Alternatives agricoles ; de la riziculture à la mondialisation

Couverture du livre « Alternatives agricoles ; de la riziculture à la mondialisation » de Roland Poupon aux éditions Kailash

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Kailash
  • EAN : 9782842681890
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 420
  • Collection : Civilisations et societes kailash
  • Genre : Sciences de la vie et de la terre, Botanique, Ecologie
Résumé:

Il y a du riz dans les champs et du poisson dans les rivières, ainsi le roi Narai, qui régnait sur Ayutthaya, décrivait à l'ambassadeur du Roi Soleil les ressources de ses terres. La stèle de Ramkhamhaeng au XIVe siècle le clamait déjà. Ces deux monarques avaient une bonne perception des... Lire la suite

Il y a du riz dans les champs et du poisson dans les rivières, ainsi le roi Narai, qui régnait sur Ayutthaya, décrivait à l'ambassadeur du Roi Soleil les ressources de ses terres. La stèle de Ramkhamhaeng au XIVe siècle le clamait déjà. Ces deux monarques avaient une bonne perception des richesses de leur royaume, puisqu'en l'an 2000, la Thaïlande était devenue le premier exportateur mondial de riz et de produits de la mer transformés au monde. Si l'agriculture thaïlandaise se développa tout au long du siècle passé, à la fin du XXe siècle, d'autres activités ont pris le relais et ont connu un développement encore plus rapide que l'agriculture elle-même. De 1985 à 1995 le pays bénéficia ainsi de la croissance la plus rapide au monde avec un taux annuel moyen supérieur à 8 %. Parallèlement l'agriculture perdit son rôle premier dans la production : entre les années 1980 et 1990 l'industrie allait la dépasser dans sa contribution au PNB, et les exportations de biens manufacturés dépasser celles de denrées agricoles, attestant une mutation profonde de l'économie nationale. Les paysans sont, quant à eux, passés de l'autosubsistance à la production de masse pour l'alimentation de la planète dans son ensemble. Il serait toutefois hasardeux d'opposer le secteur agricole aux secteurs économiques émergents, du commerce à la finance, voire de les dissocier. Le développement de l'industrie ou des services ne s'est pas fait au détriment du secteur agricole qui continua de présenter des croissances particulièrement soutenues de l'ordre de 3 % par an pendant les années 1980. Par ailleurs, c'est en partie sur la grande solidité de son secteur primaire que la Thaïlande a appuyé son développement. Les ressources produites par l'agriculture ont alimenté le reste de l'économie tant en matières premières pour l'industrie qu'en avantages concurrentiels. Le faible coût de l'alimentation a été l'une des raisons qui a permis de maintenir des bas salaires sans troubles sociaux majeurs et favoriser ainsi la compétitivité de l'ensemble de l'industrie du pays.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Alternative agricoles en Thaïlande Roland Poupon AUX LIVRES ENGAGES

Voir tous les livres de Roland Poupon

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine