Alice Crane t.1 ; les corbusards

Couverture du livre « Alice Crane t.1 ; les corbusards » de Naima M. Zimmermann aux éditions Seuil Jeunesse
  • Nombre de page : 396
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature jeunesse Romans / Contes / Fables
Résumé:

À 22 ans, Alice vient d'intégrer le service de médecine légiste le plus prestigieux du pays et se voue corps et âme à son travail. Les morts, contrairement aux vivants, ne vous demandent rien, surtout pas l'impossible...
Quand l'un de ses " patients " disparaît, pourtant, et qu'elle le... Lire la suite

À 22 ans, Alice vient d'intégrer le service de médecine légiste le plus prestigieux du pays et se voue corps et âme à son travail. Les morts, contrairement aux vivants, ne vous demandent rien, surtout pas l'impossible...
Quand l'un de ses " patients " disparaît, pourtant, et qu'elle le retrouve... vivant, dans le quartier chaud d'Edencity, ses certitudes vacillent et ses connaissances, pourtant immenses, ne lui sont d'aucun secours. Sans le savoir, Alice vient de mettre le pied dans un monde dont elle ignore tout. Un monde tapi dans l'ombre depuis des siècles, et qui s'apprête à ressurgir : celui des corbusards. Un monde échappant à toute raison et régi par des lois... inhumaines.
Au point où elle en est, cependant, Alice Crane a encore le choix : soit oublier ce qu'elle a vu, et retourner dans sa tour d'ivoire ; soit affronter la vérité, avec tout ce qu'elle comporte d'immaîtrisable et d'inquiétant. Mais alors, elle ne pourra faire marche arrière et rien ne lui assure que son intelligence, si exceptionnelle soit-elle, ne la protégera des dangers qui la guettent. Ni de ses propres peurs...

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier
    http://revesurpapier.blog4ever.com/blog/alice-crane-de-n-m-zimmermann

    A 22 ans, Alice est déjà diplômée en médecine. Elle a refusé plusieurs postes de chercheuse dans de grands labos pour devenir médecin légiste. Et ça commence fort! Alice vient de perdre un cadavre. Disparu, envolé! Il y a de quoi passer pour une imbécile, et ses collègues ont vite fait de se moquer de la petite nouvelle qui arrive à perdre un mort. Mais ça ne s'arrête pas là, elle finit par croiser son cadavre dans la rue. Bien vivant! Non, elle n'est pas folle. Mais Alice a la bonne idée de le suivre jusque dans un bar un peu bizarre. Et sans s'en rendre compte, elle met les pieds dans un monde dangereux et mystérieux, celui des Corbusards. Protégée par l'agent Flynn, elle va faire quelques découvertes surprenantes et faire ses premiers pas dans l'ORPH : l'Organisation pour les Relations et la Pacification entre Humain et Surnaturel.

    Entrer dans ce bar met Alice en mauvaise posture, puisqu'elle est désormais associée à l'ORPH par les Corbusards et que des créatures surnaturelles ont décidé qu'il fallait l'éliminer. Maintenant qu'elle est entrée dans cet univers, il va être difficile pour elle d'en sortir. Elle veut retrouver sa vie banale, et si il le faut, elle passera par la case effacement de la mémoire, quitte à tirer un trait sur ses connaissances.
    Alice est une jeune femme intelligente, un vrai petit génie en fait. Elle a réussi ses études haut la main, et sa mère ne manque pas de lui rappeler que sa place est dans un labo de recherche, et non au milieu des cadavres. J'ai trouvé qu'on avait affaire à une héroïne assez simple au final. Elle reste le plus souvent spectatrice, surtout dans la première partie du roman. J'avais parfois envie de la secouer, qu'elle soit plus réactive lorsque le danger se pointait. Et pourtant, j'ai beaucoup apprécié son sang froid face à la situation. D'un coté, elle ne sait pas comment réagir face à ces révélations et d'un autre, son âme de scientifique ne peut qu'être intriguée. Ca la démange de collecter un cheveu, un peu d'ADN d'un vampire, d'une gargouille pour satisfaire sa curiosité et cette facette m'a beaucoup plu.

    L'ORPH, quant à elle, est une organisation un peu spéciale. Ils sont les seuls à connaître l'existence de la communauté des surnaturels. Ils protègent les victimes, se chargent du nettoyage et font également des recherches sur les Corbusards. Mais ce qu'il faut retenir c'est que les intentions de l'Organisation ne sont pas très claires. On se méfie de tout ceux qu'Alice rencontre et je ne savais pas trop quoi penser ni des créatures, ni des employés de l'agence. Ils sont louches, inquiétants. Même Flynn est une énigme à lui tout seul (pour notre plus grand plaisir!). Il cache beaucoup de choses, et tout comme lui j'ai hâte d'en apprendre davantage sur son frère disparu et Saralynn. Ca sent le complot à plein nez! ^^

    La première partie étant ciblée sur la protection d'Alice, j'ai beaucoup plus apprécié la seconde, qui est beaucoup plus prenante, plus dynamique et j'étais complètement absorbée jusque la toute fin. Après lecture, de nombreux détails me chiffonnent et me donnent très envie de découvrir la suite. Alice est entraînée dans ce monde, mise en danger, impliquée dans des machinations et elle n'y peut rien!

    Verdict : Avec ce roman, je découvre l'auteur N. M. Zimmermann, qui avait entre autres publié la trilogie *Eden City*, dont la série *Alice Crane* partage l'univers. J'accroche complètement au monde un peu inquiétant des Corbusards, et j'ai hâte d'avoir des réponses. On ne sait pas trop quoi penser des différentes créatures (vampires, gargouilles, mages, djinns...), et les intentions de l'Organisation sont trop floues pour nous rassurer sur la suite des événements. Une belle découverte!

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Récemment sur lecteurs.com