After ; saison 1

Couverture du livre « After ; saison 1 » de Anna Todd aux éditions Hugo

3.846153846

39 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Hugo
  • EAN : 9782755622652
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 600
  • Collection : New romance
  • Genre : Littérature érotique
Résumé:

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux.
Mais ça, c'était avant qu'il... Lire la suite

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux.
Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir.
Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un « p. d'accent anglais ! » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...

Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque.
Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?
L'écriture rythmée d'Anna Todd rendra accros tous ses lecteurs.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.1

    Comme tout le monde, j'ai beaucoup entendu parler de cette saga. Au début, tous les avis semblaient positifs, alors je me suis dit, il me le faut ! Puis j'ai appris qu'il n'était pas d'aussi bonne qualité que je pensais, alors mon envie a diminué. Au final, j'ai préféré découvrir cette saga de moi-même, et je dois avouer que mon avis est très mitigé.

    Tout d'abord, j'ai bien aimé le fait que certains personnages aient une histoire approfondie. Ils sont pour la plupart bien travaillés et deviennent attachants.

    De plus, la plume de l'auteur, bien qu'assez basique, est très fluide et l'histoire avance de façon addictive.

    Cependant, j'ai trouvé l'histoire plus que prévisible et pleine de clichés. Il y a par exemple la colocataire. Elle nous apparaît comme dévergondé limite racaille, j'ai donc pensé que l'auteur allait dénoncer les préjuger que nous pouvons avoir par rapport au physique des gens, or elle se sert juste de ce personnage pour favoriser les rencontres entre les deux protagonistes. J'ai trouvé cela dommage de ne pas plus travailler ce personnage.

    De plus, nous retrouvons le classique triangle amoureux plus que prévisible, avec le gentil garçon et le bad boy. L'auteur a malgré tout travaillait sur la psychologie de la protagoniste envers son petit ami, expliquant sa peur de l'abandon, de la solitude. Cependant, j'ai trouvé que cela apportait beaucoup d’hypocrisie et de méchanceté au roman, même s'il faut avouer que beaucoup de gens sont comme cela.

    Nous avons également le cliché de la mère trop protectrice et envahissante, ainsi que celui du bad boy qui a en fin de compte une histoire douloureuse.

    Ce qui m'a également déplu, c'est la personnalité trop soumise de la protagoniste. Elle se laisse entraîner et manipuler facilement, si nous la taquinons au sujet qu'elle ne boit pas, hop elle se met à boire, on dirait qu'elle a besoin de prétextes pour faire ce qu'elle a envie de faire, afin de ne pas assumer ses choix.

    Pour finir, l'histoire tourne en rond, il arrive toujours un drame inutile ou une dispute prévisible entre les personnages. Je n'ai pas l'intention de lire les autres tomes, car je sens que tous ces drames bidons vont vite m'énerver, on dirait des lycéens immatures la plupart du temps.



    pour conclure

    Vous l'auriez sûrement compris, ce roman fut une déception. Je comprends le bruit qu'il a fait, car c'est très accessible aux adolescents et il se lit très vite, cependant il est bourré de clichés et je n'ai pas du tout aimé la personnalité trop hypocrite du personnage. Je lui mets donc un 10/20 car malgré tout, il reste très addictif.

  • 0.15

    L’écriture de Anna Todd est très fluide et on progresse vite dans le livre si on aime dès le début. Mais je trouve que le livre est un peu trop long et surtout avec trop de détail qui, certaines fois, ne servent à rien et qui n’apporte pas plus de choses au livre.

    Le personnages de Tessa est assez intéressant, au début elle a la vie parfaite et d’un seul coup elle se retrouve dans les bras d’un bad boy. Je pense que malgré ce changement, elle est un peu prétentieuse et je ne comprends pas ces réactions vis à vis de sa mère.

    Quand à Hardin, il croit que tout est à ses pieds et exige tout. Je n’aime pas ce genre de garçon, on peut même dire que je le hais à travers des récits.

    Pour conclure, j’ai adoré le livre, surtout grâce à Tessa et à la plume de l’auteur. Mais le point faible du livre c’est les personnages cocus et absolument prétentieux qui veulent tout à leur pied.

  • 0.2

    Whaouh, une lecture assez chamboulante!! Le tome 5 est en cours et je peux vous dire que le un restera sans doute mon préféré car on découvre l'histoire, le contexte, l'écriture d'Anna Todd si plaisante à lire que j'ai dévoré le bouquin en 2jours. Pas de la grande littérature c'est sûr, mais une des plus belles histoires d'amour que j'ai lues pour l'instant. Deux personnages si différents, un bad boy avec un côté littéraire Hardin et Tessa une élève studieuse, qui a un petit ami Noah avec qui elle file le parfait amour. Tessa arrive à la fac, rencontre Hardin, un ami de sa coloc assez gothique Steph, je ne vous en dis pas plus.

  • 0.15

    Il m’est arrivé de veiller très tard pour terminer un livre. En revanche, veiller tellement tard, au point de terminer un roman à 10h du matin, c’est une grande première ! Mon amie Aliybooks me l’a tellement bien vendu, me parlant de la fin avec emphase, que je n’ai pas hésité bien longtemps. Résultat, je ressors sous le choc, comme un boxeur qui aurait reçu un uppercut en plein nez.

    C’est l’histoire de Tessa, une jeune fille qui s’apprête à faire son entrée à l’université. Tessa est entourée par une mère stricte mais aimante, et un petit ami adorable qu’elle a toujours connu. Elle s’est fait une idée bien précise de l’université, et est impatiente de commencer les cours, en élève modèle qui se respecte. Hélas, elle déchante en découvrant sa camarade de chambrée, bardée de tatouages et flanquée de deux garçons à l’air passablement mauvais. Sans parler qu’avec l’un d’entre eux, la tension s’installe immédiatement. Hardin semble bien décidé à lui faire comprendre qu’il ne l’apprécie pas, mais une irrésistible attraction ne tarde pas à s’installer entre eux. Partagée entre son amour pour son petit ami et la passion qui la lie à Hardin, Tessa ne sait plus où donner de la tête. Sans compter que le bad boy a beaucoup de secrets qu’il n’est pas très bon de vouloir déterrer.

    En terminant le livre, complètement bouleversée et avec mes yeux pour pleurer, j'ai pressenti que commencer cette chronique allait être délicat. Je me suis fait la réflexion : « Ma fille, tu vas galérer à retranscrire l'ouragan dans ta tête ». Car oui, j'étais tout simplement dans l'incapacité morale de définir l'étendue de mon choc et de mes sentiments. J’écris donc cette chronique avec plus de recul, puisque plus d’une semaine est déjà passée, et mon avis sur le roman en lui-même n’a cessé d’évoluer entre temps. Quelques minutes/heures après ma lecture, tout est sens dessus dessous, mais aujourd’hui, j’ai un regard beaucoup plus sévère, ce qui se ressentira dans cette chronique.

    Commençons déjà par les points négatifs… J'ai trouvé le livre assez long et redondant dans son ensemble. Les héros se déchirent, puis se rabibochent sans discontinuer. C’est un schéma que l’on retrouve systématiquement, l’impression du calme avant la tempête, ce qui finit par rendre l’histoire prévisible. Et cette surenchère perpétuelle, comme si chaque dispute était toujours moins violente que la prochaine…

    Étonnamment, j'ai été facilement prise au piège dans cette spirale infernale, je me suis passionnée en assistant à ces prises de bec. C'est assez contradictoire, je sais. Le roman est loin d'être parfait, mais il a su faire vibrer quelque chose au fond de moi. Quelque chose d'indéfinissable.

    Pourtant, ça ne partait pas très bien. Au début, je trouvais le duo antipathique, imbuvable et insupportable ! Il m’a bien fallu 150 pages pour commencer à les apprécier. Tessa, c'est la fille modèle, sage, avec un balai dans le derch (pardonnez-moi l'expression, mais je ne trouve pas de terme plus élégant). Jamais un pli de travers, niaise, prude et toujours tirée à quatre épingles. Inutile de préciser qu'au début je l'avais vraiment dans le nez. Et puis tout doucement, on apprend à la connaître. Son passé permet de vraiment comprendre ses réactions et ses attitudes. Ce qui peut s'apparenter à de l'arrogance ou de la raideur, c'est uniquement sa manière de se protéger et de s'assurer un avenir à l'abri du besoin. La présence de Harden la sort de sa zone de confort. Concernant son petit ami Noah, il est très vite limpide que Tessa se voile la face et essaie de noyer sa culpabilité derrière des mensonges et une joie forcée. Je n’est pas été surprise quant à la tournure des événements.

    Vous l’aurez compris, avec Tessa, ça a été compliqué. Elle est un peu gamine. Si sur certains points elle est définitivement trop sérieuse, sur d'autres, elle se comporte comme une petite fille. Certaines de ses réactions vis-à-vis de Noah ou Hardin sont trop immatures, trop irréfléchies. Comme si toute sa vie, elle n'avait jamais eu l'occasion de se comporter en ado et qu'elle rattrapait le temps perdu.

    Hardin, maintenant. Même maintenant, avec du recul et une vue d’ensemble, je serais bien en peine de vous le dépeindre correctement. J’ai mis du temps avant de m’attacher à ce personnage. Parce que dès le départ, je l’ai trouvé… foncièrement méchant. Mais quand je dis méchant, c’est de la pure méchanceté, gratuite et injustifiée. C’est le genre de personnages qui a tellement souffert par le passé, qu’il compense en faisant mal en retour. Je n’arrive pas à me positionner le concernant, car sa part de noirceur n’est pas feinte, il est évident dès le départ qu’il est toxique. La fin nous confirme très bien qu’il abîme tout ce qu’il touche. Hardin, est autodestructeur par nature. Voilà.

    Leur couple est assez malsain, il faut le dire. Il y a quelque chose qui cloche, même s’il est difficile de mettre le doigt dessus avant les dernières pages. Cela dit j’ai apprécié l’immaturité des personnages, à la lisière de l’âge adulte. Ça me plaît. Parce que l'amour n'est pas une notion mature. On perd tout discernement par amour, on peut faire n'importe quoi par amour. Tessa et Hardin commencent mal parce qu’ils ne la jouent pas réglo l’un avec l’autre, mais on ne peut pas s’empêcher d’espérer et de croiser les doigts.

    Maintenant, la fin. La fin qui, d’après Aliybooks, était tout juste soutenable. La fin qui m’a fait complètement partir en vrille. J’ai eu envie de fondre en larmes. Je vous assure, ça ne s’est joué à rien. J’étais bouleversée, sous le choc et tellement en colère ! Toutes nos émotions se retrouvent débridées, au point qu’on ne sait même plus comment réagir, tellement on est hébété. Je ne m’attendais pas à un tel revirement de situation.

    Concernant la plume, je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas de la très grande littérature. C’est très simple, efficace, et l’effet addictif est là, c’est indéniable. Par contre 600 pages, outch, pardon, mais c’est beaucoup trop ! Sachant que le rythme est redondant, je pense que l’auteur aurait gagné à supprimer certaines scènes inutiles, qui n’apportent rien de plus à l’intrigue initiale. Je comprends pourquoi cette histoire a fait le buzz sur Wattpad. Chaque chapitre est comme un nouvel épisode de feuilleton. Lire un chapitre par semaine, ça passe sans problème. Mais tout d’une traite, attention à l’indigestion…

    En résumé, à ce stade, je suis incapable de dire si j’ai aimé ou non. Ce livre m’a complètement bouleversée, il m’a tenue en haleine pendant de longues heures toute une nuit et toute une matinée, mais j’y ai retrouvé trop de longueurs et de maladresses. J’ai aimé et détesté le couple Tessa-Hardin, j’ai vibré, j’ai tremblé, je me suis rongé les sangs. Ce premier volet ne m’a pas laissée de marbre, loin de là. Je lirai la suite pour la curiosité, car la fin est la pire que j’ai pu lire à ce jour.

    Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/romance/after-anna-todd

  • 0.25

    Lorsque ce roman est parut, je ne comptais pas vraiment le lire. Mais un jour, j'ai fini par me laisser tenter et je n'ai absolument pas été déçus. Je trouve que l'auteur a su donner du caractère aux différents personages, que ce soit celui de Tessa, D'Hardin ou de Steph. Chaque personnage a sa propre personnalité, ils ne sont pas fade. Ensuite, l'auteur a su garder l'intrigue jusqu'au bout. Ce que je veux dire c'est que je n'aurai jamais cru que le roman se terminerai de cette manière, j'ai étais complètement surprise. Puis, lors des scènes un peu plus coquines, si vous voyez ce que je veux dire, il n'y a rien de choquant, de dégoûtant, l'auteur décrit sans trop de détails et j'ai vraiment adoré ça.
    J'espère que j'en ai convaincut quelques uns /unes à lire ce roman parce que, faites moi confiance, vous allez passer un très bon moment avec.

  • 0.1

    mal écrit, trop de rebondissements, mais c'est émoustillant, c'est ce qu'on recherche qd on le lit non ?

  • 0.1

    J'entendais parler de cette saga depuis un moment en me disant qu'il allait falloir que je tente un jour. J'en ai discuté avec une tante de mon copain qui m'avouait qu'elle n'était pas du tout emballée, et malheureusement elle avait raison.
    Si je devais résumer mon impression, c'est que "tout est trop". Tessa est beaucoup trop naïve et "pure", Hardin est beaucoup trop mystérieux et "bad boy", et leur histoire est vraiment trop facile. Le dénouement, qui se veut une grande surprise, est perceptible dès la première moitié du livre. Pourtant le style n'est pas mauvais, mais au bout de 600 pages, le côté "je t'aime moi non plus" est un peu lassant. Je pense lire la suite par curiosité, pour voir si l'intrigue gagne en complexité et en vraisemblance, en espérant que la première impression ait été mauvaise.

  • 0.25

    http://maevalecture.blogspot.fr/2015/05/after-saison-1.html

    Lorsque j'ai terminer ce livre j'étais en état de choc, je n'en revient pas de cette fin , j'en avait les larmes aux yeux.
    Tessa et Hardin, joue un peu au chat et à la souris, pour certain même de trop, mais moi je trouve que l'Auteur à tellement bien tourner l'histoire que honnêtement cela ne ma pas choquer, au contraire je voulais toujours savoir si oui ou non ils vont être ensemble, je voulais avancer avec eux , vivre leur instant de joie comme de pleurs. Tessa et Hardin sont l'opposé tant tout donc forcément sa explose assez souvent . Mais, je me suis attachée aux personnage au fur et à mesure des pages. J'ai était blessée quand eux l'été . Quand tout va bien, on oublie leur dispute , mais quand il y en a une nouvelle toute les autres reviennent. Mais je n'en revient toujours pas de ce que Hardin à pu faire …
    Merci Anna Todd, d'avoir fait ce livre qui vous transporte dans l'histoire comme si vous y étiez, sa plume est juste incroyable. Quand tu voit que la fin arrive et qu'ils sont heureux tous ce passe bien, tu te dit que sa va se finir bien et bas non il ce passe quelque chose auquel tu t'y attend le moins.

    Un pavé ce livre ? Oui je le confirme mais il ce lit tellement rapidement que les pages défile toute seule, la fin arrive bien trop vite. Le tome 2 est très attendu !
    C'est un coup de cœur pour moi .

  • 0.25

    Ce livre est une tuerie !
    J'étais très sceptique lorsque j'ai lu que c'était une fanfiction sur les One Direction.
    Mais je me suis quand même lancée.
    Le personnage principal, Tessa, est vraiment très proche de nous. Sérieusement, dans cette histoire, ç'aurait pu être moi. J'ai aimé son caractère, son histoire. Elle pleure souvent mais ça ne m'a pas gênée tant j'aime ce personnage qui sort de sa bulle.
    Hardin, j'ai eu du mal à le cerner et franchement, avec toutes les vacheries qu'il lui dit, je lui aurais mis ma main dans la figure toutes les deux pages.
    Les chapitres sont courts, la lecture fluide et sérieux...cette fin ! Elle est juste horrible ! Je crois que c'est le pire truc qui puisse arriver ! Je ne souhaite ça à personne ! et j'ai découvert Anna Tod à pour moi un tallent incroyable .

  • 0.15

    Un premier tome addictif même si on se doute de la fin de l'histoire qui est assez répétitive mais qui passe sans problème grâce au style de l'auteur.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

After Anna Todd GALLERY BOOKS

4.833333333

Voir tous les livres de Anna Todd

Autres éditions

After ; saison 1 Anna Todd LGF

3.846153846

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com