Albert Cohen ; l'iconoclaste ; entretiens

Couverture du livre « Albert Cohen ; l'iconoclaste ; entretiens » de Albert Cohen et Francoise Esteve aux éditions Radio France
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française audio vidéo ou produits TVA 20
Résumé:

Albert Cohen, à la fin de sa vie, reçoit pour France Culture, dans son appartement de Genève, Françoise Estève. Sa faconde mais aussi son prodigieux talent de conteur transforment ces entretiens en une SAGA prophétique; II ne respecte rien, ni les fonctionnaires de l'ONU, ni les singes... Lire la suite

Albert Cohen, à la fin de sa vie, reçoit pour France Culture, dans son appartement de Genève, Françoise Estève. Sa faconde mais aussi son prodigieux talent de conteur transforment ces entretiens en une SAGA prophétique; II ne respecte rien, ni les fonctionnaires de l'ONU, ni les singes savants, ni Dieu.
« Quand je travaillais aux Nations unies, je voyais tous ces singes présomptueux et serviles, qui veulent grimper les échelons entre deux cabrioles sexuelles et qui jusqu'au moment de mourir ne doutent pas qu'ils mourront. » Derrière un humour féroce, Albert Cohen évoque les êtres essentiels de sa vie qui ont structuré son oeuvre et sa vision du monde.

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Albert Cohen répond à nos questions ! (20/04/2013)

1) Qui êtes-vous ? ! Productrice à France Culture depuis toujours - c'est dire mon grand âge - je fus longtemps une femme magnétique. Le numérique fut ma révolution culturelle. Je n'en dirai pas plus sur moi, ayant choisi l'incognito du son pour me protéger de l'agression des images. 2) Quel est le thème central de ce livre ? Le thème central de ces entretiens est double : une méditation sans concession sur la nature humaine, les illusions de la vie et la férocité des rapports sociaux, la démythification de la passion amoureuse destructrice qui masque des pulsions paléolithiques de force et de domination, avec en contrepoint, sous l'ombre imminente de la mort, une exhortation à ne plus haïr. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? Cette phrase qu'Albert Cohen adresse à ses "pauvres enfants, ses pauvres futurs morts" : " Si je parviens à les bourrer de leur mort si proche, ils ne haïront plus, et la bonté sera leur couronne... Cette vérité nue soudain me foudroie de beauté". 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Tout sauf du Bach qu'Albert Cohen appelait férocement "le scieur de long". Un kaddish, un chant des morts qui culmine par un hymne à la paix, avec en contrepoint une musique iconoclaste que je laisse à l'appréciation de chacun, en fonction des thèmes qui résonnent en lui : pouvoir, passion... Une note d'imprécation stridente. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? La somptuosité de la langue d'Albert Cohen, la résonnance décapante de sa satire sociale et son appel à une reviviscence de l'humanité en l'homme. Ne tuez point.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Les inédits ; coffret 2 volumes ; écrits d'Angleterre Albert Cohen BELLES LETTRES

Voir tous les livres de Albert Cohen

Récemment sur lecteurs.com