Albuquerque

Couverture du livre « Albuquerque » de Dominique Forma aux éditions La Manufacture De Livres

4

1 note

  • Nombre de page : 170
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Policier / Thriller format poche
Résumé:

Décembre 2001, Albuqerque, Nouveau Mexique, Jamie Asheton est gardien de parking. Voici l'instant qu'il redoutait depuis un après-midi poisseux de septembre 1990, lorsqu'ils avaient, sa femme Jackie et lui, déserté leur appartement de Manhattan. Après avoir balancé un parrain de la mafia new... Lire la suite

Décembre 2001, Albuqerque, Nouveau Mexique, Jamie Asheton est gardien de parking. Voici l'instant qu'il redoutait depuis un après-midi poisseux de septembre 1990, lorsqu'ils avaient, sa femme Jackie et lui, déserté leur appartement de Manhattan. Après avoir balancé un parrain de la mafia new yorkaise, Jamie a en effet tout lâché, gommé sa réalité et son passé pour une nouvelle identité : les hommes du programme de protection fédérale des témoins (WITSEC) lui ont garanti une vie grise et pesante. Ils n'ont pas menti, mais ils ont oublié de mentionner cette peur sourde qui ne l'a pas quitté pendant onze ans, et voilà que cette décennie inexistante s'apprête à voler en éclats.

Une Pontiac firebird avec deux hommes à bord s'approche de sa guérite. Il va falloir faire vite, très vite pour s'échapper du traquenard et aller chercher Jackie.
Ensuite il faudra fuir vers Los Angeles à cette adresse de la dernière chance, le bureau du WITSEC. Mais la route est longue jusqu'à la cité des anges...longue pour un couple traqué, longue pour un homme que sa femme n'aime plus mais qui est condamnée à partager sa vie.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    La « Manufacture des livres » est une maison d’éditions indépendante qui explore la noirceur du monde et j’en avais rencontré, récemment à Marseille son directeur, Pierre Fourniaud (accompagné de trois de ses écrivains). On peut être certain d’y trouver un bon polar, bien original. En effet, les auteurs n’ont aucune pression pour les délais et peuvent ainsi donner libre cours à leur imagination.
    De plus, Pierre Fourniaud ne recherche pas vraiment la quantité mais la qualité.

    C’est donc avec Dominique Forma que l’on va lire « Albuquerque » (paru en janvier 2017). Mais Dominique n’est pas seulement écrivain : il est également scénariste, critique de cinéma. Il a vécu quinze ans à Los Angeles et son roman « Hollywood zéro » a obtenu le prix Lire en poche 2014.
    Ici nous avons donc affaire avec un grand personnage et on s’empresse de commencer ce fameux « Albuquerque » au nom si évocateur, qui nous happe dès le début.

    Le sujet est particulier : un couple de témoins protégés par le FBI. Effacés les liens qu’ils avaient, effacée leur vie d’avant, ils sont repartis de zéro : nouvelle identité, plus de rapports avec leurs parents, nouvelle résidence dans un coin perdu du Nouveau Mexique où on ne devrait pas les retrouver.
    C’est donc à présent, le couple Asheton qui vivote.
    Le mari, Jamie, est gardien de parking tandis que sa femme Jackie, se morfond et le supporte tant bien que mal et plutôt mal que bien. Il faut dire que Jamie, auparavant séduisant est devenu obèse et répugne à sa femme.
    Il s’agit donc bien d’un homme et d’une femme mais l’amour n’existe plus.
    Un jour, une Pontiac firebird se pointe et c’est l’alarme. De témoins protégés il n’est plus question et il faut vite partir à nouveau puisqu’ils ont été retrouvés malgré toutes les belles promesses.
    Et leur contact à joindre en cas d’urgence, pourquoi ne répond-il pas au numéro de téléphone prévu à cet effet ?
    Une seule solution s’offre à eux : prendre « la route 66 », parcourir les grands espaces. Fuir, encore fuir… recommencer à connaître à nouveau la peur, l’angoisse. Y a-t-il une issue de secours ? Peut-être Las Vegas et s’y perdre au milieu de la foule ?

    Ainsi, le couple Asheton dont le mari s’appelait, avant, Damian Carlyle et la femme, Eva Bellini, affrontent leurs rancœurs, ne se supportent plus et en ont ras-le-bol de vivre ensemble mais vont, tout de même, essayer de faire face à cette nouvelle menace. Et c’est à cette fuite que l’on assiste ainsi qu’à toutes leurs peurs et leurs doutes. Ils ne savent plus quoi faire ni vers qui se retourner. Personne, absolument personne pour les aider.
    On découvre ainsi leur parcours, le combat qu’ils mènent en ne sachant pas s’ils vont s’en tirer.

    Dominique Forma a écrit ici in livre très sobre, amer, et on voit qu’il connaît bien les lieux. Il décrit aussi très bien, à sa façon toute simple le périple angoissant et, peut-être, vain (on verra à la fin ce qu’il en sera), des deux héros. De toute façon il faut lire ce livre jusqu’à la dernière ligne : surprise garantie.
    Du bon Dominique Forma, au mieux de sa forme, qui nous livre également au passage, la description d’une Amérique de l’après-septembre 2001, assez désespérée.
    Et dire que cette Amérique a fait tellement rêver alors qu’elle vacille et tient comme elle peut.
    Qu’il est loin le temps du mythe !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Autres éditions

Albuquerque Dominique Forma LA MANUFACTURE DE LIVRES

4

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com