Alan Pauls / Furor

Couverture du livre « Alan Pauls / Furor » de Collectif aux éditions Hippocampe

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Hippocampe
  • EAN : 9782955237656
  • Série : (non disponible)
  • Support : Revue
  • Nombre de page : 160
  • Collection : Hippocampe
  • Genre : Arts et spectacle Revues
Résumé:

La plus célèbre peinture de Johann Heinrich Füssli, Le Cauchemar, plusieurs fois répliquée à la fin du XVIIIe siècle en raison de son immédiat succès, est assez emblématique de cette riche livraison. L'artiste représente dans le même espace une jeune femme abandonnée à ses mauvais... Lire la suite

La plus célèbre peinture de Johann Heinrich Füssli, Le Cauchemar, plusieurs fois répliquée à la fin du XVIIIe siècle en raison de son immédiat succès, est assez emblématique de cette riche livraison. L'artiste représente dans le même espace une jeune femme abandonnée à ses mauvais rêves, à ses tourments, peut-être érotiques, puis l'objet de ses supposées visions qui prennent physiquement possession de son corps - un démon accroupi sur sa poitrine et un cheval aveugle et fou traité comme un spectre.

Cette image extraordinaire lance une passerelle entre le dossier monographique consacré à l'écrivain argentin Alan Pauls (dirigé par André Gabastou), dont le roman Le Passé montre comment la pathologie amoureuse transforme les individus en fantômes, en morts-vivants, en restes d'êtres calcinés par la passion, puis le dossier thématique Furor (composé par David Collin) qui questionne l'usage du terme « fureur » à la fois synonyme de la folie, de l'incompréhensible, de la terreur, mais qui rime également avec une « saine colère », l'inspiration, la rébellion lucide. Le premier corpus, autour d'Alan Pauls, regroupe un entretien sur ses fictions et son écriture romanesque, une lecture de son essai sur Borges, un court texte d'Enrique Vila-Matas sur Le Passé, puis un essai inédit de Pauls consacré au doublage et à la disjonction entre voix et corps. Le second ensemble s'attache à préciser plusieurs acceptions de « furor » en analysant son étymologie latine, puis réunit une lecture des Trois fureurs (1974) de Jean Starobinski (Ajax, Füssli, Evangile), au regard des colères meurtrières récentes, un montage de textes de la revue Furor de Daniel Wilhem, puis un essai de Cécile Bargues sur la part furieuse de Dada.

Dans la rubrique « Recherches et idées », nous rassemblons des travaux en cours d'élaboration ou qui marquent une étape dans un processus de réflexion. Muriel Pic livre un essai sur l'auto-observation et le témoignage de soi chez Henri Michaux, auteur sur lequel elle poursuivra ses investigations dans les mois à venir, Philippe Baudouin prend pour point de départ une causerie de Gaston Bachelard sur la rêverie radiophonique pour nous faire voyager au pays des voix et Anne Creissels continue une série sur les arts des années 1970 (Gianni Piacentino, Tony Morgan), entamée par d'autres dans Hippocampe, en présentant l'oeuvre d'Ana Mendieta. Enfin, l'écrivain, dessinateur et plasticien Daniel Nadaud publie un projet en cours d'élaboration autour des pigeons voyageurs et du rôle stratégique qu'il jouèrent en temps de guerre. La riche section « Créations » confronte les peintures de Natalia Ossef, les poèmes de l'australien Les Murray, d'Antoine Mouton et de Laura Vazquez, et Bruno Carbonnet enquête sur les traces d'un paquebot échoué en Corée du Sud.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Spider-man t.1 ; les illusions perdues Collectif PANINI

Voir tous les livres de Collectif

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine