Alfred Stieglitz (Edition Francaise)

Couverture du livre « Alfred Stieglitz (Edition Francaise) » de Heilbrun F. aux éditions Cinq Continents

0 note

  • Nombre de page : 96
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Photo Vidéo
Résumé:

Alfred Stieglitz (Hoboken, Etat de New York, 1864- New York, 1946) est une personnalité médiatique dans son pays, aujourd' hui encore. De son temps il eut une réputation internationale, d' abord en animant le groupe «Photo Secession» et la revue «Camera Work» dans le but de faire... Lire la suite

Alfred Stieglitz (Hoboken, Etat de New York, 1864- New York, 1946) est une personnalité médiatique dans son pays, aujourd' hui encore. De son temps il eut une réputation internationale, d' abord en animant le groupe «Photo Secession» et la revue «Camera Work» dans le but de faire reconnaitre la photographie comme moyen d'expression artistique - ce à quoi il est parvenu - ensuite en étant le premier à exposer dans sa galerie 291, Fifth Avenue, l'art d'avant garde européen, de Cezanne à Picasso. Pourtant jamais Stieglitz n'avait fait l'objet jusqu'à présent d'une exposition en France avant aujoud'hui. Parallèlement à la grande manifestation qui lui est consacrée, est organisée une exposition regroupant les épreuves du photographe, un des plus grands de l'époque moderne, conservées dans les collections du musée d'Orsay. On pourra y admirer les images de la période «pictorialiste» de Stieglitz 1890-1910) notamment des vues de New York, dont il a suivi la croissance phénoménale au tournant du siècle, qui frappent par leur caractère impressioniste.
Ces épreuves sont des héliogravures provenant de la revue «Camera Work», donnée au musée d'Orsay en 1982. La partie moderne est magnifiquement représentée par les épreuves qui viennent d'être données par la Fondation Georgia O' Keeffe. Ces oeuvres se caractérisent par une mise au point très précise, une exigence descriptive, bref, un retour à la réalité toujours doublée chez lui par l'expérience intérieure. Les admirables nus de Georgia O'Keeffe, peintre et future femme de Stieglitz, des gros plan de son corps, sont d'une conception très originale et d'un érotisme très neuf à l'époque dans la photographie américaine. Les séries de nuages pris à partir de 1923 dans la propriété familiale de Lake George, qui se veulent des «équivalents» musicaux, étaient conçus pour être vus à l'envers, afin d'en accentuer
l'abstraction. A la fin de sa vie, Stieglitz a photographié avec passion les arbres de Lake George, symboles de la perennité de la nature. S'il y a deux manières bien différentes chez Stieglitz, son ambition ne change pas: exprimer au
moyen d' une technique parfaite sa vison personnelle. Il ne chercha jamais en effet à mettre ses photographies au service d'un engagement politique ou social. Elles témoignent d'une expérience résolument individuelle, mais, elle aussi, profondément humaine et son oeuvre a marqué des photographes aussi différents que Paul Strand, Edward Weston, Harry Callahan.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Alfred Stieglitz (Edition Italienne) Heilbrun F. CINQ CONTINENTS

Voir tous les livres de Heilbrun F.

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine