Ah vous dirais-je maman ! ; souvenirs de guerre d'un polygame en culotte courte

Couverture du livre « Ah vous dirais-je maman ! ; souvenirs de guerre d'un polygame en culotte courte » de Pierre Andre Martin aux éditions Mk67 - Mon Kamishibai
  • Nombre de page : 288
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Autobiographies contemporaines Anthologies/Dico
Résumé:

A l occasion d une hospitalisation, Pierre convoque en rêve à son chevet les disparus qu il a aimés et les ancêtres dont il imagine l existence.

Il évoque le paradis d une enfance illuminée pendant toute la guerre par l affection des pensionnaires de l école que dirige sa... Lire la suite

A l occasion d une hospitalisation, Pierre convoque en rêve à son chevet les disparus qu il a aimés et les ancêtres dont il imagine l existence.

Il évoque le paradis d une enfance illuminée pendant toute la guerre par l affection des pensionnaires de l école que dirige sa mère.

Elles deviennent toutes, par les simulacres de mariages qui émaillent leurs jeux, autant d épouses attentionnées.

Elles font de lui " un polygame en culotte courte " car il prend son rôle de petit mari très au sérieux.

Les troupes allemandes occupent le rez-de-chaussée de l école et il les observe du premier étage en compagnie de ses épouses.

C est de là que part le peloton d exécution qui va fusiller Guy Môquet, dans une carrière où les pensionnaires avaient l habitude d aller en promenade le jeudi et le dimanche.

Ce drame et la déportation de compatriotes d origine juive, dont celle de la famille de son copain David, attisent les mouvements de résistance dans toute la région.

Il s apitoie malgré lui sur les malheurs de l officier allemand échappé de l enfer de Stalingrad, dont la famille entière a disparue dans le grand bombardement de Coblence.

Cet officier musicien l aide à répéter à distance, au piano, les fameuses variations de Mozart qui constituent le titre du livre.

Sa Maman meurt un mois et demi avant le retour de captivité de son Papa, objet d une longue attente, de 1940 à 1945.

Un reste de fièvre le fait délirer, avant de quitter l hôpital, guéri de sa maladie mais pas encore délivré de son passé.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine