certain que je me jetterais dessus tant je me suis attachée à ce personnage !

    /!\ Attention, cependant, certaines scènes sont racontées vraiment crûment. Il y a des scènes de sexe, de violences mais également les passages où les victimes sont prisonnières & j'avoue avoir grimacé plusieurs fois donc... âmes sensibles, s'abstenir !

  • 0.2

    On se dit tout d’abord que cela va être un polar comme les autres, dont l’écriture fluide, le style simple et concis, l’entrée immédiate dans le vif du sujet va nous faire passer un agréable moment de lecture et nous tenir en haleine.
    C’est déjà beaucoup, mais ce récit va bien au-delà.
    Il nous entraîne du côté des ténèbres profondes de la nature humaine en nous initiant aux perversités dont un esprit malade peut être capable.
    D’un chapitre à l’autre, on passe de la « normalité » d’une enquête criminelle à la description plus qu’imagée d’une plaie béante envahie par les vers que la victime n’a d’autre choix que de manger par instinct de survie..

    Car cette histoire tourne réellement autour de ce concept : l’instinct de survie. Ou comment l’être humain, placé dans une situation extrême va passer outre toutes les règles de bienséance et de pudeur pour ne garder à l’esprit qu’un seul et unique but : la survie.
    Ou comment privé de liberté, nourriture, d’eau et d’intimité, l’homme redevient un animal prêt à tout pour rester en vie, même au pire.


    Mais à quel prix ?

  • 0.2

    La fin est surprenante et je dois dire que je ne l'ai pas vu venir. Même si j'ai trouvé le livre par moment trop caricatural, et que le suspense ne menait à pas grand-chose et que si "elle" avait plus réfléchit cette histoire aurait était très vite terminée. La fin sauve l'histoire qui somme toute est originale.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Les articles associés

Du même auteur

Eeny meeny M. J. Arlidge ADULT PBS

Voir tous les livres de M. J. Arlidge

Autres éditions

Am stram gram M. J. Arlidge 10/18

4.15

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com