Ailleurs, plus loin

Couverture du livre « Ailleurs, plus loin » de Amy Bloom aux éditions Belfond

4

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Belfond
  • EAN : 9782714444714
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 251
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

1926. Après avoir perdu ses parents, son mari et sa fille, massacrés lors d'un pogrom, Lillian Leyb, une immigrée russe de vingt-deux ans, débarque à New York. Hébergée par une cousine dans le Lower East Side, elle obtient en prétendant parler l'anglais un travail de couturière dans un... Lire la suite

1926. Après avoir perdu ses parents, son mari et sa fille, massacrés lors d'un pogrom, Lillian Leyb, une immigrée russe de vingt-deux ans, débarque à New York. Hébergée par une cousine dans le Lower East Side, elle obtient en prétendant parler l'anglais un travail de couturière dans un théâtre yiddish, et devient rapidement la maîtresse de Meyer, un acteur et un séducteur notoire, et surtout de Reuben, son père, le directeur du théâtre. Elle noue également une amitié très forte avec le meilleur ami de Reuben, Yaakov, un tailleur. C'est Yaakov qui va prendre Lillian sous son aile, lui apprendre l'anglais, et lui offrir un dictionnaire. Date Impression: 23-07-2008 Quelques mois plus tard, Lillian apprend par Raisele, une cousine fraîchement arrivée de Russie, que sa fille Sophie serait encore en vie. Dès lors, Lillian n'a plus qu'une idée en tête : retrouver Sophie. Elle entame pour cela un long périple à travers les Etats-Unis, pour atteindre la Sibérie, puis la Russie.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    D’emblée on accompagne Lilian tout au long de sa route. On se bat avec elle, on accepte ses petites trahisons, ses compromissions pour survivre à New York en 1924 après avoir fuit la Russie et perdue toute sa famille lors d’un pogrom. Elle a perdu sa famille et surtout sa petite fille, disparue, morte sans doute. Lorsqu’elle apprend qu’un espoir existe que Sophie soit vivante, on repart avec elle, on l’accompagne sur une route extraordinaire, dur, difficile, semée d’embûches mais une route où les hommes sont encore capables de comprendre, de s’aider. Passer par le détroit de Béring parce que cela semble le plus simple, le plus accessible alors qu’elle n’a pas d’argent, qu’elle va vivre d’entraide, de bricolage, de rafistolage, de récupérations grâce aux dons des uns et des autres, des dons en nature, de toutes petites choses qui vont lui permettre d’avancer encore toujours plus loin.

    L’histoire est prenante, drôle mais d’un humour noir, moqueur, critique, réfléchi de l’héroïne sur elle-même, sur les autres, des gens qu’elles croisent sur leur vie, sur l’état d’un pays, d’une bourgade, d’une profession. On avance dans New York , un New York de représentations, d’arrangements avec la vie, on poursuit jusqu’ à la Télégraph Road sauvage, abrupte, inhumaine … à priori !!

    Un roman du voyage qui donne envie de prendre une carte de suivre l’épopée de Lilian du bout du doigt, d’imaginer ce qu’il en serait maintenant de ce voyage…

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

Mauvais genre Amy Bloom EDITIONS DE L'AUBE

Voir tous les livres de Amy Bloom

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine