Alix l'intrépide

Couverture du livre « Alix l'intrépide » de Jacques Martin aux éditions Casterman

4

1 note

  • Nombre de page : 64
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Bandes dessinées adultes / Comics
Résumé:

Khorsabad, en 53 avant Jésus-Christ. Le général Flavius Marsalla pénètre dans la cité dont ses troupes viennent de vaincre la garnison. Du haut d'un édifice, un jeune esclave blond, l'un des rares survivants de la tuerie, observe le conquérant romain pénétrer dans la ville ;... Lire la suite

Khorsabad, en 53 avant Jésus-Christ. Le général Flavius Marsalla pénètre dans la cité dont ses troupes viennent de vaincre la garnison. Du haut d'un édifice, un jeune esclave blond, l'un des rares survivants de la tuerie, observe le conquérant romain pénétrer dans la ville ; malencontreusement, la balustrade sur laquelle il s'appuie s'effondre soudain, les pierres chutent sur Marsalla. En quelques secondes, le jeune Alix est devenu un homme à abattre. Séduit par le personnage, Raymond Leblanc, patron du journal Tintin, lance (avec l'accord d'Hergé, alors directeur artistique) la publication de ce nouveau personnage dans son magazine à partir de septembre 1948. Ce sera, à raison d'une planche hebdomadaire, Alix l'Intrépide, première aventure d'ALIX, qui ne paraîtra en album que plusieurs années plus tard, en 1956. Un album que les nombreux fidèles de Jacques Martin peuvent désormais redécouvrir avec ce fac-similé, dans une édition «à l'ancienne» reprenant fidèlement toutes les caractéristiques de l'édition d'origine.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Ce premier épisode des aventures d'Alix date de 1948. Il raconte les péripéties d'Alix, un jeune gaulois recueilli par les romains et qui participe à l'histoire à son insu. Jeune homme courageux et loyal, Alix fait preuve d'intelligence pour se sortir des ennuis dans lesquels il a tendance à tomber. Dans cet épisode, il se fait faire prisonnier mais arrive à se libérer. Il devient le protégé d'un puissant romain et aide Rufus et Jules César à déjouer des complots.

    Ce premier opus nous fait donc découvrir un univers historique, l'antiquité, et un jeune héros, Alix, gaulois mais loin d'être le barbare que l'école enseignait à l'époque. Avec un dessin minutieux et pointilleux, Jacques Martin propose ici un premier album abouti au niveau artistique. Pour une bande dessinée datant d'avant les années 50, le dessin et les couleurs sont superbes, même si nous remarquerons facilement que les techniques d'aujourd'hui sont bien différentes, il n'empêche que l'album est très bien réalisé. Je regrette seulement les bulles répétitives de la description des faits qui apparaissent dans presque toutes les cases. Même si l'auteur a étudié en profondeur cette époque pour nous retracer des faits qui se sont réellement passés et nous les expliquer de manière pédagogique, la masse d'information devient à force assez contraignante. Enfin, je trouve que le scénario laisse une part trop importante à la chance insolente du jeune héros, un peu comme les premiers albums de Tintin.

    Dans l'ensemble, une très bonne dessinée qui n'a presque pas pris une ride avec les décennies qui nous séparent de sa création.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

Les voyages d'Alix ; Nîmes et le Pont du Gard Jacques Martin Jacques Denoel CASTERMAN

Voir tous les livres de Jacques Martin Voir tous les livres de Jacques Denoel

Récemment sur lecteurs.com