Aime moi... comme tu es

Couverture du livre « Aime moi... comme tu es » de Cathy Galliegue aux éditions Kawa

4.75

4 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Kawa
  • EAN : 9782367780528
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 218
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Emmanuelle n'imaginait pas quitter la beauté sauvage de son Jura, sa belle vie à l'abri du besoin, son mari anglais... et se retrouver dans le 16ème arrondissement parisien. Le contraste fut violent. Il y avait forcément un sens caché à cet exil. Un but ultime. Quelque chose. Ou quelqu'un.... Lire la suite

Emmanuelle n'imaginait pas quitter la beauté sauvage de son Jura, sa belle vie à l'abri du besoin, son mari anglais... et se retrouver dans le 16ème arrondissement parisien. Le contraste fut violent. Il y avait forcément un sens caché à cet exil. Un but ultime. Quelque chose. Ou quelqu'un.

Emmanuelle était une rêveuse. Elle croyait fermement que le bonheur, si on le veut vraiment, on va le chercher avec les dents!

Elle espérait une surprise, de la fantaisie, un cocon protecteur en dehors des conventions, un héros qui la soulèverait de terre. Mais elle n'avait pas intégré la version militaire, flic ou pompier à la liste de ses possibles.

Et pourtant, Tom est arrivé. Un homme qui redoutait l'amour plus que la mort.

Un homme du GIGN.

L'histoire de cette femme morcelée et de cet homme en noir ira bien au-delà de ce qu'une histoire d'amour peut raconter. Il aura fallu la lutte, la souffrance, puis l'acceptation. Il aura fallu se faire mal pour enfin se faire du bien. "Aime-moi comme tu es", le suppliait-elle tout bas.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Cela fait beaucoup de bien de se plonger dans un roman qui a le don de vous évader et de vous faire oublier tout le reste.

    A travers une écriture plus vraie que nature, sans fard, vive, résolument très moderne, Cathy dissèque le quotidien d’un couple dont la vie est faite d’absences, de retrouvailles, d’attentes, d’illusions, de désillusions, de joies, de souffrances, de solitudes, de désirs, d’inquiétudes…

    C’est un premier roman dense, intense et hyper réaliste.
    L’écrivain ne s’attarde pas sur ce qui n’est pas nécessaire.
    La plume (pudique, tendre mais sans aucune mièvrerie, sincère, honnête) est prometteuse.

    Ma chronique complète sur http://www.arthemiss.com/aime-moi-comme-tu-es-de-cathy-galliegue/

  • 0.2

    Emmanuelle et Tom, une histoire d’amour comme tant d’autres, mais une histoire qui me touche personnellement ! Pour faire simple et pour que vous puissiez comprendre où je veux en venir, je citerai Bussy Rabutin, une phrase que j’ai apprise à 15 ans et dont je n’ai compris le sens que des années plus tard : « L’absence est à l’amour ce qu’est au feu le vent, il éteint le petit et allume le grand ! »

    Emmanuelle, une belle jeune femme intelligente mariée à un anglais dans le Jura, s’ennuie dans un mariage à l’abri du besoin certes, mais sans aucune fantaisie. Elle finit par aller chercher de quoi pimenter sa vie ailleurs, ce qui ne lui a franchement pas réussi : elle termine son périple seule dans le XVIème arrondissement de Paris.

    Toujours à la quête du grand amour, Emmanuelle s’inscrit sur un site de rencontre, elle y fait la connaissance d’un gendarme corse, la petite flamme n’ayant pas eu lieu, il lui présente l’un de ses amis Tom, elle qui espérait le « héros qui la soulèverait de terre », était à mille lieues d’intégrer la version militaire dans la liste de ses possibles. Et pourtant, Tom est arrivé, et Tom c’est l’homme en noir, Tom est GIGN. Son homme idéal est absolument imprévu…

    Tom et Em’ s’installent ensemble et ne se quitteront plus, le manque d’argent se faisant pressant, ils quittent le XVIème pour la caserne de Satory. A ce stade, on se dit, on a fait le tour de l’histoire, tout est rose, pourquoi reste-t-il autant de pages ? C’était sans compter sur la complexité du personnage de Tom, c’est un homme qui redoute l’amour plus que la mort. Il la désire, mais se refuse de l’aimer, ou du moins de le lui prouver. Face à cette incertitude, Emmanuelle doit également conjuguer avec l’absence et le manque :

    « On ne s’habitue jamais au manque de l’autre. On accepte ce que l’on ne peut pas changer, on s’adapte. On enfile les jours trop longs comme un taulard dans sa prison avec en prime la liberté qu’il n’a pas, mais de cette liberté-là, on n’en fait rien d’autre qu’une interminable attente… »

    Avec une grande pudeur et sans mièvrerie, Cathy Galliègue nous conte cette vie de couple où la souffrance est omniprésente mais également indispensable à l’acceptation. Quand votre meilleure moitié est à des milliers de kilomètres...

    « Quand l’être aimé vous manque à ce point, on ne l’emmerde pas pour une cuvette de toilettes pas rabaissée ou un tube de dentifrice laissé ouvert. On savoure les moments ensemble, on est attentif comme au début de l’histoire, on se fait beau, on ne se laisse pas aller à la certitude que l’autre vous appartient pour toujours. »

    Cathy Galliègue nous signe son premier roman, qui comme tout premier roman est rarement à 100% abouti, mais la tendresse de sa plume, la sincérité de ses mots, vous embarquent et vous font oublier tout le reste… Aimez ce livre... comme il est, vous ne le regretterez pas :)

  • 0.25

    A travers ce livre, nous sommes plongés au coeur même de la vie d'Emmanuelle. Cette femme d'une quarantaine d'année à tout pour être heureuse: une belle maison, un mari fortuné et de l'argent qui coule à flot. Pourtant rien ne va plus. Dans son mariage, elle se sent oppressée, prisonnière et cède aux avances d'un de ses clients. Que ressent-elle dans les bras de celui-ci? Pas grand chose! Peut-être juste le sentiment d'être désirée et encore... Une double vie n'est jamais évidente à gérer. Pour elle, comme pour beaucoup d'autres, tout va basculer en une fraction de seconde. Un sms assassin, son mari sait tout, elle perd tout!

    Par solution de facilité peut-être, elle va s'installer chez son amant. Cependant, comment rester avec un être hideux, repoussant et qui de surcroît la dégoûte? Décision est prise, elle le quitte, va s'installer seul et s'inscrit sur un site de rencontre.

    C'est grâce à celui-ci qu'elle va faire la rencontre de Marc, un beau corse. Entre eux, rien n'est possible ou presque car en ressortira une belle amitié tout de même. Un soir, Marc rend visite à Emmanuelle. Il part bientôt en mission et veut passer un moment privilégié avec cette dernière! Une belle excuse surtout pour lui présenter Tom, un ami.

    Plan foireux me direz-vous? Elle joue pourtant le jeu, s'habille, se prépare et part à la découverte de Tom.





    "Et voilà. J'ai ouvert la porte et je suis tombée nez à nez avec un cheval de course, un pur sang, un être solaire aux grands yeux jaune-vert. Son casque de moto à la main, il a fait une sorte de pirouette sur mon paillasson, m'a offert un vrai sourire gentil. Je l'ai vite fait entrer pour pas qu'on me le pique ! Mon homme idéal absolument imprévu."





    Un regard, une certaine admiration, un jeu de séduction. Un numéro échangé et le tour est joué.

    Si seulement tout pouvait être aussi simple... Ce qu'Emmanuelle ne sait pas, c'est que son pur sang n'est autre qu'un agent du GIGN. Pas facile pour un jeune couple surtout en sachant que Tom est un être bien mystérieux...

    Je ne vous en dis pas plus sur l'histoire. Si vous voulez savoir la suite, il va falloir lire le livre!





    Que dire de ce livre? C'est la première fois qu'un livre me procure autant d'émotions, qu'un premier roman est aussi addictif. 216 pages lues en 1h30. Sans compter qu'aussitôt refermé, aussitôt repris. Oserais-je le dire? Je l'ai lu trois fois ce livre.

    Comment expliquer cela?



    Commençons par les personnages. Emmanuelle et Tom sont deux personnages attachants. On apprend à les connaître au fil du temps. Très vite, je me suis sentie proche d'eux, tellement proche que je pouvais ressentir leurs souffrances, leurs limites, leurs coup de gueule mais aussi leurs coup de coeur. Emmanuelle, foncièrement, est une femme comme les autres. Elle incarne la femme actuelle. Quant à Tom, il est d'une réalité à couper le souffle. Un homme discret de premier abord, pas très délicat, au passé pas évident. Tant de blessures qui font que des erreurs, il en commet. Régulièrement, j'ai eu l'envie d'aller le secouer. De lui ouvrir les yeux. Pas facile de garder ses distances par rapport à ce récit tant il est bouleversant.



    Un récit ne peut être bouleversant qui si l'auteure le souhaite. Alors justement, parlons un peu de la plume de celle-ci. Une plume simple et délicate. Une plume incroyable qui arrive à toucher la corde la plus sensible se trouvant en nous. Des larmes, j'en ai versé et ce n'est rien de le dire.

    En lisant ce genre de bouquin, j'ai souvent peur du voyeurisme ou de la niaiserie. Il n'en est rien dans ce cas-ci. L'auteure nous dévoile cette histoire avec franchise mais pudeur à la fois. Je n'avais pas l'impression d'espionner quelqu'un, juste de faire partie de son quotidien.

    Une magnifique histoire d'amour par procuration, voilà ce que nous fait vivre l'auteure. Une histoire d'amour que l'on rêve de voir durer tant elle est belle.



    Je vous mentirais en vous disant que ce récit est parfait. Il comprend des heures récurrentes dans les premiers romans. Il reste également quelques coquilles. Cependant, si d'habitude, cela me rebute, ce n'est pas le cas cette fois-ci. L'écriture est tellement magique, l'histoire tellement forte, qu'on en oublie le reste.



    Vous l'aurez compris, il s'agit ici d'un gros coup de coeur pour cette histoire d'amour terriblement belle. Une histoire d'amour pas toujours facile quand on y met le facteur de la distance. Malgré cela, l'auteure tente de nous faire passer un joli message. C'est sur lui que je terminerai... Quoi qu'il arrive, il faut se battre pour ce que l'on veut : "Elle croyait fermement que le bonheur, si on le veut vraiment, on va le chercher avec les dents!"

    http://amis-lecteurs.blog4ever.com

  • 0.25

    Emmanuelle vient de tout perdre. Prisonnière d'un mariage qui ne lui apporte plus grand chose, elle cède aux avances d'un de ses clients qui ne l'attire même pas. L'incartade est découverte par le mari qui la met dehors. Elle s'installe chez son amant mais après quelques semaines elle décide de fuir cet homme qui la dégoûte. Par l'intermédiaire d'un site de rencontres, elle fait la connaissance d'un gendarme corse qui lui présente son ami Tom. C'est le coup de foudre pour elle.


    "Et voilà. J'ai ouvert la porte et je suis tombée nez à nez avec un cheval de course, un pur sang, un être solaire aux grands yeux jaune-vert. Son casque de moto à la main, il a fait une sorte de pirouette sur mon paillasson, m'a offert un vrai sourire gentil.
    Je l'ai vite fait entrer pour pas qu'on me le pique !
    Mon homme idéal absolument imprévu.


    Ils ne vont plus se quitter, il s'installe chez elle, ils filent le parfait amour. Les choses commencent à se gâter quand par manque d'argent, Emmanuelle doit se séparer de son appartement et aller vivre avec Tom à la caserne. Les signes d'amour de la part de Tom se font de plus en plus rares, il désire son Emma, mais ne sait pas, ne veut pas lui montrer qu'il l'aime. Emmanuelle quant à elle ne veut pas brusquer les choses. A toutes ses difficultés somme toute banales, vient s'ajouter le métier de Tom. Gendarme au GIGN, il doit régulièrement partir en opérations extérieures dans des pays guère rassurants (Irak, Afghanistan, Libye). Emmanuelle en plus de l'incertitude concernant les sentiments de Tom va devoir faire face au manque.


    Avec Aime moi comme tu es, Cathy Galliègue nous décrit la rencontre, la construction, la vie d'un couple. Un couple qui vit les mêmes bonheurs et les mêmes difficultés que les autres mais ou tout est rendu plus difficile du fait de l'éloignement régulier de Tom. Elle nous décrit ces scènes de vie de couple avec une sincérité qui nous happe. On s'attache à ce couple, on vit les difficultés avec lui, les joies aussi. On suit l'évolution de ces deux êtres si différents qui se sont trouvés. Emmanuelle, la femme blessée, Tom l'homme qui ne montre pas ses sentiments. Deux êtres qui vont s'apprivoiser, se soigner l'un l'autre.


    "Te souviens tu de ces tous premiers soirs, ceux des gestes élégants, des regards profonds, de ta délicatesse, te souviens tu comme nous nous étions promis de ne pas être les pansements de nos blessures passées ?
    Mon pauvre amour, au moment même où nous nous faisions cette promesse, tu était déjà collé sur mon échancrure béante. Tu colmatais, tu protégeais, tu soulageais, j'en oubliais la plaie, je me laissais cicatriser doucement, en confiance entre tes mains expertes.
    Tu ne t'en apercevais pas, mais tous ces bienfaits dégoulinaient de mon corps au tien, se répandaient sur tes blessures, je les voyais se refermer, chaque jour moins douloureuses que le précédent, tu lâchais du lest, je distillais des petites doses de bonheur sur tes écorchures, je soufflais sur le mal. Nous nous sommes délicieusement réparés."

    Le thème de la vie de couple est un thème délicat à traiter surtout quand il est observé comme ici de l'intérieur. On a vite fait de tomber dans les excès, dans la surenchère, dans le voyeurisme. Dans ce roman tout ce qui est décrit, l'est avec précision, crudité parfois, mais avec pudeur. C'est l'amour qui ressort. On ne tombe jamais non plus dans la mièvrerie. La plume pleine de souffle, de sincérité, d'humour, de poésie, de crudité de Cathy Galliègue, rend ce roman impossible à lâcher une fois commencé. Aime-moi comme tu es est un roman addictif, on ne veut pas le refermer, on veut continuer à vivre avec Emmanuelle et Tom. Une très belle réussite. Une plume très prometteuse que je vais suivre de très près.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Aime-moi... comme tu es Cathy Galliegue KAWA

Voir tous les livres de Cathy Galliegue

Récemment sur lecteurs.com