Adam Francois Van Der Meulen

Couverture du livre « Adam Francois Van Der Meulen » de Richefort aux éditions Pu De Rennes

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Pu De Rennes
  • EAN : 9782868478894
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 310
  • Collection : Art et societe
  • Genre : Peinture / Dessin d'art
Résumé:

Adam-François Van der Meulen, né en 1632 à Bruxelles, fit l'apprentissage de son art auprès d'un peintre de l'école d'Anvers entré au service des archiducs espagnols, et se spécialisa dans la peinture de batailles.
Genre pictural dont les Pays-Bas méridionaux lui offraient d'autres... Lire la suite

Adam-François Van der Meulen, né en 1632 à Bruxelles, fit l'apprentissage de son art auprès d'un peintre de l'école d'Anvers entré au service des archiducs espagnols, et se spécialisa dans la peinture de batailles.
Genre pictural dont les Pays-Bas méridionaux lui offraient d'autres modèles et sources d'inspiration. Batailles, combats et escarmouches de cavalerie, marches de troupes, convois militaires, haltes de cavalerie et attaques de voyageurs, qui constituaient un spectacle quotidien dans un pays ravagé par la guerre, devinrent ses sujets de prédilection durant les années passées à Bruxelles. Le peintre se distingua rapidement de ses confrères par des qualités particulières, l'attention accordée au paysage, son habileté à représenter les chevaux et les costumes ainsi que la richesse de sa palette.
C'est à cet artiste que Charles Le Brun, premier peintre de Louis XIV et directeur de la Manufacture des Gobelins, fit appel en 1662 pour renforcer l'équipe des collaborateurs qui devaient l'aider à mettre en image l'histoire du roi de France. Sous la direction de Le Brun. l'art de Van der Meulen gagna en lisibilité, en mesure et en grandeur pour se conformer aux critères du classicisme français. De son côté, Van der Meulen devait marquer de son empreinte la peinture française du Grand Siècle.
Il fit école dans le domaine qui était le sien, et plusieurs de ses collaborateurs lui succédèrent comme peintres de l'histoire du roi. Au-delà de sa spécialité, il exerça une influence sur les artistes des générations suivantes par l'importance qu'il avait accordée au paysage, par son sens aigu de la réalité et ses qualités de coloriste, qui répondaient à une évolution du goût vers un art plus directement accessible.
Le jugement porté sur le peintre évolua naturellement au cours des années. Apprécié en tant que talentueux illustrateur des conquêtes du Roi-Soleil et de la grandeur de son règne, il fut progressivement entraîné dans le discrédit qui affecta la peinture officielle du règne de Louis XIV, et tomba peu à peu dans l'oubli. La présente étude constitue une contribution à la redécouverte de l'oeuvre de ce peintre, qui témoigne de la richesse et la complexité des échanges artistiques qui existèrent entre la France et les Pays-Bas méridionaux au XVIIe siècle.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine