Afrique : l'irruption des pauvres

Couverture du livre « Afrique : l'irruption des pauvres » de Jean-Marc Ela aux éditions Harmattan

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Harmattan
  • EAN : 9782738423481
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Histoire Faits de société, témoignages contemporains, actualité
Résumé:

Au coeur d'un "ordre" mondial en crise où la mort de celui qui est pauvre advient plus souvent qu'à son tour, l'auteur s'interroge - et interroge - sur les rapports qu'entretiennent les sociétés africaines avec l'Argent et le Pouvoir. Il faut "réapprendre l'Afrique", au-delà des... Lire la suite

Au coeur d'un "ordre" mondial en crise où la mort de celui qui est pauvre advient plus souvent qu'à son tour, l'auteur s'interroge - et interroge - sur les rapports qu'entretiennent les sociétés africaines avec l'Argent et le Pouvoir. Il faut "réapprendre l'Afrique", au-delà des stéréotypes inopérants qui dissimulent en fait la réalité : le continent noir est sous l'emprise du capitalisme, barbarie venu d'ailleurs. Ses paysans, ses ouvriers, ses fonctionnaires, ses intellectuels, ses commerçants, ses femmes et ses jeunes sont confrontés à la violence et au mensonge érigés en loi nationale et quotidienne par des Etats soumis à l'extérieur. La décennie présente s'achève avec l'effondrement des systèmes répressifs ainsi que des économies de rente et l'apparition de nouvelles stratégies populaires de résistance et d'innovation. Car pour survivre dans une Afrique "conjoncturée", écartée des échanges mondiaux, il faut penser et réaliser des alternatives viables avec tout le génie dont chaque homme dispose et qui a été libéré soudain par la déliquescence de l'autoritarisme. L'on assiste ainsi à "l'irruption des pauvres" sur la scène africaine. Les dynamiques "de vie" à l'oeuvre dans les villes comme dans les villages sont davantage qu'une réponse à la "culture de mort" des pouvoirs agonisants. Mais au-delà de ces nouvelles formes d'avenir, il est évident que l'argent et son culte doivent être contrôlés par un Etat protecteur des faibles cette fois. Comment répartir le nouveau pouvoir et les richesses sans retomber dans l'ornière mortelle ? La démocratisation est un pas mais s'imposent tout autant des contre-pouvoirs populaires forts. Il s'agit là d'une revanche de l'homme africain sur le sort qui lui a été fait et qu'il s'est aussi fait depuis des siècles. On est donc loin de "l'afro-pessimisme" tout comme de "l'afro-optimisme" d'ailleurs en vigueur en Occident ces derniers temps.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Ma foi d'africain Jean-Marc Ela KARTHALA

Voir tous les livres de Jean-Marc Ela

Autres éditions

Afrique : l'irruption des pauvres Jean-Marc Ela HARMATTAN

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine