Alberic Magnard

Couverture du livre « Alberic Magnard » de Halbreich-H+Perret-S aux éditions Fayard
  • Date de parution :
  • Editeur : Fayard
  • EAN : 9782213608464
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Musique
Résumé:

Voilà un compositeur français majeur auquel ses contemporains tout comme la postérité ont fait payer fort cher son refus hautain de toute concession vis-à-vis du monde et de ses modes, tout comme sa prétendue inactualité. a une mort tragique à quarante-neuf ans, en 1914, carbonisé dans... Lire la suite

Voilà un compositeur français majeur auquel ses contemporains tout comme la postérité ont fait payer fort cher son refus hautain de toute concession vis-à-vis du monde et de ses modes, tout comme sa prétendue inactualité. a une mort tragique à quarante-neuf ans, en 1914, carbonisé dans sa propriété en feu qu'il défendait, les armes à la main, contre l'envahisseur allemand, a fait suite un désintéressement progressif jusqu'à l'oubli à l'égard d'une oeuvre profondément française bien qu'empreinte également d'un certain germanisme.
Et pourtant ce fils du successeur du fondateur du figaro bénéficiait au départ, outre de fortes dispositions musicales, d'un réseau de relations et d'une considération que lui valait le rôle influent de son père. mais ce misanthrope farouchement indépendant peu tendre pour le genre humain en général et pour nombre de ses confrères en particulier préféra littéralement se terrer avec sa famille dans son manoir isolé de l'oise, défendant ainsi son «silence» contre les grondements d'un xxe siècle commençant.
Idéaliste, il épousa cependant certaines causes et idées les plus nouvelles de son temps. c'est ainsi qu'il compose un hymne à la justice en écho à l'affaire dreyfus, qu'il fait créer sa 4e symphonie par un orchestre à majorité féminine, et qu'il décide de faire graver ses oeuvres par une obscure imprimerie communiste.
Exigeant dans la vie, il l'est tout autant dans son oeuvre. puisant à la source beethovénienne, sa musique puissante, d'une magnifique veine mélodique, aux accents parfois brucknériens, rejoint les audaces du premier schoenberg. loin de l'impressionnisme ambiant, il emprunte une voie qui s'inscrit dans la tradition des grandes formes (symphonies, sonates, quatuor, opéras, dont guercoeur et bérénice).

Simon-pierre perret est cardiologue. passionné par la personnalité et la musique de magnard, il est l'auteur de la partie biographique. harry halbreich, musicologue de renom, auteur d'ouvrages sur messiaen et honegger, traite l'ensemble de l'oeuvre.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine